Bilan

Le multiple c'est chic

L’art contemporain, cet exorbitant objet du désir…subtilement, certains collectionneurs font un pas de côté par rapport au marché et choisissent d’acheter des éditions d’artistes. Une option astucieuse, moins chère, mais tout aussi pointue. L’importance reste de savoir où se procurer ces œuvres. Voici donc six lieux de référence.

«L’art venge la vie », constatait Pirandello. Est-ce pour cela que les collectionneurs d’art contemporain – ces accumulateurs, passionnés, consommateurs, aussi, parfois – sont toujours plus nombreux? L’écrivain italien, disparu au début du siècle dernier, aurait-il entrevu les causes de l’engouement toujours plus frénétique de nos contemporains pour l’achat d’œuvres d’art ? Aujourd’hui, les plus grandes fortunes de la planète font les beaux jours des maisons de vente aux enchères, arpentant sans relâche les dédales des foires comme Art Basel, et allant, même, jusqu’à ouvrir leur propre musée. Au début de cette année, les ventes de travaux d’artistes vivants ont atteint des records: chez Sotheby’s, une photo d’Andreas Gursky est partie pour 1,1 million de dollars, et chez Christie’s, une toile de Gerhard Richter a été vendue à 14 millions de dollars. Des montants sidérants qui restent totalement inaccessibles pour le commun des mortels. Mais il existe une autre façon de collectionner. Une façon différente, mais tout aussi intéressante, de posséder des productions d’artistes émergents ou déjà très connus: les éditions. Il s’agit tout simplement de pièces tirées à plusieurs exemplaires. L’œuvre n’étant plus unique, mais reste originale, son prix devient acceptable. Une édition d’artiste très coté sera beaucoup moins chère que l’une de ses peintures par exemple. Et les futurs grands noms de l’art démarrent souvent avec des travaux édités de cette manière. Alors, si vous suivez cette voie, vos murs seront non seulement ornés de pièces de plasticiens reconnus mais aussi de travaux précurseurs. Pour des montants modestes. Pour autant, il convient d’être vigilant. Car, qu’il s’agisse d’objets (multiples), de travaux imprimés (estampes) ou de livres d’artistes, le plus important reste de bien choisir les lieux où acheter ces pièces. Les structures qui produisent des éditions professionnelles créent une véritable relation avec l’artiste, suivent avec un soin extrême chaque étape de production et choisissent minutieusement les matériaux qui la composent. C’est uniquement là que vous trouverez de véritables œuvres d’art. Voici une liste précieuse (mais non exhaustive) de lieux en Suisse romande et alémanique où se procurer ces trésors.

Hard Hat, Genève

Hard Hat est une structure indépendante, actuellement gérée par trois artistes, PabloHurtado, Balthazar Lovay et Marta Riniker-Radich. A la fois lieu d’expo, agence de curating et maison d’édition de multiples, Hard Hat est un espace pluridisciplinaire. Depuis sa création, une quarantaine d’éditions et multiples ont été produits, avec des artistes majeurs et émergents, dont Steven Parrino, Fabrice Gygi ou Amy O’Neill.

Voici « Octopus », 2011, une sculpture en céramique émaillée de Mai-Thu Perret. A seulement 36 ans, l’artiste, née à Genève, s’approche déjà du firmament des plasticiens aussi recherchés que reconnus. Et ce, des deux côtés de l’Atlantique. Véritable touche-à-tout – elle est à la fois peintre, sculpteur, céramiste, performeur et écrivain, elle s’est créé un univers entier et fascinant «The Crystal Frontier », une communauté entièrement fictive de femmes du Nouveau-Mexique. Lauréate de nombreuses récompenses, elle a notamment reçu le Prix culturel Manor en 2011.

Page suivante : une lithographie de Vidya Gastaldon. Tous les collectionneurs vous le diront : les œuvres de Vidya Gastaldon vibrent. Ses paysages enflamment les murs, et distillent, tranquillement, leur univers fantasmagorique et hallucinatoire… D’où l’engouement pour ses sculptures, dessins et peintures. Fait rare, ces éditions-là sont spéciales, car chacune d’elles a été réhaussée par l’artiste: chaque pièce est donc unique ! Née en 1974, Vidya Gastaldon vit entre Genève et la France et expose dans le monde entier.

