Bilan

Le bonheur de faire ses courses à la ferme

Avec la pandémie de coronavirus, nombre de citadins ont découvert le plaisir d’aller acheter des légumes auprès du producteur. Sélection d’adresses par canton.

  • Pilier de la promotion du terroir genevois, la ferme de Budé organise aussi des événements toute l’année.

    Crédits: Dr
  • La Faye, à Granges-Paccot, est spécialisée dans la viande de bœuf angus et les céréales.

    Crédits: Dr

«Une tomate qui vient d’être cueillie, ça n’a pas le même goût.» Active dans la communication, Véronique (prénom d’emprunt) a découvert une quantité de petits producteurs qui faisaient de la vente directe durant la période de confinement liée au coronavirus. «Tout ce printemps, j’ai fait des balades à pied ou à vélo et je suis tombée sur nombre de fermes où l’on est sûr d’avoir des légumes locaux, voire bios. Mes habitudes d’achat vont changer durablement. Je ne veux plus d’avocats qui arrivent du Mexique réfrigérés au magasin après avoir été manipulés par une multitude de personnes alors que sévit une pandémie.» Alors que toujours plus de citadins font la même expérience, les marchés à la ferme enregistrent un fort essor de leurs affaires. Voici une sélection d’adresses en Suisse romande.

Genève

Au Grand-Saconnex, la ferme de Budé (ferme-de-bude.ch) a vu la ville se construire autour de ses champs agricoles durant les cinquante dernières années. L’équipe de cette ferme urbaine démontre un impressionnant sens de l’innovation. Face à la pénurie qui a suivi le début du confinement, le collectif a lancé le papier toilette 100% genevois à base de racines. Ouvert du mardi au samedi, le magasin propose des fromages, du poisson du Léman et de la viande locale, à côté des fruits et légumes. Pilier de la promotion des produits du terroir, le domaine organise des événements tout au long de l’année.

Autre approche à Jussy. Excellente formule en cette période d’épidémie, la ferme de Lullier (lafermedelullier.ch) vend ses produits (légumes, œufs, vin...) dans un distributeur réfrigéré accessible en tout temps. On paie avec du cash ou une carte dans une machine du type parking, sans échanger aucun contact. Le raisin cultivé est transformé à la Cave de Genève et le vin est ensuite vendu à l’exploitation. A déguster sur rendez-vous.

Vaud

A proximité de Vufflens-la-Ville, le marché bio Les Eterpis (marche-bio-les-eterpis.ch) propose à la clientèle, en plus des produits de la ferme, un petit coin de nature et un espace de découverte apprécié des enfants. A la tête de l’exploitation depuis 2017, Aude et Antoine Hentsch pratiquent l’agriculture biologique et biodynamique. Le couple élève également des cochons, des canards, des vaches et des moutons miroirs, une espace rare qui doit son nom à une couleur foncée qui entoure les yeux des bêtes, comme des lunettes. Café offert le samedi matin de
8 h 30 à 11 h 30.

Pour les amateurs de viande, la ferme à Colin (page web sur Facebook), à Bercher, dans le Gros-de-Vaud, déploie un large assortiment dont des spécialités d’agneau et de bœuf pour les grillades. On y trouve aussi les articles classiques en épicerie, de même que les fruits et légumes. Un âne accueille les enfants qui peuvent rendre visite aux animaux du domaine.

Sur La Côte, à la rue du Vieux-Village de Duillier, la famille Mugnier (mugnier.ch) vend ses produits agricoles, du bois de cheminée et du vin de la région. La belle bâtisse est en outre dotée d’un caveau disponible à la location.

Valais

Ces temps-ci, c’est la saison des asperges et, dans le Chablais valaisan, l’exploitation Lattion-Ruppen (lattion-ruppen.ch) en cultive des vertes, des blanches et des pourpres. Le magasin est ouvert le matin en période de récolte (vérifiez les horaires) et offre des asperges récoltées le jour même.

Le site farmy.ch propose des produits régionaux sur sa plateforme internet. (Crédits: Dr)

Fribourg

A Granges-Paccot, la ferme biologique de La Faye (ferme-delafaye.ch) a pour spécialité la viande de bœuf angus et les céréales. Ouvert les mardis, vendredis et samedis, le magasin donne sur une jolie terrasse où l’on peut partager une grande table, du moins quand il n’y a pas d’épidémie.

Neuchâtel

Sur le littoral du lac de Neuchâtel, pas loin de Cortaillod, le domaine des Prés-d’Areuse (aux-pres-de-chez-vous.ch) se distingue par une offre d’huiles de colza et de tournesol pressées à froid. On peut aussi y commander des oies élevées sur place.

Quelques adresses utiles

L’association romande Marché Paysan (marchepaysan.ch) rassemble plus de 85 producteurs et édite un Guide romand de la vente directe. Le moteur de recherche permet d’identifier l’exploitation qui correspond à vos attentes. L’application smartphone Mon producteur (monproducteur.ch) localise les marchés à la ferme à proximité de l’endroit où vous vous trouvez. Si vous préférez être livré, le site farmy.ch propose des produits régionaux sur sa plateforme internet. Enfin, sur Facebook, le groupe créé en 2017 De la ferme à l’assiette permet aux internautes d’échanger des conseils et des informations sur les acteurs des circuits courts.

Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."