Bilan

Le croisé s’amuse

Typique du yachting, la veste croisée à double boutonnage sort du placard. Comment la porter aussi bien que le prince Charles ou David Beckham (et mieux que François Hollande, si possible).
Hermès, printemps été 2013. Crédits: Dr

Quoi?

La veste dite «croisée» ou à «double boutonnage» est celle dont les deux pans de devant se croisent sur (presque) toute la largeur du buste et qui présente deux rangées de boutons verticaux.

En vogue depuis toujours dans la marine, le yachting. A la ville, après trente ans de bannissement absolu, elle a amorcé sa réhabilitation via les blogs de mode et les défilés hype. Elle signe son grand retour cet été, chez Louis Vuitton, Hermès, Paul Smith et Dior Homme notamment.

Qui?

Le prince Charles, Clark Gable, David Beckham et Tom Ford sont ses meilleurs avocats. Chirac lui fit honte. François Hollande aussi. De quoi déduire une première règle: la veste croisée est à éviter si l’on est doté d’un buste en bouteille de Perrier (poignées d’amour XXL ou veste croisée: il va falloir choisir).

Quand?

On ne saurait trop la recommander aux hommes qui ont déjà plusieurs costumes et qui souhaitent singulariser leur garde-robe. Aux hipsters, aux dandys. Parfaite comme veste de loisir ou en vacances, avec un pantalon dépareillé. Mais à éviter les jours où l’on travaille assis comme Darius: les deux pans ont alors tendance à bâiller de façon disgracieuse.

Où?

Dans la banque ou dans le monde des affaires, sa rareté actuelle lui donne moins de légitimité que la veste droite à une seule rangée de boutons. Bien portée pour un rendez-vous très formel, elle peut donc être signe de distinction. Mal ajustée ou trop voyante, elle vous reléguera illico au rang des rastaquouères…

Comment?

Une veste croisée se porte toujours très ajustée comme le prince Charles, jamais flottante. Et jamais déboutonnée – sauf si l’on postule pour un emploi d’épouvantail. En principe, le dernier des six boutons, celui du bas, sera laissé ouvert.

Si la veste ne comporte que deux rangs de deux boutons, on peut exceptionnellement ne fermer que les deux boutons du bas, façon latin lover. A noter que les règles ci-dessus s’appliquent au business strict. Et que le style, celui qui fait l’homme, commence avec les infractions au code…

Stéphane Bonvin

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

La bataille de la chaussette
Votre pince, monseigneur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."