Bilan

Neuf artistes promis à l’éternité ? Peut-être…

Quels artistes seront les prochains Gerhard Richter, Jeff Koons ou Lucian Freud ? Difficile de faire des pronostics dans le monde de l’art. Bilan Luxe a questionné trois experts afin qu’ils nous parlent de leurs coups de cœur, des créateurs en plein essor qui pourraient devenir les stars de demain.

Coups de cœur de Dirk Boll

49 ans, président de Christie’s EMEA (Europe avec Royaume-Uni, Moyen-Orient, Afrique). Il travaille à Londres.

En tant que représentant d’une maison de vente aux enchères, il est tenu à une stricte neutralité en matière de recommandations. Dans le domaine des arts plastiques, on distingue avec pertinence le marché primaire des objets neufs réservé aux galeries, et le marché secondaire, où agissent les marchands d’art et les maisons d’enchères. Dirk Boll présente ses artistes favoris, ceux dont le travail mérite à ses yeux d’être collectionné, sachant qu’à ce jour ils sont tous présents sur le marché primaire uniquement.


Amie Siegel

Etats-Unis, 1974

Photographie, performances, vidéo, graphisme

A l’aide de ses images animées, l’artiste multimédia américaine procède à d’impressionnantes mises en évidence. Ses travellings minimalistes aux images puissantes parviennent à créer de la conscience du non-visible. Elle a déjà exposé des vidéos, des photos et des œuvres graphiques à New York (Metropolitan Museum, 2013, Swiss Institute, 2016) à Munich (Villa Stuck, 2016) à Stuttgart (Kunstmuseum, 2016) en Angleterre (Tate St. Ives en 2019) et en Ecosse (National Gallery, 2020). Représentée par la Galerie Thomas
Dane, Londres.

Catégorie de prix: photos à partir de 3000 fr., vidéos à partir de 60 000 fr.


(Crédits: Dr)

Tobias Zielony

Allemagne, 1973

Photographie

L’artiste, qui est l’un des photographes les plus prometteurs de sa génération, a suivi les cours du réputé Timm Rautert de l’Université de graphisme et de l’art du livre de Leipzig. Il s’est rendu célèbre par des portraits de la subculture jeune dans des milieux urbains souvent laissés à l’abandon. Il a participé à de multiples expositions publiques en Allemagne et à l’étranger (Pavillon allemand de la Biennale de Venise en 2015). Il a également exposé au Musée d’art moderne et contemporain de Francfort, à la Galerie berlinoise et au Musée Von der Heydt de Wuppertal. Son regard se concentre sur des gens et des espaces urbains exclus de la vie culturelle dominante – ou qui s’y opposent volontairement. Il est représenté par la Galerie Koch Oberhuber Wolf (KOW), Berlin.

Catégorie de prix : dès 10 500 fr.


(Crédits: Stefan Korte)

Yngve Holen

Allemagne/Norvège, 1982

Installations

Cet artiste, diplômé en architecture, bénéficie d’une grande considération à la suite de ses contributions à diverses expositions, notamment « Speculations on anonymous materials » en 2013 à Kassel. Il a également exposé à Düsseldorf en 2018 ainsi qu’à Oslo et Stavanger en 2019. Pour ses installations, il recourt souvent à des objets usagés qui sont détournés de leur fonction initiale comme un lave-linge, des bouilloires ou même une Porsche lors de la Kunsthalle de Bâle en 2016. Il est représenté par la Galerie Neu, Berlin.

Catégorie de prix: de 5500 à 22 000 fr.

Coups de cœur de Nicola von Senger 55 ans, est galeriste à Zurich depuis 1989

Beni Bischof

Suisse, 1976

Installations, peinture, photographie, dessin, sculpture, vidéo, performances

Dans son œuvre multiple et exubérante, l’autodidacte Beni Bischof illustre l’absurdité, la banalité et le caractère incontrôlable de la vie quotidienne. Pour lui, notre société est tombée dans le grotesque et il le montre à l’aide d’une poésie bizarre, hermétique, à la fois intelligente et farceuse. Il s’empare sans cesse de clichés du répertoire de la culture populaire, les modifie et les entremêle. Il se sert des imaginaires et schémas de pensée habituels avant de les saboter par de gestes simples. Depuis le début de sa carrière, Beni Bischof publie et distribue tout seul, à intervalles irréguliers, son propre Laser Magazin.

Catégorie de prix : de 800 à 12 000 fr.


