Bilan

Le guide du collectionneur en 8 points

Peinture ou sculpture, artistes émergents ou confirmés? Tout ce que vous devez savoir pour bien acheter des œuvres.

1. Entrez dans les galeries…

Pour beaucoup, la galerie représente un Himalaya inaccessible, une Terra incognita où les mots s’échangent à voix basse et l’intelligence éclabousse les murs. Sachez que le galeriste est un vendeur comme un autre qui aime d’autant plus communiquer sur les objets qu’il expose que ces derniers participent de son choix, forcément très personnel.

2. Le coup de cœur

Toutes les collections démarrent de la même manière. Elles commencent par une rencontre entre un spectateur et une œuvre d’art. La première pièce de la collection s’achète donc souvent sur un coup de cœur. La deuxième, la troisième, la quatrième venant naturellement nourrir ce premier élan. En cela, acheter de l’art à quelque chose du sentiment amoureux: pour que la première fois jamais ne cesse.

3. La question à ne pas vous poser

«L’œuvre que j’achète aujourd’hui vaudra-t-elle six fois son prix dans trois ans?» Peut-être ou peut-être pas. Si oui, tant mieux. Si non, bonjour la déception. Acheter dans un but spéculatif est toujours un mauvais calcul. Surtout dans le champ de l’art contemporain émergent. Parce que personne ne peut dire si l’artiste dont vous venez d’accrocher le tableau poursuivra une immense carrière.

4. Soyez curieux

Le plus excitant pour un collectionneur qui débute, c’est de parier sur des créateurs que le marché n’a pas encore repérés. La prise de risque est importante, mais la satisfaction encore plus grande lorsque le poulain sur lequel vous avez parié devient l’une de ces signatures dont tout le monde parle.

5. Rencontrer les artistes

Plus facile à dire qu’à faire. Disons que si vous voulez tailler une bavette avec David Hockney ou Damien Hirst, vous mettez la barre tout de suite assez haute. Quoique.

Le moyen le plus efficace de rencontrer un artiste, c’est encore d’assister au vernissage de son exposition. Idéal pour un premier contact qui pourra perdurer avec le temps. Evitez cependant d’aller toquer à la porte de son atelier. Même si, parfois, l’audace peut payer.

6. Chassez les bons tuyaux

Qu’il soit débutant ou confirmé, le collectionneur utilise exactement les mêmes canaux d’information pour se renseigner. Au niveau des magazines, on ne saurait trop conseiller la lecture d’Artforum, Flash Art et Parkett. A celui des sites internet, visez www.artnet.com (surtout pour suivre l’évolution des prix du marché), Contemporary Art Daily (www.contemporaryartdaily.com, site tout en images des accrochages en cours partout dans le monde) et l’ensemble des pages web des musées, galeries et centres d’art contemporain à travers le monde.

7. Encouragez la variété

Dès le départ, imposez-vous une certaine rigueur. L’idée n’est pas d’acheter tous azimuts, mais uniquement le type d’œuvre avec laquelle vous entrez en résonance. Ce qui n’empêche pas la variété. On peut passer sa vie à collectionner uniquement de la peinture beige clair. Avec le risque de construire un ensemble un poil monotone, voire carrément un peu triste.

Une fois le noyau dur de la collection constitué, emmener gentiment ce dernier sur d’autres territoires. Ce qui sous-entend aussi de ne pas toujours acheter dans les mêmes galeries.

8. Et les éditions?

L’idée est bien ancrée qu’une édition d’artiste a moins de valeur qu’une œuvre unique. On parle ici de vraies éditions, d’objets ou de livres d’artistes tirés à 30 exemplaires, pas d’une affiche sérigraphiée, certes signée, mais imprimée à tour de bras.

En cela, il n’y a pas de différence dans la démarche artistique entre un multiple et une œuvre d’art unique. Faites vôtre cet adage: mieux vaut une bonne édition à 3000 francs qu’une peinture moyenne au même prix.

Emmanuel Grandjean

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Technosophie
4 créatrices qui habillent les garçons

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."