Bilan

Objectif: top forme pour l’été.

Deux mois avant le grand raout estival, c’est le moment de se lancer le défi de saison, la remise en forme express. Les centres de bien-être hôteliers rivalisent de nouveaux concepts qui vous allègeront corps et esprit.

Remise en forme. Cinq suggestions de traitements et de forfaits pour nous faire oublier en un week-end (ou presque) tous nos excès, entre vibrations tibétaines, detox acido-basique ou «coolscultping», la dernière technique en vogue.

Cure anti-capitons à Bad Ragaz (GR). On part tester une technique ultra efficace contre la cellulite à l’hôtel Grand Resort Bad Ragaz. Appelé Osmo-Thermy d’Ericson, le soin innovant marie une technique de gommage et de désincrustation cutanée au sel marin, à un enveloppement thermique prolongé en oligo-sels et algues micronisées. Le but: un désengorgement des tissus et un lissage visible du capiton. Le forfait bien-être «Spring Fever» combiné au forfait de soins "Inspiration & Vitality" permet d’essayer la technique, mais aussi de déguster plus de 20 eaux minérales du monde entier à disposition dans le spa Lounge 36.5°, plusieurs fois élu meilleur spa de Suisse. La situation exclusive de l’hôtel tout près des thermes Tamina y offre un accès libre, mais aussi l’utilisation de vélos électriques Flyer pour visiter la région ou, pour les amateurs d’excursions motorisées, de Harley-Davidson. Forfait par nuit en chambre double, dès 595 francs.

 

Meilleur équilibre acido-basique à Cademario (TI). S’offrir une cure alcaline n’est pas forcément synonyme d’isolement ascétique et austère. Le week-end peut même se muer en avant-goût des vacances à l’hôtel Kurhaus Cademario, près de Lugano, tant sa situation en plein cœur d’un parc de 3 hectares et vue plongeante sur le lac sont relaxantes. Trois nuits, c’est le temps nécessaire pour comprendre et tester les rudiments d’une meilleure alimentation, moins acide, qui permettra de réduire fatigue, problèmes de peau, maux de tête - tous des symptômes  qui montrent une hyperacidité de l’organisme - ou simplement une meilleure gestion du poids pour augmenter la forme physique. Le spa de l’hôtel, extrêmement pointu en matière de soins, propose un entretien préalable avant d’attaquer les deux jours de cure. Au programme : bain de pied alcalin, inhalothérapie (env. 30 min.), drainage lymphatique du corps (env. 75 min.), enveloppement alcalin avec réflexothérapie et massage classique du visage, entre autres. Forfait 3 nuits, par personne dès 640 francs. Pour les avertis, l’hôtel propose également une semaine complète de cure pour rétablir son équilibre acido-basique (Forfait 7 nuits, par personne dès 1955 francs).

 

Coolscultping à Genève. Le procédé, inventé par des chercheurs de Harvard, revendique une efficacité redoutable sur les capitons. L’idée: détruire les cellules graisseuses par le froid sans altérer la peau. La technique du coolsculpting, proposée au Spa de l’hôtel La Réserve est suivie par un médecin. Une fois la zone à traiter sectionnée, un appareil est placé sur le corps qui aspire le bourrelet entre deux panneaux réfrigérants. Les cellules adipeuses disparaissent visiblement après une heure de traitement, mais seront définitivement éliminées naturellement par le corps dans les mois à venir. Traitement personnalisé sur rendez-vous à combiner avec un court séjour dans le cadre magnifique de l’hôtel la Réserve, comme p.ex. le forfait «Romance sur le Léman».


Remise en forme tibétaine au bord du lac des Quatre-Cantons. La méthode, inspirée d’une tradition médicale vieille de 4000 ans, utilise de l’huile de fabrication traditionnelle pour masser le corps. La mobilisation des articulations, la pression sur différentes parties du corps et la stimulation des points d’acupressure vont soulager les douleurs, réduire la nervosité et vous faire oublier vos insomnies. Le corps, ainsi régénéré, va à nouveau retrouver une bonne circulation des énergies vitales, mais aussi sanguine et lymphatique. Le Spa de l’hôtel Park Weggis, à 30 minutes de Lucerne ou Zurich, s’est spécialisé dans cette méthode. La situation de ce cinq étoiles au bord du Lac des Quatre-Cantons (plage privée) en font un lieu prédestiné pour se faire du bien au corps autant qu’à l’âme. Forfait Park & Tibet, 2 nuits avec entre autres trois heures au Spa-Cottage privé «Sparkling Himalaya» et un soin Himalaya Harmony Treatment d’une heure: 1048 francs en chambre double.

Vibrations bienfaitrices à Lucerne. Cette technique remonterait à l’âge du bronze. Via la Mongolie, elle aurait été introduite au Tibet par des forgerons adeptes de chamanisme. Aujourd’hui, la technique du bol chantant est utilisée en soin thérapeutique pour retrouver son harmonie intérieure via un «massage» sonore.  En intégrant à ses soins le premier bol chantant géant au monde, L’hôtel Spa Palace de Lucerne se profile comme le spécialiste de cette thérapie régénératrice. Dans une salle spécialement dédiée à l’objet qui mesure tout de même 1,76 mètres de diamètre et pèse plus d’une tonne, on se place dans le bol ou dans un hamac juste au-dessus et on se laisse envahir par les millions de vibrations. Divers forfaits ou «cérémonies» avec le bol chantant sont proposés de 85 à 590 francs, ils comprennent l’explication de la technique, 10 minutes de cérémonie, une phase de relaxation et, suivant les options, divers autres soins du spa. A combiner avec le forfait spa de l’hôtel incluant une nuit en chambre avec vue sur le lac et 3 heures dans le Spa privé Pure Joy of Life pour 596 francs.

 

 

 

 

 

 

Cristina d'Agostino

RÉDACTRICE EN CHEF ADJOINTE EN CHARGE DE BILAN LUXE

Lui écrire

Licenciée en Sciences politiques à l’Université de Lausanne puis spécialisée en marketing et économie à HEC Lausanne en 1992, Cristina d’Agostino débute sa carrière dans l’industrie du luxe, et occupe les fonctions de responsable marketing et communication pour diverses marques horlogères. En 2008, elle décide de changer radicalement d’orientation, et débute une carrière de journaliste. En freelance d’abord, elle collabore aux titres Bilan, Bilan Luxe, Encore, avant d’intégrer la rédaction de Bilan en 2012. Depuis 2012, elle occupe la fonction de rédactrice en chef adjointe et responsable des hors-série Bilan Luxe.

Du même auteur:

Ex-mannequin: un physique pour quel emploi?
Comment Matignon a créé six cliniques en quatre ans

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."