Bilan

Les marques horlogères font fronts unis contre le coronavirus

Afin de réduire les coûts économiques que représentent le report de Baselworld et l'annulation du salon horloger Watches & Wonders, les marques ont créé leur propre événement qui se tiendra du 26 au 29 avril.

Un salon alternatif sera proposé à Genève en avril.

Aux dates initialement prévues pour le salon horloger Watches & Wonders Geneva, annulé à cause du coronavirus, soit du 26 au 29 avril, aura lieu un événement multimarques et autogéré par des grands noms du secteur comme Breitling, Bvlgari, Gerald Genta, Girard-Perregaux, MB&F, Ulysse Nardin, De Bethune and Urwerk. 

Fédérer pour mieux gérer la crise

L’événement est fédérateur: il rassemblera un ensemble de marques d’importance ainsi que plusieurs horlogers indépendants. L’Etat de Genève apporte son soutien à l’initiative dans le respect des conditions sanitaires les plus strictes telles que définies par les autorités cantonales et fédérales.

A l’initiative de Bvlgari, le Geneva Watch Days s’adressera essentiellement aux détaillants et médias européens. Bvlgari couvrira les autres marchés mondiaux par une succession de roadshows dès le début du mois d’avril.

La situation internationale qui a malheureusement provoqué l’annulation des salons horlogers de Genève Watches & Wonders ainsi que de Baselworld «ne doit pas pour autant pénaliser plus lourdement nos clients, nombreux à vouloir rencontrer les marques et planifier leurs achats en fonction des nouveautés horlogères les plus intéressantes», peut-on lire dans un communiqué du groupe.

Trouver des alternatives

En annonçant son retrait de Baselworld 2020 dès le mois de février, Bvlgari a été la première maison horlogère à envisager des approches alternatives aux salons traditionnels qui étaient clairement à risque. Bvlgari espère que son initiative suscitera la présence de nombreuses autres marques horlogères à Genève durant cette période dans les hôtels de luxe de la Cité. 

Cet événement s’inscrira dans le strict respect des décisions du Conseil fédéral du 28 février 2020 sur les rassemblements publics ainsi que des recommandations futures éventuelles de l’OMS et du Conseil fédéral, liées à l’évolution de l’épidémie de Covid19 qui touche actuellement de nombreux pays.

Bilan.ch

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."