Bilan

Le milieu des ventes aux enchères horlogères s'agrandit à Genève

La société Geneva Auctions & Arts, réputée pour ses ventes aux enchères de bandes dessinées, fait ses débuts le 10 mai prochain dans la vente horlogère.

Crédits: Geneva Auctions & Arts

Habituellement reconnu pour la vente aux enchères de bandes dessinées, Geneva Auctions & Arts fait ses premiers pas dans le domaine de l'horlogerie. Le marché genevois jusqu'à lors occupé par des noms tels que Antiquorum ou Aurel Bacs, accueillera le catalogueur Stéphane Lancoud et son œil avisé le 10 mai prochain. 

Organisé en avant-première du weekend traditionnellement consacré aux enchères de montres à Genève, l'événement se veut un premier essai. «Nous nous sommes décidés à nous lancer car nous avons eu beaucoup de sollicitations de la part de vendeurs et d’acheteurs, indique Stéphane Lancoud. Nous souhaitions également être une alternative aux grandes maisons comme Sotheby’s ou Christie’s qui vendent des biens à des prix bien supérieurs aux nôtres.» 

Parmi les plus de 200 lots du catalogue, comprendront notamment des garde-temps suisses, allemands et français, mais aussi des instruments d'écriture, briquets... Et plus spécifiquement, des modèles rares de Swatch, des montres de prestige Rolex ou Patek Philippe, des ensembles d'écriture Caran d'Ache ou Montblanc, ou encore des accessoires Hermès.

«Nous attendons jusqu’à quarante personnes sur place, commente le catalogueur de Geneva Auctions & Arts. Les interactions depuis une plateforme en ligne vont aussi faire gonfler les montants.» En effet, lors de leur dernière vente aux enchères, la moitié des mises ont été effectuées via internet. Si la vente rencontre un succès, la société souhaite d'ores et déjà poursuivre dans ce secteur horloger. 

Mullerjulieweb
Julie Müller

Journaliste

Lui écrire

Du Chili à la Corée du Sud, en passant par Neuchâtel pour effectuer ses deux ans de Master en journalisme, Julie Müller dépose à présent ses valises à Genève pour travailler auprès de Bilan. Quand cette férue de voyages ne parcourt pas le monde, elle se débrouille pour dégoter des mandats dans les rédactions de Suisse romande. Tribune de Genève, 24 Heures, L'Agefi, 20minutes ou encore Le Temps lui ont déjà ouvert leurs portes. Formée à tous types de médias elle tente peu à peu de se spécialiser dans la presse écrite économique.

Du même auteur:

Malgré les turbulences, les agences de voyage gardent le cap
Bouche à oreille, le laissé pour compte du marketing

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Luxe

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."