Bilan

Ma journée avec ... Gina Lollobrigida

recit
Crédits: Dr

Mon taxi venait de quitter le centre de Rome, empruntant cette magnifique et célèbre avenue antique, pavée de grandes dalles de basalte marquées par l’histoire de tout un empire. J’étais fasciné par le romantisme et la magie du lieu. Ce cadre unique au monde représentait une parfaite toile de fond: je m’apprêtais à rencontrer une femme dont la beauté et le charme avaient conquis le monde du cinéma… Gina Lollobrigida.

Sur la route, les champs reprenaient peu à peu le dessus sur la ville, bordés de monuments funéraires. Je me laissais alors transporter des siècles en arrière, à l’époque où les habitants de Rome étaient obligés d’enterrer leurs morts en dehors de la ville. La majesté de ce chemin rectiligne me renvoyait l’écho d’un passé glorieux. Au moment de pénétrer dans la propriété, je glissai un mot au chauffeur : « Ce que vous allez voir va sûrement vous surprendre… »

L’homme d’un certain âge se retourna, perplexe. Soudain, la porte s’ouvrit, laissant apparaître Mme Lollobrigida sur les marches de l’escalier monumental, prête à m’accueillir. Le conducteur ne put en croire ses yeux : « Mais… mais… c’est Gina ! » Une fois à l’intérieur, avant même de pouvoir admirer la magnifique résidence, je constatai que j’avais oublié quelque chose dans la voiture. Me précipitant à l’extérieur dans l’espoir de rattraper le taxi, je retrouvai le chauffeur qui était resté immobile, sans bouger, comme hypnotisé : « C’est l’un des meilleurs moments de toute ma vie… », lâcha-t-il.

Cette réaction-là, Mme Lollobrigida la connaît bien. C’est une femme qui, même à plus de 80 ans, reste fabuleusement énergique : elle conduit encore une Ferrari rouge et ne cesse de faire des projets pour l’avenir. Celle qui est connue pour avoir séduit une génération de cinéphiles s’est également forgée une très belle carrière en photojournalisme; elle est aussi une sculptrice hautement accomplie. Pour moi, elle est enjouée, divertissante… source d’inspiration.

Ce jour-là, elle m’a présenté sa collection de bijoux – dont de nombreuses créations magnifiques de Bulgari – des trésors qui me semblaient être en parfaite adéquation avec une femme qui incarne le charme et l’audace du septième art. Elle m’a parlé de ses projets, son regard résolument tourné vers l’avenir.

Nous nous sommes revus de nombreuses fois, et, au fil du temps, elle m’offrait parfois ses récits d’aventures cinématographiques. Lors d’une visite, j’ai découvert qu’elle avait chez elle un long mur entièrement recouvert de photographies originales où elle figurait aux côtés des personnalités les plus marquantes de ces cinquante dernières années : John F. Kennedy, Fidel Castro, le maréchal Tito…

En 2013, elle m’annonçait qu’elle souhaitait vendre une partie de sa collection de bijoux au profit de la recherche sur les cellules-souches. Ce fut chose faite. Le soir de l’inauguration de l’exposition, je l’attendais avec les membres de la presse sur les marches de l’Hôtel Beau-Rivage à Genève. Son arrivée – élégante et flamboyante, à bord d’une voiture de sport conduite par le concepteur automobile Horatio Pagani – résume parfaitement la vivacité de cette grande dame de l’Italie.

* David Bennett : Ses ventes record font les grands titres de la presse internationale. Parures ou pierres de qualité unique, chacune de ses collections exceptionnelles reste le témoin très privé d’une histoire intime que lui seul connaît. David Bennett, expert en haute joaillerie chez Sotheby’s depuis plus de quarante ans et récemment nommé président mondial du Département international haute joaillerie, en dévoile quelques souvenirs pour Bilan Luxe, à chaque numéro. Des récits de rencontres vécues aux quatre coins du globe, là où il part chasser ses trésors.

David Bennett*

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."