Bilan

Louis Vuitton invite David Bowie au voyage

Le chanteur britannique apparaît dans un clip fastueux signé Romain Gavras. Coup de projecteur sur ses rares apparitions dans des pubs.
  • David Bowie en 2013 chez Louis Vuitton. Crédits: Louis Vuitton
  • Dans le spot Vuitton, Bowie a pour partenaire le top Arizona Muse.
  • Le chanteur interprète "I'd rather be high" au clavecin.
  • Le spot a été tourné par l'agence Ogilvy & Mather à New York.
  • Le spot Vittel réunit différents personnages de scène de Bowie.
  • 2006, dans la pub Vittel, Ziggy Stardust est dans la salle de bain.
  • Le clown de "Ashes to Ashes" dans la pub Vittel, 2006.

Cet automne, David Bowie (66 ans) est chez Louis Vuitton avec le top Arizona Muse dans un palais vénitien où se déroule un bal masqué. Dans cette pub pas bon marché, il interprète “I’d rather be high”, extrait de son dernier album “The Next Day”. A la caméra, Romain Gavras, fils du réalisateur Costa-Gavras. Celui-ci fait dans sa carrière le grand écart entre des clips musicaux déjantés pour M.I.A et des pubs léchées, par exemple pour Opium d’Yves Saint-Laurent. Le clip “Stress” qu’il a signé pour Justice avait défrayé la chronique en raison de sa violence. Chez Louis Vuitton, filiale du géant du luxe LVMH, on est bien loin de l’univers des banlieues du duo d’électro français.

 

Si les tubes de Bowie se retrouvent dans de nombreuses publicités, ses apparitions en personne sont beaucoup plus rares. Un joyau en 2006. Sur l’air de “Never get Old”, Bowie a percé le secret de la jeunesse éternelle pour l’eau Vittel du groupe Nestlé. Tourné à New York par l’agence Ogilvy & Mather Paris, le clip montre ses personnages de scène habitant les différentes pièces d’une maison (Ziggy Stardust, Aladdin Sane, Thin White Duke, Scary Monsters Clown et Diamond Dog). Le chanteur, éblouissant, sort de la demeure en habits de ville. Il sourit et met un doigt sur ses lèvres. Le slogan: “Chaque jour, une vie nouvelle”.

 

Plongée dans les sixties. En 1967 ou 1968, Davey Jones n’est pas encore célèbre. Fauché, il tourne cette pub kitschissime pour les glaces Luv. A la caméra, un autre jeune inconnu: Ridley Scott, indique flavorwire.com.

Vous vous rappelez les brushings des années 1980? En 1987, Pepsi réunit David Bowie et Tina Turner. Pour le chanteur, c’est l’époque de The Spider Glass Tour, un moment où il est considéré comme au plus bas de son inspiration. Le spot a rapidement été retiré par Pepsi suite à des accusations de viol dont l’artiste a ensuite été innocenté.

Une touche d’humour en 2001. David Bowie tombe du ciel comme dans le film qu’il a interprété “The man who fell to Earth” (Nicolas Roeg, 1976). Il fracasse le toit d’une maison pour le compte de la radio américaine XM.

 



Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."