Bilan

Le flacon et l’ivresse?

Ils sont comédiens, présentateurs de télévision, rockers et amoureux de la terre. Mais un grand nom suffit-il à donner un grand cru? Petit tour dans les caves de cinq people vignerons.
Carole Bouquet. Son «Sangue d’Oro» fait carton plein auprès des amateurs. Crédits: Didier Bauweraerts/Isopix/Dukas, Johannes Eisele/Afp, Dr

Elever son propre vin est devenu très tendance dans l’univers pétillant des stars du petit et du grand écran. Mais si certains y mettent toute leur énergie – et le savoir-faire du vigneron et du caviste – d’autres visent manifestement davantage le coup de pub.

Miraval Côtes-de-Provence, de Brad Pitt et Angelina Jolie

Ils viennent tout juste d’être adoubés par le petit cercle des people vignerons. Brad Pitt et Angelina Jolie fêtent en 2013 la commercialisation de leur Miraval Côtes-de-Provence, du nom de ce village du sud de la France où le couple s’est installé. Associés à Marc Perrin, viticulteur du coin, les Bradgelina produisent un vin bio rosé.

Vendues sur internet, les 6000 premières bouteilles – sur 150 000 – sont toutes parties en sept petites heures. Pas sûr que deux grands noms donnent un grand cru mais, pour les affaires, visiblement ça aide.

Ce qu’en dit la critique: Trop tôt pour le dire.

Où l’acheter: Renseignements sur www.miraval-provence.com

Prix: 15 euros la bouteille.

Sangue d’Oro, de Carole Bouquet

Elle a pris goût au vin auprès de Gérard Depardieu, à l’époque où l’actrice partageait sa vie. Carole Bouquet mène désormais seule l’exploitation de ce Sangue d’Oro, vin blanc AOC issu d’un cépage de muscat d’Alexandrie, appelé zibibbo en italien. Elevé sur son domaine de l’île de Pantelleria, entre la Sicile et la Tunisie, ce vin liquoreux (passito) profite d’un sol volcanique, d’un ensoleillement maximum et de l’énergique implication de sa propriétaire.

Ce qu’en dit la critique: Explosion de saveurs, vin divin, riche en goût… Le Sangue d’Oro fait carton plein auprès des amateurs. Même si d’aucuns le jugent un peu cher.

Où l’acheter: Chez Globus et auprès de la maison Magnin Vins à Cully (blog.magnin-vins.ch)

Prix: 46 francs. 

Domaine Hubert et Olivier Sinson, de Michel Denisot

Soyons juste, Michel Denisot ne possède pas l’intégralité du Domaine Hubert et Olivier Sinson, mais quatre hectares dont il tire un AOC Valencay rouge (assemblage de côt, gamay et pinot noir) et blanc (chardonnay et sauvignon). L’animateur du Grand Journal de Canal+ n’est donc qu’un simple propriétaire qui n’appose sa griffe sur aucune étiquette de ce vignoble du val de Loire, exploité par la même famille depuis quatre générations.

Ce qu’en dit la critique: Belle minéralité, solide structure, arôme intense, bouquet mentholé. Bref, un bon cru.

Où l’acheter: www.vins-sinson.com

Prix: 4,80 euros la bouteille.

Terre d’Aumes, de Johnny Hallyday

L’étiquette a un truc un peu kitsch. Johnny, le verre de vin, l’œil du connaisseur, la cave du château: le marketing de Terre d’Aumes a encore du boulot. A moins que ce ne soit tout le contraire, que cette image et son petit mot autographe: «Le vin que j’aime» touche pile le cœur de cible de ce graves élevé sur les coteaux du Languedoc, vignoble «découvert» par le rocker et dans lequel il s’investit depuis 2006.

On veut parler des fans de l’idole des jeunes qui plébiscitent une production disponible en trois couleurs: blanc, rosé et rouge.

Ce qu’en dit la critique: Un nez qui fleure surtout le coup de pub. La johnnymania adore, les œnologues beaucoup moins.

Où l’acheter: En grande surface dans la région Languedoc et sur internet.

Prix: 10 euros la bouteille. 

Il Palagio, de Sting

Il presse une huile d’olive bio, vend du miel écolo. Depuis 2007, Sting et sa femme Trudie, qui possèdent une vigne à Figline Valdarno, en Toscane, la région du chianti, produisent également du vin en biodynamie. Trois cuvées en tout et rien que du rouge – Sister Moon (40% sangiovese, 30% merlot, 30% cabernet), When We Dance et Casino delle Vie (assemblage sangiovese, canaiolo, colorino).

L’ex-Police reverse une partie des bénéfices des ventes à des organisations militant pour la culture biologique et à la Rainforest Foundation, dont il est le fondateur.

Ce qu’en dit la critique: Un vrai chianti italien, aromatique et bien charpenté. Un bon vin vivant.

Où l’acheter: www.palagioproducts.com

Prix: Entre 12 et 36 livres selon la cuvée.

Antoine Roduit

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Mode in Switzerland
Le plein d’applis

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."