Bilan

Le sportswear suisse mise sur la technique éthique

Comment exister dans un secteur aussi saturé que le sportswear? De nouvelles marques suisses semblent avoir trouvé la solution: en attaquant le marché par le haut.
  • 100% gabardine de coton ou 100% laine mérinos, des matériaux nobles adaptés aux conditions extrêmes

    Crédits: Dr
  • Le Coton Wool Anorak de Mover est constitué de 100% de gabardine de coton

    Crédits: Dr
  • Crédits: Dr
  • Les fondateurs de la marque Emyum, Rodolphe Huynh et Salvatore Mandra

    Crédits: Dr
  • Crédits: Dr

Deux d’entre elles se détachent du lot en visant l’excellence technique. Paradoxalement, cette quête passe par la recherche des matières premières naturelles de la meilleure qualité. Elle se traduit aussi par une proposition de vêtements aux coupes plus chics et aux couleurs plus sobres, portables en tout temps, hors de la pratique sportive.

Née en Suède où elle était très prisée par la famille royale, Mover a été achetée et rapatriée à Lausanne par Nicolas Rochat. A force de recherches et de développements, celui-ci en a fait une marque innovante en matière outdoor, tout en préservant l’aspect éthique. Objectif numéro un: privilégier les ressources locales.

Grâce à ses efforts, Mover vient de remporter un ISPO Award, un prix octroyé par un jury international de professionnels du milieu du sport révélant les articles les plus innovants. Il récompense le Coton Wool Anorak, une veste de mi-saison en deux couches quasiment entièrement biodégradable. Son enveloppe extérieure est constituée à 100% de gabardine de coton.

Pour la réaliser, le fournisseur zurichois de Mover a relancé la fabrication d’un coton tissé à haute densité développé en Grande-Bretagne dans les années 1940 et ayant servi à habiller les pilotes de la Royal Air Force durant la Seconde Guerre mondiale. Une technique reprise depuis par la marque Burberry.

Ses coutures extérieures sont entièrement soudées et sa doublure intérieure est constituée à 100% de laine vierge de mouton mérinos. Légèreté et respirabilité sont au rendez-vous, tout en permettant des performances techniques sans comparaison avec les produits contenant du plastique.

Pour lutter contre le froid, Mover a développé une couche intermédiaire – l’ouatine – à base de laine d’alpaga. Une matière première locale, grâce au 10 000 camélidés installés sur les alpages suisses. Un savoir-faire qui a convaincu la marque haut de gamme Ermenegildo Zegna, puisqu’elle a fait appel aux conseils de Mover pour sa ligne d’hiver TechMerino.

En échange, les Suisses ont accès aux patrons et aux coupes élégantes des tailleurs de la maison italienne pour affiner l’esthétique de leurs produits. Aujourd’hui, les vestes Mover bénéficient d’une allure sportive pensée pour l’urbain.

La «running couture», le nouveau trend chic? C’est le pari de la marque Emyun, fondée en 2015 par Rodolphe Huynh et Salvatore Mandra. L’idée part d’une anecdote vécue par Salvatore lors d’un voyage d’affaires à l’étranger. Alors qu’il sort d’une séance de sport dans la salle de fitness de son hôtel et qu’il s’apprête à remonter dans sa chambre, il se retrouve coincé dans un ascenseur, transpirant et vêtu d’un training difforme, entouré de quatre businessmen en costume trois pièces tirés à quatre épingles. Du malaise de ce contraste naît une constatation: le manque d’élégance de l’offre globale des marques de sport. Son associé et lui décident donc de combler cette lacune.

L’objectif : produire des vêtements chics d’inspiration mode tout en offrant le confort et la régulation thermique nécessaires à une utilisation sportive. Après avoir écumé tous les fournisseurs susceptibles de leur fournir la matière première répondant à leur cahier des charges, les deux partenaires d’Emyun finissent par trouver la laine Superfine Merino CompAct3.

Le secret de cette laine de mérinos produite en Italie par le spécialiste Reda – qui en maîtrise la totalité de la chaîne d’approvisionnement de sa propre ferme d’élevage de moutons jusqu’à l’atelier – réside dans son système de tissage à rotation high-tech. De la couture, ils ont repris les codes pointus tels que le carré de la chemise (partie sur les épaules sur laquelle le tissu est doublé pour une meilleure tenue) et le losange sous l’aisselle qui offre une plus grande liberté de mouvement. Des lignes fines conçues en collaboration avec une styliste confirmée engagée spécialement pour l’occasion.

Pour conserver cet avantage de départ sur la concurrence sur ce positionnement haut de gamme inhabituel dans le sportswear, Emyun a mis en place l’«Emyun Ideas Lab», un système participatif grâce auquel clients et revendeurs font remonter leurs expériences d’utilisation. Trop de transpiration après 20 kilomètres de course, un fil qui gratte sur l’épaule… quelles que soient les éventuelles doléances à venir, elles seront dûment répertoriées et analysées en vue d’améliorer constamment le produit. Un nouveau dress code est né.

Jorge S.B.

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Voitures de collection: et si vous vous y mettiez?
REGARD

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."