Bilan

Loin de tout...près du luxe

L’hôtellerie de montagne est en pleine mutation et les lieux insolites qui marient habilement le respect de l’environnement, le vieux bois et le luxe se développent de plus en plus. Petit tour d’horizon des sites à découvrir.

Si les stations fastueuses telles que St Moritz, Gstaad, Crans-Montana ou Zermatt restent les icônes d’une clientèle avide d’exclusivité, les séjours alternatifs, plus rustiques mais toujours luxueux, prennent une place de plus en plus importante dans le paysage touristique suisse. Car si calme et isolement ont longtemps rimé avec accès difficile, odeur de chaussettes et corvée de bois, il est aujourd’hui possible de profiter d’un moment insolite en accord avec la nature et le patrimoine, tout en bénéficiant d’un niveau de standing haut de gamme. Ainsi, plusieurs hameaux, alpages ou hôtels d’altitude isolés ont repris vie depuis quelques années et proposent les produits axés sur l’authenticité et le respect de l’environnement. Le Hameau les Clèves, Montagne Alternative, l’Hôtel Guarda Val, l’Hospice du Grimsel ou encore les Whitepods, ont en commun cette volonté d’offrir une véritable retraite, quasi spirituelle, à leur clientèle. Wellness, gastronomie locale et sport de détente tel que la randonnée sont presque toujours mis en avant par les promoteurs. Ces sites insolites, qui se développent souvent en marge des grandes stations, correspondent aujourd’hui plus que jamais à la demande grandissante d’une population qui désire se ressourcer dans un décor authentique et surprenant.

 Montagne Alternative se compose de cinq grandes granges authentiques et luxueuses.

Zermatt miniature

Eric et Corinne Mariéthoz ont bien compris ce besoin, puisqu’ils ont tous les  deux mis terme à une carrière dans le tertiaire pour faire revivre le Hameau les Clèves, au-dessus de la station valaisanne de Nendaz. « En six ans de mariage, nous avons réalisé que nous avions passé seulement un mois ensemble » raconte Eric qui est originaire de la région. « Nous avons cherché à construire quelque chose correspondant aux lodges de montagne qu’on trouve au Canada ». Le couple rachète d’abord le ski bar qui se trouve en bordure de la piste de ski en 2006. L’affaire marche et les motive à acquérir l’hôtel situé à quelques mètres de là. Aujourd’hui ils gèrent 27 lits, répartis sur quatre bâtiments, dont deux mazots, un chalet et un bâtiment principal avec le restaurant. Le hameau dépourvu de route l’hiver est un véritable petit Zermatt. Un employé de l’hôtel vient chercher les arrivants au parking avec un véhicule à chenilles, pittoresque, mais chauffé. « Nous incitons nos hôtes à laisser leur véhicule et leurs soucis en bas pour profiter un maximum de notre site exceptionnel », explique le propriétaire qui propose un service personnalisé pour chacun de ses clients. Catering dans le chalet ou menu gastronomique au restaurant ouvert exclusivement à la clientèle, sont quelques unes des formules disponibles. La couleur est tout de suite annoncée pour celui qui pousse la porte d’un des mazots. Feu de cheminée crépitant et bouteille de blanc de la région dans un seau à glace accueillent les hôtes qui se sentent immédiatement chez eux. La machine à café Nespresso et la chaîne hi-fi Bang & Olufsen complètent l’équipement sobre et soigné du petit nid cossu qui dispose bien sûr d’un Jacuzzi extérieur. La gastronomie assurée par un finaliste du concours Master Chef maximalise les produits locaux. « Les plats sont simples et authentiques, et la qualité des denrées est toujours privilégiée. » Pour sortir des sempiternelles assiettes de viandes froides et croûtes au fromage, le ski bar propose des toasties, alors que le restaurant n’hésite pas à apprêter du filet de bar de ligne à côté d’un pavé de vache d’Herens.

Les clients du Hameau Les Clèves y accèdent avec un véhicule à chenilles pour y trouver un confort douillet et une gastronomie axée sur les produits locaux.

L’hôtel Guardaval, au charme rustique, abrite un chef étoilé et un espace bien-être.