Centre d’édition contemporaine, Genève

Oscar Tuazon, «Working Drawing », 2012, livre d’artiste, reproduction de 210 dessins et d’un texte de l’artiste, 19x23 cm, 256 pages; 130 exemplaires numérotés et signés sur le colophon, 600 francs. Les 20 exemplaires de tête comprennent un ou plusieurs dessins originaux, 1800 francs. Vidya Gastaldon, «Ectopie spectral », 2005, Lithographie rehaussée sur Rives BFK, 56x76 cm, 25 exemplaires

Dirigé par Véronique Bachetta, le Centre d’édition contemporaine est un lieu niché au cœur de la vieille ville genevoise qui produit des éditions et organise des expos. Une longue liste d’artistes suisses et étrangers, jeunes ou confirmés, ont produit des pièces avec et pour cette structure, qui bénéficie du soutien du Département de la culture de la Ville de Genève, parmi lesquels Claude Closky, Thomas Hirschhorn ou Gianni Motti.

, Voici « Working Drawing », un livre d’artiste d’Oscar Tuazon, qui consiste dans une reproduction de 210 dessins et d’un texte de l’artiste mais aussi d’une série de plusieurs dessins originaux. Suivant, en pointillé, la trace d’un Sol Lewitt ou d’un Michael Heizer, le nomade Oscar Tuazon a le goût du minimalisme et du Land-art. A seulement 37 ans, l’Américain de Seattle vit à Paris et captive les foules avec ses pièces, tenant à la fois de la sculpture et de la performance. En 2011, il a été choisi pour concevoir «The Trees », l’un des pavillons de la prestigieuse Biennale de Venise.

Centre d’édition contemporaine, rue Saint-Léger 18, Genève, 022 310 51 70, www.c-e-c.ch

Atelier Raynald Métraux, Lausanne

 

Olivier Mosset, lithographie sur Rives, 50x50 cm, 2004. Tirage: 30 exemplaires. Prix: 3 000 francs

L’Atelier de Raynald Métraux est installé dans un ancien bâtiment industriel du quartier lausannois du Flon depuis 1991. A la fois imprimeur et éditeur, Raynald Métraux produit et coproduit essentiellement des estampes d’artistes helvétiques (tout en collaborant régulièrement aussi avec des plasticiens internationaux), parmi lesquels Alain Huck, Francis Baudevin ou Alex Hanimann.

Voici une suite de quatre lithographies sur Rives, d’Olivier Mosset. Qui ne connaît pas le mythique peintre « du cercle noir sur fond blanc » ? Associé à la fin des années 60 au collectif BMPT (avec Buren, Parmentier et Toroni) et aujourd’hui installé aux Etats-Unis, il est l’un des artistes suisses vivants les plus cotés du marché. Barbu et passionné de Harley, il est entré très jeune en révolte contre le système, comme d’autres entrent en religion.

Atelier Raynald Métraux, Côtes-de-Montbenon 6, Lausanne, 021 311 16 66, www.atelier-metraux.com

Kunsthalle, Bâle

 

Marieta Chirulescu, «Untitled», 2010, sérigraphie de 128x89,5 cm, édition en 10 exemplaires, 400 francs.

Ouvert en 1872, le musée, actuellement dirigé par Adam Szymczyk, est l’une des plus importantes institutions helvétiques dédiées à la création d’avant-garde et contemporaine. Le lieu produit quelques éditions, fruits de la collaboration entre l’un des artistes exposés et la Kunsthalle.

Voici une sérigraphie de Marieta Chirulescu. En 2010, la Kunsthalle de Bâle a présenté la première exposition monographique, hors d’Allemagne, de cette jeune artiste. Ultrapointue et future grande, Marieta Chirulescu est née en 1974 en Roumanie. Aujourd’hui expatriée à Berlin, elle élabore une œuvre cohérente et intéressante, dont une partie a été exposée à la très importante galerie londonienne White Cube. D’aucuns pensent qu’elle marche sur les traces de l’Américain Wade Guyton. Elle utilise comme principal support de travail les photos noir et blanc prises par son père à l’époque du rideau de fer. Puis les transforme, les scanne, les coupe, pour finalement les imprimer.

