Bilan

Passage de témoin et festivités au château de Pommard

Maurice Giraud, qui réside à Genève, vient de céder son domaine viticole à un patron de la Silicon Valley. Les festivités pour les dix ans de la résurrection du château se poursuivent.
  • Le propriétaire du château de Pommard a annoncé la semaine dernière la vente du domaine à l'Américain Michael Baum.

    Crédits: MGM
  • Maurice Giraud avait racheté le château de Pommard en 2003.

  • En 2014, le château de Pommard fête ses dix ans de résurrection, à travers 10 événements originaux.

  • Le domaine viticole produit 80 000 bouteilles par année.

  • Les travaux effectués au château de Pommard depuis 2004 sont colossaux.

  • Le nouveau propriétaire du château est un ponte de la Silicon Valley, véritable serial entrepreneur du high tech.

  • Le domaine est devenu la première destination oenotouristique de Bourgogne.

Maurice Giraud a fait du château de Pommard une destination oenotouristique incontournable de Bourgogne. Dix ans après le rachat, le Français, résident genevois, a annoncé la vente de son domaine viticole. L’acquéreur ? Michael Baum, un ponte de la Silicon Valley, véritable serial entrepreneur du high tech. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

Pour l’heure, Maurice Giraud ne souhaite pas communiquer. La directrice générale du domaine, Cécile Lepers-Jobard, fait le bilan de ces dix dernières années.« Les travaux effectués depuis 2004, colossaux, ont permis une réhabilitation totale du château. Il fallait réveiller une belle endormie. »

Maurice Giraud a bâti sa fortune dans l’immobilier de luxe, dans les Alpes françaises notamment. Quand il rachète le château de Pommard en 2003, il doit apprendre un nouveau métier : « Je suis arrivé comme une bombe dans un secteur que je ne connaissais pas. J’ai pris des cours d’œnologie, pendant que le château était rénové », racontait-il en juin dernier lors d’une visite de son domaine.   

L’annonce de la vente ne freine en rien les festivités en cours qui célèbrent la résurrection de la propriété viticole, sous le règne de Maurice Giraud. Depuis le début de l’année, les visiteurs ont déjà pu participer à des dégustations inédites, visiter des expositions autour du vin, ou encore assister à des conférences (le photographe de mode suisse Peter Knapp était l’invité du château en juin dernier). Le prochain événement, du 26 au 28 septembre prochain, mettra à l’honneur le haut artisanat français (le programme ci-dessous).

Le château de Pommard propose cinq terroirs différents, sur vingt hectares d’un seul tenant. Il accueille plus de 30 000 visiteurs par an et produit quelque 80 000 bouteilles.

Projet immobilier

D’après la directrice générale du domaine, aucun des enfants de Maurice Giraud ne souhaitait poursuivre l'aventure viticole. « Il a trouvé en l’acquéreur quelqu’un qui puisse assurer la continuité de ce qu’il a entrepris pendant dix ans. Une des conditions : que l’équipe reste en place. Il ne voulait pas vendre le château comme n’importe quelle entreprise », poursuit-elle en ajoutant qu’il sera présent quelques temps en tant que conseiller.  

Maurice Giraud, 73 ans, ne compte pas s’arrêter là. « Il a d’autres projets, affirme Cécile Lepers-Jobard. Il construit notamment une résidence hôtelière haut de gamme à l’île Maurice. »

 

Dino Auciello

ANCIEN RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT À BILAN

Lui écrire

Dino Auciello a été rédacteur en chef adjoint à Bilan, responsable de bilan.ch, de novembre 2014 à juillet 2017. Il a rejoint Bilan en 2010, après avoir terminé ses études à l’Académie du Journalisme et des Médias de Neuchâtel.

Du même auteur:

Une PME en héritage: les clés d’une relève familiale réussie
Comment Cenovis s’attaque au marché alémanique

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."