Bilan

Los Angeles, la douceur de vivre

La ville californienne offre une multitude de lieux reposants et d’espaces naturels, idéaux pour les activités en plein air. Visite.

Difficile d’imaginer Los Angeles sans ses files de voitures. Pourtant, une fois oubliés les bouchons et les klaxons, la métropole américaine recèle de superbes espaces pour se détendre, faire du sport ou prendre le soleil. Nombreux sont les habitants qui y mènent une vie très «healthy», rythmée par la course à pied dans les parcs publics, les balades au bord de l’océan et les repas dans des restaurants bio. Visite.

Silver Lake

Ce quartier «boho-chic» situé non loin des collines de Hollywood est le lieu de résidence préféré de toute une catégorie de jeunes hipsters et de créatifs. Très paisible, surtout dans les abords du lac, il est aussi de plus en plus prisé par les célébrités qui, à l’image du chanteur Beck ou de Flea, bassiste des Red Hot Chili Peppers, y ont élu domicile. On y trouve bon nombre de salles de fitness et de restaurants bio, dont le Local, qui garantit «si possible» l’utilisation d’ingrédients 100% locaux. Restaurant Local, 2943 W. Sunset Blvd., tél. 323 662 4740, www.silverlakelocal.com

Griffith Park

Non loin de là se trouve le plus grand parc urbain des Etats-Unis (cinq fois la taille de Central Park à New York). Il offre une multitude de possibilités d’exercer des activités sportives, notamment le jogging (85  kilomètres de pistes de randonnée), le tennis et le golf. Au sommet du parc, le Griffith Observatory, impressionnante bâtisse construite dans les années 1930, domine la Cité des Anges et offre une vue à couper le souffle jusqu’à l’océan. Le lieu est connu pour avoir servi de décor au film La fureur de vivre avec James Dean. Un buste de l’acteur trône à l’entrée du site. Griffith Observatory, 2800 East Observatory Road, tél. 213 473 0800. Entrée libre au parc.

Malibu

Dans le monde francophone, Malibu est surtout connu pour la fameuse série balnéaire qui a révélé Pamela Anderson (Baywatch, le titre de la version originale, ne fait pas référence à cette longue plage située au nord de L.A.). Or, sur place, on ne croise pas des bimbos en maillot de bain rouge, mais des Californiens bobos de tout âge. Les maisons sur pilotis rangées les unes à côté des autres face à l’océan renvoient immanquablement aux racines hippies de l’Etat. Avec un peu de chance, on peut y observer des groupes de dauphins sautant hors de l’eau à quelques mètres du rivage… En matière de célébrités, DiCaprio et les Brangelina y comptent des résidences secondaires. Prendre l’autoroute Pacific Coast sur près de 45  kilomètres. Plages: Point Dume ou Zuma (idéale pour la pratique du surf, du kitesurf ou du volley). Randonnées: le Santa Monica Mountains National Recreation Area est un trésor naturel s’étendant dans les collines environnantes.

Manhattan Beach

Petite bourgade cosy située à quelques kilomètres au sud de l’aéroport international LAX, Manhattan Beach offre à la fois calme et confort, avec une multitude de bars et de restaurants, notamment d’excellents japonais, comme le Sashi. Un endroit idéal pour les adeptes de course à pied et de vélo avec des pistes aménagées qui rejoignent la ville-plage d’Hermosa Beach, quelques kilomètres plus au sud. Sashi, 451 Manhattan Beach Blvd., tél. 310 545 0400, www.sashimb.com

Palm Springs

Située à deux heures de route de Los Angeles, Palm Springs offre plusieurs possibilités d’évasion. Un endroit idéal pour les amoureux de grands espaces, de paysages désertiques montagneux et d’architecture des années 1950. Il est possible dans la même journée d’effectuer des randonnées le long de canyons ponctués d’oasis verdoyantes de palmiers ou de se rendre en altitude sur des monts enneigés par un téléphérique s’élevant à près de 2000 mètres. En grimpant de la sorte, le visiteur traverse cinq différents types de végétation. Plusieurs canyons abritent des réserves indiennes et offrent un cadre idéal pour de longues randonnées en groupe ou en solitaire. Une faune constituée de biches, de serpents, d’oiseaux et de toutes sortes de lézards peut facilement y être observée. Les adeptes de sports plus encadrés – mais moins respectueux de l’écosystème – ont le choix entre les innombrables terrains de golf que compte la Coachella Valley. Quant aux amateurs de spa, ils pourront également trouver leur bonheur dans la ville du désert californien, qui en compte une dizaine, dont celui de l’Ace Hotel. Ace Hotel (piscine, spa & resort), 701 E. Palm Canyon Dr., Palm Springs, tél. 760 325 9900, www.acehotel.com Centre des visiteurs de Palm Springs, 2901 N Palm Canyon Dr. (9 h-17 h). Palm Springs Aerial Tramway, 1 Tramway Road. Téléphérique: entre 16 et 23 dollars la course. Indian Canyons, entrée 5 à 9  dollars par personne. Véhicules autorisés. Joshua Tree National Park, centre des visiteurs Park Blvd., au sud de la Hwy 62, entrée valable pour 7  jours: 15 dollars par voiture et 5 par vélo.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."