Kunsthalle Bâle, Steinenberg 7, Bâle, 061 206 99 00, www.kunsthallebasel.ch

Marieta Chirulescu, «Untitled», 2010, sérigraphie de 128x89,5 cm, édition en 10 exemplaires, 400 francs.

Patrick Frey Edition, Zurich

 

Alessandro Mendini , «Lupa», 2009, sérigraphie deux couleurs sur BFK Rives, 52x65 cm, éditée à 40 exemplaires, 350 francs.

Internationalement reconnu, Patrick Frey est l’un des éditeurs de livres les plus pointus et les plus spécialisés de Suisse. Son catalogue se compose aussi bien d’écrits rares que d’ouvrages de littérature contemporaine et de livres d’artistes d’avant-garde. Il a notamment collaboré avec Peter Fischli & David Weiss, Andreas Dobler ou Eric Bachmann. Il produit, avec le même soin minutieux, quelques éditions.

Voici «Paintings» et «Surf & Turf, Belgian Cats on the Northern Coast of Belgium», de Karen Kilimnik, qui fascine par ses paradoxes. La très belle artiste américaine, née en 1955, vit aujourd’hui à l’écart du monde entre Philadelphie et le Montana. Et pourtant, ses pièces sont hyperréalistes. La plasticienne semble fascinée par la culture pop, les starlettes considérées comme des icônes contemporaines et les univers romanesques. Karen Kilimnik fait aussi bien des peintures que des dessins et des installations.

Edition Patrick Frey, Motorenstrasse 14, Zurich, 041 44 381 51 02, www.editionpatrickfrey.com

Karen Kilimnik, «Paintings», 2001, et «Surf & Turf, Belgian Cats on the Northern Coast of Belgium», 1996, édition de 80 exemplaires incluant un livre, signé et numéroté, ainsi qu’une édition de 40x50 cm, signée, numérotée (Granolitho, sur papier Fabriano) et rehaussée par l’artiste, 2500 francs.

Alessandro Mendini , «Lupa», 2009, sérigraphie deux couleurs sur BFK Rives, 52x65 cm, éditée à 40 exemplaires, 350 francs.

Circuit, centre d’art contemporain, Lausanne

 

 Karen Kilimnik, «Paintings», 2001, et «Surf & Turf, Belgian Cats on the Northern Coast of Belgium», 1996, édition de 80 exemplaires incluant un livre, signé et numéroté, ainsi qu’une édition de 40x50 cm, signée, numérotée (Granolitho, sur papier Fabriano) et rehaussée par l’artiste, 2500 francs.

Circuit est un centre d’art et d’édition indépendant et expérimental, constitué en association, et géré par des artistes (parmi lesquels Philippe Decrauzat, François Kohler, Delphine Coindet). Entre 4 et 5 éditions sont produites par an, pour autant d’expositions monographiques. En 2010, le lieu a reçu le prix de la meilleure exposition suisse, décernée par l’Office fédéral de la culture et la Fondation Julius Bär.

Voici la sérigraphie «Lupa» d’Alessandro Mendini. Figure centrale du design mondial, le grand et très discret Mendini est né à Milan en 1931. Avec ses pièces ultracontemporaines et «néomodernes», il a toujours su coller à l’air du temps et pressentir les envies de ses contemporains. Il est l’auteur de nombre d’ouvrages de référence et a collaboré avec des grandes maisons comme Alessi, Swatch, Philips ou encore Swarovski. Il livre ici une version plus petite du mandala (sanskrit: cercle au puissant effet optique servant traditionnellement de support de méditation), réalisé pour la scénographie de La Lupa, une comédie de Luigi Pirandello, jouée au Théâtre Franco Parenti de Milan en 1998.

Circuit, av. de Montchoisi 9 (accès quai Jurigoz), Lausanne, 021 601 41 70, www.circuit.li

Crédits photos: Dr

Olympia Wolff

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Tiens-toi droit !

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."