Bilan

Olivier Plan et Fabrizio von Arx veulent démocratiser les concerts classiques

L’homme d’affaires et le violoniste se sont associés à travers une fondation pour faire revivre un Stradivarius de près de 300 ans et moderniser le concept des concerts classiques.
  • Le promoteur immobiier Olivier Plan et le violoniste Fabrizio von Arx se sont associés en achetant un stradivarius "Madrileno" au prix de 8 millions de francs. Ils organisent un concert le 11 janvier 2018 avec le chef d'orchestre Gabor Takacs-Nagy et l'OCG.

  • Le musicien et l'homme d'affaires veulent disrupter le modèle des concerts de musique classique.

    Crédits: DR

Comment faire du business avec un violon? C’est la question que s’est posée le promoteur immobilier Olivier Plan en rencontrant le virtuose du violon italo-suisse Fabrizio von Arx. Les deux partenaires se sont ainsi associés en juin 2017 à travers la Stradivarius Art & Sound dans le but d’acquérir un «Madrileno» datant de 1720, période dite de «l’âge d’or» d'Antonio Stradivari, le luthier crémonais le plus célèbre de l’histoire, au prix de 8 millions de francs.

Lire aussi: Le cercle des quadras altruistes s’agrandit

Depuis, les deux hommes foisonnent de projets dans le but de démocratiser, dynamiser, rajeunir et décloisonner l’univers de la musique classique. Après avoir joué pour le célèbre ténor italien Andréa Bocelli en octobre dernier – qui voulait voir le stradivarius de près -, Fabrizio von Arx a été invité la semaine dernière à jouer dans la prison de La Brenaz (GE) pour les prisonniers. «Nous avons parlé de lieux improbables avec Olivier Plan, et j’ai évidemment pensé au milieu pénitentiaire», expliquait Pierre Maudet dans les colonnes du Matin (édition du 4 novembre 2017).

Le duo a également des projets en Catalogne et en Russie. Sans compter que Fabrizio von Arx partira prochainement faire une tournée européenne. «L’idée est de casser les codes et d’intéresser la nouvelle génération», explique Olivier Plan, à l’origine également de la Fondation Bridge Into Generations (BIG), dont le but est de palier aux problèmes de société dans les cantons de Genève et Vaud, notamment dans les domaines intergénérationnels.

Concert au Victoria Hall le 11 janvier 2018

A Genève, Fabrizio von Arx jouera le 11 janvier prochain au Victoria Hall avec l’un des plus grands chefs d’orchestre du moment, Gabor Takacs-Nagy et l’Orchestre de Chambre de Genève. Les musiciens seront accompagnés par les premiers danseurs du Béjart Ballet de Lausanne, Julien Favreau et Elisabeth Ros. Tous seront réunis autour du stradivarius «Madrileno» par une mise en scène surprenante, bousculant les codes et les repères, jouant sur les sens afin que les spectateurs vivent une véritable «expérience artistique». Cette production entend toucher un public plus large avec des prix accessibles et un répertoire varié. Une partie des bénéfices sera reversée à l’association BIG.

Quant à Fabrizio von Arx, à qui Beare Ltd avait prêté l’instrument inestimable, il peut désormais en bénéficier durant une période de dix ans. Le virtuose du violon planche sur de nombreux événements et collaborations artistiques hors du commun pour susciter l’intérêt du public. «J’aimerais vraiment démocratiser et rajeunir l’univers de la musique classique».

Lire aussi: Verbier prospère sous ses airs classiques

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."