Bilan

Les fameuses liquettes Zimmerli qui habillent tout Hollywood

Produite au Tessin par le label helvétique, la ligne Royal Classic fête ses 50 ans. Elle a été portée par Hugh Jackman, David Beckham ou Joaquin Phoenix.
  • Joaquin Phoenix dans Walk the Line (2005).

  • Sylvester Stallone dans Rocky (1976).

  • Wolverine, interprété par Hugh Jackmann, ne se sépare pas de son marcel Zimmerli.

  • Matt Damon dans Elysium (2013).

  • Channing Tatum dans White House Down (2012).

  • Will Smith dans Ali (2001).

  • Bruce Willis dans Die Hard (1988).

  • Tom Hanks pose en Royal Classic au début de sa carrière en jeune premier.

  • En 2009, le footballeur David Beckham est photographié en Zimmerli pour son calendrier alors qu'il est sous contrat pour plusieurs millions de francs pour les sous-vêtements Armani.

  • Jamie Foxx en tournée pour son deuxième album Intuition.

  • Produits en Suisse au Tessin, les sous-vêtements Zimmerli of Switzerland valent jusqu'à plusieurs de centaines francs pièce.

  • Pauline Bäurlin en 1929. Cette veuve va se remarier avec Jakob Zimmerli et lancer une production de textile.

Dès qu’il faut trouver une liquette qui tombe pas trop mal et conserve une peu d’allure maculée de cambouis et de sang après 2 heures d’action, les producteurs d’Hollywood s’adressent directement à Zimmerli of Switzerland, sise à Aarburg en Argovie. Fondée en en 1871, la marque conserve son administration en Suisse alémanique et produit ses articles au Tessin à Coldrerio.

La légende dit que Yasser Arafat, George Clooney, Cameron Diaz ou encore le Prince Charles sont fan de ses sous-vêtements qui valent jusqu’à plusieurs centaines de francs la pièce. Distribuée par Harrods à Londres ou KaDeWe à Berlin, la griffe a maintenant lancé des boutiques propres à Paris, Moscou et Taipeh (Taiwan).

 

Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."