Bilan

Les musts de Bâle

On sait que Bâle est une ville de renommée mondiale pour l’art et les musées. Et en ce moment même, Bâle est la capitale des plus belles montres et de l’art joaillier le plus abouti. Mais avec son histoire séculaire et l’une des plus anciennes universités d’Europe (fondée en 1460), Bâle présente aussi le charme et le chic d’une cité ouverte au monde, avec des adresses tendance que, souvent, seuls les autochtones connaissent. «Luxe» vous propose des tuyaux d’initiés: les musts de Bâle.
  • Fragrances du monde

    Parfumerie Hyazinth

    C’est depuis 1921 la plus belle adresse de la ville pour les meilleurs parfums du monde. Les odorats voluptueux y seront particulièrement séduits: outre les classiques réputés et les tendances actuelles, on y trouve également des fragrances légendaires et des flacons qu’à coup sûr vous n’avez encore jamais humés. En ces lieux luxueux, les femmes (et les hommes) peuvent aussi demander des soins cosmétiques.
    Falknerstrasse 17, Bâle, 061 261 65 64, www.hyazinth.ch

    Crédits: Dr
  • De l’italianité pour ces messieurs

    Capaul Premium Menswear

    Si les griffes Etro ou Ermenegildo Zegna vous disent quelque chose, vous connaissez certainement René Capaul. Dans son commerce fraîchement rénové et agrandi à deux étages, ces marques sont chez elles. A côté d’autres, telles que Jacob Cohën, avec ses pantalons « fivepocket » légendaires aux tissus exclusifs, ou Santoni, qui ne fabrique pas que des bracelets de cuir pour la gamme portugaise d’IWC mais aussi des chaussures d’exception.
    Bäumleingasse 6, Bâle, 061 272 77 22, www.capaul-mode.ch

    Crédits: Dr
  • Noblesse oblige

    Le bar des Trois Rois

    A vrai dire, ce n’est pas un tuyau d’initié puisque l’hôtel cinq étoiles Les Trois Rois, sur le Rhin (l’un des plus anciens d’Europe, historique mais refait à neuf en 2006 avec le luxe le plus moderne), est sans conteste, pour les visiteurs exigeants, le must incontournable de Bâle. Napoléon et Elisabeth II, Thomas Mann et Picasso, le dalaï-lama et les Stones sont descendus ici. Pourquoi pas vous ? C’est évidemment tout un art d’obtenir une table au Restaurant Cheval Blanc: en 2015, le chef Peter Knogl a été gratifié de 19 points au GaultMillau et du titre de Cuisinier de l’année. Mais une visite à l’élégant bar dirigé par Thomas Huhn (Bar suisse de l’année 2015) assure une entrée en matière grandiose.
    Blumenrain 8, Bâle, 061 260 50 50, www.lestroisrois.com

    Crédits: Dr
  • Bâle la douceur

    Pasticceria Da Graziella

    Les amaretti sont légendaires, les tourtes sont un poème et, à l’instar des cornetti, sfogliatelle, arancini et autres panini, ils sont fabriqués à la main tous les jours dans le laboratoire maison. La pasticceria et sa cafetería restent une entreprise familiale, comme il y a trente ans, quand Sebastiano et Graziella Guglielmino ont débarqué à Bâle en provenance de Catane.
    Feldbergstrasse 74, Dornacherstrasse 283, Aeschenvorstadt 24, St. Jakobsstrasse 397, 061 692 49 40, www.dagraziella.com

    Crédits: Dr
  • Pour les aficionados

    House of Smoke

    C’est tout simplement le paradis pour les aficionados de cigares hors du commun des meilleures provenances. Avec des marques qui n’existent nulle part ailleurs en Suisse, avec des émotions, avec des histoires. Raymondo Bernasconi aime à les narrer, et pour les vrais initiés il ouvre volontiers l’authentique lounge du 1er étage qui, en fait, est réservé aux seuls membres. Dans le plus grand humidor très loin à la ronde, on se choisit des exclusivités que l’on déguste dans les fauteuils Chesterfield. Souhaite-t-on son whisky préféré ? Le bar répond à toutes les requêtes.
    Laufenstrasse 16, Bâle, 061 411 28 66, www.houseofsmoke.ch

    Crédits: Dr
  • Objets dotés d’une âme

    Showroom Elia Gilli

    Les objets exclusifs de la designer et décoratrice d’intérieur Elia Gilli donnent toujours envie de toucher, de les saisir du regard et des mains. Entre bois soigneusement choisis, porcelaines d’un blanc éclatant, argent sterling 925 et matières synthétiques de-ci de-là, les formes sont rectilignes, surprenantes, sculpturales et les matériaux sensuels. Qu’on s’y attarde ou non, on a tôt fait de s’amouracher d’une pièce de design ou de déco.
    Rümelinsplatz, Bâle, 061 261 03 03, www.eliagilli.com

    Crédits: Dr
  • Diaboliquement beau

    Le Teufelhof

    Le lieu se surnomme maison d’hôte et de culture, car les chambres d’hôtel de cette bâtisse historique sont en partie décorées par des artistes. Le chef de cuisine Michael Baader et sa brigade sont eux aussi des artistes : ingrédients de haute qualité, apprêts dignes du Michelin et, au bel étage du restaurant, atmosphère unique. Sans compter le bar, qui est un des meilleurs de la ville.
    Leonhardsgraben 49, Bâle, 061 261 10 10, www.teufelhof.com

    Crédits: Dr
  • Bien protégée

    Chapeau

    Le joli petit atelier-magasin est l’adresse confidentielle pour toutes les femmes qui osent tenter parfois une parure de tête aussi élégante qu’originale. Car après trente ans, la modiste Maria Hiepler n’a rien perdu de sa créativité, de sa fantaisie, de son flair des formes et des teintes pour les chapeaux. Elle pense d’ailleurs aussi aux hommes avec des classiques tels que les panamas, les borsalinos, les pocket hats élégants ou insolents, classiques ou à la mode. Il suffit de venir avec une envie de chapeau. Barfüsserplatz 6, Bâle, 061 272 77 74, www.chapeau.ch

    Crédits: Dr

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."