Bilan

L’argent colloïdal, cet antibiotique naturel

Un allié précieux contre la fatigue et les infections.

Crédits: Sébastien Tavares Gomes

Une nouvelle eau haut de gamme arrive sur le marché suisse. Sourcée dans les montagnes des Carpates, en Roumanie, Aur’a a remporté le Superior Taste Award, attestation de qualité gustative décernée par des chefs et des sommeliers. Mais ce qui fait sa spécificité, c’est qu’elle contient un taux élevé d’or et d’argent colloïdaux, ce qui en ferait un excellent allié pour améliorer les fonctions vitales du corps.

Réalité ou simple argument marketing? Depuis des temps immémoriaux, il se trouve que l’argent occupe une place centrale dans les pharmacopées du monde entier: puissant antibactérien, antivirus, antifongique et antiparasite. D’après l’historien Hérodote, aucun roi grec ne buvait de l’eau qui n’avait été transportée et conservée dans des récipients d’argent. Au XIXe siècle, les pionniers nord-américains purifiaient leur eau en jetant une pièce d’argent dans leurs outres en peau de bison. Plus récemment, le vaisseau spatial qui déposa le premier homme sur la Lune en 1969 était équipé d’un système de traitement de l’eau à base d’argent.

Nécessaire à l’organisme en quantités très faibles, c’est sous sa forme colloïdale que cet oligo-élément est le plus assimilable. Où consommer ce précieux métal? «L’argent colloïdal ne se trouve pas dans les aliments. Il est fabriqué naturellement par le corps. Une supplémentation est par conséquent parfois nécessaire», indique Carole Dougoud, thérapeute en hygiène alimentaire.


(Crédits: Dr)

Au Beau-Rivage, goûtez aux vertus thérapeutiques du fromage

Dans son célèbre poème Le poison, Charles Baudelaire fait l’éloge des paradis artificiels qui embellissent nos existences: le vin, l’opium, et la femme. Le poète aurait pu ajouter à sa liste le fromage, un des aliments dont nous avons le plus de mal à nous passer. Selon une étude menée par des chercheurs de l’Université du Michigan (Etats-Unis), celui-ci serait aussi addictif que certaines drogues telles que le tabac ou l’alcool.

Si les résultats de cette étude ont été depuis quelque peu nuancés par d’autres chercheurs, il n’en reste pas moins que consommer du fromage rend heureux. Celui-ci est en effet un des aliments les plus riches en tryptophanes (un acide aminé précurseur de la sérotonine) qui existent.

On ne s’étonnera donc pas que l’hôtel Beau-Rivage Genève ait intitulé sa nouvelle offre Fondue Therapy. Jusqu’au 15 mars, les amateurs de gruyère et de vacherin fribourgeois peuvent augmenter leur taux de sérotonine en dégustant une fondue sur La Terrasse-Alpine de l’hôtel. Pour cette occasion, l’équipe du Beau-Rivage a créé une atmosphère montagnarde en faisant venir de Gstaad d’authentiques cabines de ski vintage. Afin que le dépaysement soit total, le package Fondue Therapy comprend une nuit en catégorie chambre classique et la possibilité au tirage au sort d’un surclassement jusqu’en junior suite avec hammam, jacuzzi et une spectaculaire vue sur le lac Léman. Coronavirus oblige, cette offre est réservée sur justificatif de domicile aux résidents des cantons de Genève, de Vaud, de la Haute-Savoie et de l’Ain. Amanda Castillo

Valable les jeudis, vendredis et samedis. Tarif dîner pour deux personnes incluant fondue, planchette de charcuterie et dessert: 140 francs. Une nuit en catégorie chambre classique: 250 francs.

Castilloamanda2018 Nb
Amanda Castillo

Journaliste

Lui écrire

Amanda Castillo est une journaliste indépendante qui écrit pour la presse spécialisée. Diplômée de l'université de Genève en droit et en sciences de la communication et des médias, ses sujets de prédilection sont le management et le leadership. Auparavant, Amanda Castillo a travaillé six ans en tant que greffière-juriste au Tribunal des prud’hommes. Les nombreuses audiences auxquelles elle a assisté lui ont permis de se familiariser en détail avec les problématiques du monde du travail et de l’éthique professionnelle. Elle est l'auteure d'un livre, 57 méditations pour réenchanter le monde du travail (éd. Slatkine), qui questionne la position centrale du travail dans nos vies, le mythe du plein emploi, le salariat, et le top-down management.

Du même auteur:

Les hommes rêvent de jeunesse éternelle
La longue série noire de la famille royale espagnole

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."