Bilan

Lenny Kravitz, icône contemporaine

L’artiste célèbre pour ses envolées de guitare électrique transcende les frontières des disciplines, des cultures et des générations, que ce soit dans la musique, la photographie, le design ou encore le cinéma.

Crédits: Mathieu Bitton

Lenny Kravitz est l’un des rares chanteurs qui ont toujours autant de succès après plus de 30 ans de carrière. Son style hétéroclite est le résultat d’une influence musicale riche et variée teintée de soul, de blues, de funk, de pop et de rock n’roll. A la fois chanteur, musicien, compositeur et acteur, l’Américain a de nombreuses cordes à son arc. Cette année, il a collaboré avec la marque de champagne Dom Pérignon pour laquelle il a photographié ses amis « stars » et sa fille Zoé dans un appartement new-yorkais qu’il a « designé ». Rencontre avec l’artiste à l’Abbaye d’Hautvillers au cœur de la Champagne.

Où trouvez-vous l’inspiration ?

J’ai de la chance, je suis toujours inspiré, peu importe ce que je fais. Je ne sais jamais comment l’inspiration vient, cela reste un mystère, mais mon travail consiste à savoir la saisir au bon moment. Par contre, je ne me laisse jamais inspirer par quelqu’un ou par quelque chose. Il s’agit plutôt d’un élément qui va toucher mon esprit à un certain moment.

Trouvez-vous aussi de l’inspiration dans vos voyages ?

Les voyages sont très importants pour moi. Je n’avais, d’ailleurs, rien appris de la vie avant de voyager à l’âge de 23 ans environ. On apprend beaucoup plus en voyageant qu’en allant à l’école, notamment dans des domaines comme l’histoire, l’architecture, la culture ou encore la gastronomie.

Quelles sont vos autres passions en dehors de la musique ?

J’ai une vie passionnante, donc ma passion première est la vie. J’ai de la chance de n’être lié à aucun secteur exclusif, ce qui me rend libre de m’exprimer autant à travers la musique, le design, la photographie ou encore l’art. Mais j’apprécie particulièrement les rencontres enrichissantes qui me permettent d’être créatif dans différents domaines.

Vous avez aussi une entreprise d’architecture d’intérieur ?

Oui, il s’agit de l’entreprise Kravitz Design fondée en 2003 et basée à New York. Nous avons une équipe de designers d’intérieur et d’architectes qui développent des projets commerciaux et résidentiels.

Une anecdote que personne ne connaît sur vous ?

Je n’avais jamais travaillé avec ma fille Zoé auparavant alors que je l’admire profondément. Dom Pérignon nous a permis de collaborer pour la première fois ensemble. J’ai adoré prendre des photos d’elle. Elle a apporté beaucoup d’énergie au tournage de la campagne promotionnelle.

Chantal De Senger
Chantal de Senger

JOURNALISTE

Lui écrire

Licenciée des Hautes Etudes Internationales de Genève (IHEID) en 2001, Chantal de Senger obtient par la suite un Master en médias et communication à l'Université de Genève. Après avoir hésité à travailler dans une organisation internationale, elle décide de débuter sa carrière au sein de la radio genevoise Radio Lac. Depuis 2010, Chantal est journaliste pour le magazine Bilan. Elle contribue aux grands dossiers de couverture, réalise avec passion des portraits d'entrepreneurs, met en avant les PME et les startups de la région romande. En grande amatrice de vin et de gastronomie, elle a lancé le supplément Au fil du goût, encarté deux fois par année dans le magazine Bilan. Chantal est depuis 2019 rédactrice en chef adjointe du magazine Bilan et responsable du hors série national Luxe by Bilan et Luxe by Finanz und Wirtschaft.

Du même auteur:

Le road show de DSK passe par Genève
Genève accueille le premier salon suisse du champagne

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."