Dans le respect du patrimoine

Si les Clèves sont basées sur le concept ski aux pieds, d’autres lieux privilégient la proximité des stations, sans y être pour autant rattachés. C’est le cas de Montagne Alternative, qui propose des chambres d’hôtes luxueuses dans le hameau de Commeire. Perché sur une pente raide au-dessus d’Orsières, le site surplombe la vallée qui mène au col du Grand St Bernard. Les cinq granges authentiques, rénovées avec soin et respect du patrimoine, peuvent accueillir jusqu’à vingt-quatre personnes. Ici encore, toutes les formules sont envisageables. Location privative, avec traiteur, cuisinier à demeure ou table d’hôte. Les petites stations familiales de Vichères, Le Châble, Champex, La Fouly ou Bruzon sont à une quinzaine de kilomètres et l’endroit est particulièrement privilégié pour le ski de randonnée et la raquette. Les fondateurs de ce projet audacieux, Ludovic Orts, Benoit Greindl et Eduardo Ramos, tous belges, sont d’anciens cadres et managers qui ont fait le choix d’un changement radical de vie. À même de comprendre les attentes de leur clientèle, ils proposent en plus de l’accueil touristique, des séminaires d’entreprises régulièrement prisés par des enseignes comme Nestlé ou Cartier. Massages et séances de Yoga complètent les services offerts aux hôtes qui viennent avant tout pour se ressourcer. Si un accent particulier a été mis sur les aspects environnementaux, comme les matériaux utilisés et les systèmes énergétiques, Eduardo Ramos se défend d’être un écologiste dogmatique. « Nous sommes simplement concernés par la relation avec notre milieu et avec les autres. Nos choix se sont présentés naturellement. » Cette atmosphère originelle de bois centenaires se retrouve aussi dans les Grisons, à l’Hôtel Guarda Val au-dessus de Lenzerheide. Ici encore, les vieilles poutres sont mises en valeur avec un soin particulier et surtout beaucoup de goût. Le rustique côtoie le luxe sans aucune ambiguïté, avec un naturel presque déconcertant. Géré par la famille Gantner, cet hôtel atypique dispose d’une cinquantaine de chambres réparties entre les douze mayens et le bâtiment principal. Dans le trend du concept, le chef étoilé Karl-Heinz Schuhmair apprête les produits locaux dans le restaurant de l’hôtel, qui affiche 16 points au Gault-Millau.

Décor alpin mais contemporain, les WhitePod sont des tentes géodésiques aux pieds des Dents de Midi.

Grands Crus à 2165 mètres

Le genre insolite n’est heureusement pas l’exclusivité des petits mazots de madriers et des granges à moucharabieh. L’immense bâtisse en pierre de l’Hospice du Grimsel constitue une destination qui mérite le détour. Entièrement rénové entre 2007 et 2010, cet hôtel historique situé entre deux barrages de l’Oberland Bernois est un havre de paix, accessible uniquement par téléphérique en hiver. Projet ficelé et dirigé par Mark von Weissenfluh, spécialisé en concept hôtelier et touristique, l’Hospice du Grimsel a reconstitué un cadre très stylé années vingt, dans un confort résolument moderne. Réputé pour sa cave exceptionnelle, qui compte plus de 300 crus, le restaurant propose une cuisine gastronomique raffinée, à la hauteur de son vin. Et si la singularité est véritablement votre apanage, il reste encore les Whitepods de l’alpage de Chindonne pour vivre une expérience alpine hors du commun. Ces curieuses tentes géodésiques perchées face aux Dents du Midi font fureur pour leur troisième hiver. On peut ici se prendre pour un trappeur le temps d’un week-end. Raquettes aux pieds, ou aux commandes d’un traîneau à chien, tout est conçu pour donner un goût d’aventure à un séjour. Les Pods, d’apparence assez rudimentaire, offrent par ailleurs un confort cossu pour qui accepte de marcher quelques minutes pour rejoindre son campement. L’hiver se profile sous les meilleurs auspices pour tous ceux qui sont en quête d’originalité. Les audacieux ont bien compris que l’hôtellerie de luxe devait s’adapter à l’évolution de la demande. Preuve en est, la plupart des établissements présentés affichent déjà des carnets de réservations bien chargés. Ne tardez pas, au risque de passer vos vacances dans un palace austère.

Isolé entre deux barrages sur un éperon rocheux, l’Hospice de Grimsel est un hôtel historique qui cache, derrière sa façade austère, un décor élégant et une cave surprenante.

www.hameaulescleves.ch www.montagne-alternative.com www.guardaval.ch www.grimselwelt.ch www.whitepod.com

Vincent Gillioz

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."