Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Natalia Vodianova, tsarine de la mode

Natalia Vodianova dans une des scènes du film Belle du Seigneur.
1 / 2

Vous venez de tourner le film publicitaire de la marque Shalimar de Guerlain avec Bruno Aveillan… Comment s’est déroulé ce tournage titanesque? - -

Vous travaillez notamment pour votre fondation Naked Heart qui a pour but d’aider les enfants défavorisés, quels sont les changements que vous avez pu constater depuis les débuts de votre association? - -

Etre une personnalité publique et, de surcroît, l’une des plus belles femmes du monde, vous aide-t-il à faire grandir votre fondation? - -

Est-ce que vos enfants viennent avec vous dans vos déplacements en Russie? Leur parlez-vous de vos racines mais aussi de ce que vivent les enfants pauvres sur place? - -

Vous gérez en parallèle une carrière de top-modèle, de styliste, d’actrice et de directrice de fondation. Comment se passe une de vos journées types de travail? - -

Justement, gérez-vous seule votre image? - -

Où vivez-vous la majeure partie de votre temps? - -

Vous évoluez dans le milieu de la mode depuis un certain nombre d’années. Gardez-vous en mémoire un instant privilégié avec un créateur ou une amitié qui s’est forgée à travers le temps? - -

Vous venez de jouer dans l’adaptation du roman Belle du Seigneur de l’écrivain suisse Albert Cohen, parlez-nous de votre rôle? - -

Finalement, pour vous, quelle fragrance a la sensualité? - -