(Crédits: Dr)

Navid Tschopp

Suisse/Iran, 1978

Installations, peinture, dessin, sculpture, vidéo

L’artiste suisso-iranien investigue l’espace public par des interventions complexes, ludiques mais riches de sous-jacents politiques. Son œuvre se caractérise par des stratégies subversives et parasitaires, mais également par son sérieux et sa pertinence. Le mode de travail de l’artiste est expérimental, conceptuel et il se sert aussi du hasard en tant qu’élément créateur. Il s’est illustré en 2012 en copiant la police de caractères de l’Hôtel Renaissance de Zurich sur la «maison clou» voisine, en modifiant subtilement l’enseigne en « Résistance ».

Catégorie de prix : de 500 à 12 000 fr.


Augustin Rebetez

Suisse, 1986

Peinture, photographie, sculpture, vidéo, dessin, installations, musique, littérature, théâtre

Le travail du Jurassien Augustin Rebetez se caractérise par des interactions constantes. L’artiste développe un univers peuplé de personnages étranges et de curieuses machines qui reflètent une fantaisie débordante. S’inspirant de l’art brut et de l’art populaire, il construit une œuvre variée qui échappe à tout catalogage. Son langage visuel direct remet en cause nos représentations établies de l’art et ouvre de nouvelles portes. Son œuvre est multiple, énigmatique, mystérieuse.

Catégorie de prix : de 600 à 10 000 fr.

Coups de cœur de Marlène Corbun de Kerobert conseillère en art à Genève depuis 1999 

(Crédits: Dr)

Flora Yukhnovich

Grande-Bretagne, 1990

Peinture

Dans la peinture singulière de Flora Yukhnovich, le style rococo s’entrechoque avec la culture de la consommation actuelle. Elle mêle d’anciens maîtres avec la pop iconographie d’aujourd’hui. La jeune artiste a achevé sa formation en 2017 à la City & Guilds of London Art School. Depuis lors, elle a déjà montré avec succès ses travaux dans deux expositions personnelles à Londres. Comme toutes les œuvres se sont vendues rapidement, son représentant a constitué une liste d’attente. Cela rend ses tableaux encore plus désirables aux yeux de collectionneurs et des curateurs. La technique de peinture de Flora passe pour très élaborée et mûre. Son travail met en lien l’histoire de l’art et les importantes préoccupations du présent. Représentée par la Parafin Galerie, Londres.

Catégorie de prix : de 6000 à 40 000 fr.


Oli Epp

Grande-Bretagne, 1994

Peinture

Avec sa peinture, Oli Epp vit la tragédie au XXIe siècle sur le mode humoristique. L’artiste interroge avec ironie notre idéalisme et cette aspiration à la perfection qui semble engendrer tant de peurs. Pour ce faire, il se sert du langage visuel des marques, évolue entre graphisme et plans peints tout en suscitant optiquement le trouble. Oli Epp, qui a terminé l’école d’art en 2014, est déjà représenté par deux galeries qui, toutes deux, ont montré par le passé qu’elles savaient reconnaître les artistes prometteurs. A 26 ans, il a de quoi apporter une forte contribution à la compréhension de notre temps et de la société. Représenté par les Galeries Semiose, Paris, et Carl Kostyal, Londres.

Catégorie de prix : de 12 500 à 50 000 fr.


(Crédits: Dr)

Ryan Sullivan

Etats-Unis, 1983

Peinture

Ses œuvres abstraites sont faites de résine synthétique ou époxyde et de fibre de verre. Ryan Sullivan s’aventure au-delà des limites de la toile traditionnelle. Par ce choix de matériaux, il donne à un média classique un aspect nouveau, contemporain. En raison des propriétés des matières avec lesquelles il travaille, il ne lui est possible d’évaluer ses travaux qu’une fois secs et terminés. Plus moyen alors de les modifier. Le rythme et l’improvisation qui caractérisent la réalisation des œuvres peuvent être comparés au jazz, un style de musique qui le fascine. Son travail est à classer au rang des expressionnistes abstraits. Si bien que les tableaux de Sullivan sont marquants du point de vue de l’histoire de l’art et ont déjà trouvé leur chemin dans les collections d’importants musées américains, notamment au Museum of Modern Art (MoMA) de New York et au Los Angeles County Museum of Art (LACMA). Représenté par la Galerie Sadie Cole, Londres.

Catégorie de prix : de 20 000 à 60 000 fr.

Bilan Luxe

Lui écrire

Du même auteur:

Chic Team
Votez pour l'Homme de l'année 2015

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."