Bilan

Ma fenêtre donne sur la mer… de glace

Le terminal Neige-Refuge du Montenvers, au-dessus de Chamonix, a opéré une jolie mue. Ces chambres entièrement rénovées, offrent une vue sur un des plus beaux panoramas alpins d’Europe.
  • La terrasse du Panoramique Mer de Glace.

    Crédits: DR
  • Salle à manger du Restaurant du Montenvers.

    Crédits: DR
  • Confort et tradition revisitée dans les chambres du refuge.

    Crédits: DR
  • Le refuge du Montenvers dans son écrin de glace.

    Crédits: DR
  • Entièrement rénové, le refuge perché à 1913 mètres garde son charme alpin.

    Crédits: DR

Chateaubriand, Joséphine de Beauharnais, Victor Hugo, Alexandre Dumas ou George Sand: on ne compte plus les célébrités qui ont gravi les pentes au dessus de Chamonix, à dos de mulet d’abord, en train à partir de 1909, pour admirer et fouler le glacier de la Mer de Glace, à l’ombre des aiguilles de Chamonix et des Drus. Ils y croisent les premiers adeptes d’un sport qu’on appellera plus tard l’alpinisme.

Lire aussi: Gstaad domine le marché des stations de ski

Pour accueillir ce beau monde, en 1880, la commune de Chamonix fait construire le Grand Hôtel sur le site du Montenvers, perché à 1913 mètres d’altitude. Des générations de sportifs et d’amoureux de la montagne se succèdent à l’hôtel, on y tourne des films (Premier de cordée en 1944), contribuant à forger sa légende.

La tradition revisitée

L’établissement historique a été entièrement rénové par la famille Sibuet et la Compagnie du Mont-Blanc. Désormais, il se nomme le Terminal Neige-Refuge du Montenvers et est ouvert toute l’année. Conservant son charme, ses boiseries d’époque, son escalier qui craque joliment, l’hôtel propose toujours une formule dortoir pour les alpinistes en route pour les sommets.

Quant aux chambres individuelles, doubles, familiales, ainsi que les deux suites, elles garantissent un séjour romantique.  Le matin, ouverture de rideaux sur une vue époustouflante. Le mobilier originel est détourné et revisité: la cheminée devient bibliothèque, la malle de voyage se fait table de nuit.

En prendre plein les mirettes, ça creuse. Plusieurs options se présentent à vous: le restaurant du Montenvers, où l’on déguste une cuisine du terroir, telle la fondue d’écorce de sapin, ou le Panoramique Mer de Glace, directement sous la gare du petit train du Montenvers. Ce lieu plus moderne dispose d’une terrasse hallucinante, qui surplombe le glacier.

L’hiver, le plus simple est de monter avec le petit train à crémaillère du Montenvers au départ de Chamonix. Une fois la dernière rotation effectuée, en fin d’après-midi, les touristes d’un jour redescendus, le site retrouve son état sauvage et magique. Et restés là-haut, on s’arrête, on respire.

Lire aussi: Esteban Garcia dote Chandolin d’un bijou

 

Joan Plancade
Joan Plancade

JOURNALISTE

Lui écrire

Diplômé du master en management de l’Ecole supérieure de Commerce de Nantes, Joan a exercé pendant sept ans dans le domaine du recrutement, auprès de plusieurs agences de placement en France et en Suisse romande. Collaborateur externe pour Bilan, Il travaille en particulier sur des sujets liés à l’entreprise, l’innovation et l’actualité économique.

Du même auteur:

Les sociétés de conseil rivalisent avec l’IMD
Comment la sécurité se déploie aux frontières entre la France et la Suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."