Bilan

LVMH: pas encore de décision sur la participation à Baselworld

Selon Jean-Claude Biver, le président du segment horloger du groupe LVMH, Baselworld doit absolument s'adapter. Sans cela, l'absence de ses marques constituerait l'arrêt de mort pour la foire.

Baselworld est en crise depuis que Swatch Group a annoncé qu'il n'y participerait plus. Cela a entraîné MCH, l'exploitant de la foire, dans les chiffres rouges et l'a obligé à se restructurer.

Crédits: Keystone

Le groupe de luxe LVMH laisse ouverte la question d'une participation à Baselworld en 2021. Pour 2020, les marques TAG Heuer, Zenith et Hublot seront de la partie. Pour l'édition 2021, une décision sera prise après la foire de 2020, a déclaré Jean-Claude Biver, le président du segment horloger du groupe français.


"J'espère que nous resterons fidèles à Bâle", a déclaré M. Biver dans une interview à Schweiz am Wochenende. Il a souligné que cette manifestation est importante pour les contacts directs. Durant la foire, il rencontre près de 1000 personnes, mange avec 400 et boit un café avec 600. Pour soigner ses contacts hors de la foire, il lui faudrait voyager durant des semaines à travers le monde, a-t-il relevé.

Adaptation et restructuration

M. Biver a aussi souligné que Baselworld doit absolument s'adapter. Sans cela, l'absence de ses marques constituerait l'arrêt de mort pour la foire.

Baselworld est en crise depuis que Swatch Group a annoncé qu'il n'y participerait plus. Cela a entraîné MCH, l'exploitant de la foire, dans les chiffres rouges et l'a obligé à se restructurer.

M. Biver est sous contrat avec LVMH jusqu'à la fin de cette année et la question d'une prolongation est ouverte.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."