Bilan

La vie de château

Vous avez le manoir? Reste à le meubler. Quatre idées design pour filer un coup de jeune à la vieille pierre.
  • Le candélabre de Nicolas le Moigne

    Pas de château sans bougies. On vous propose donc ce candélabre à géométrie variable en laiton recouvert d’argent. Fixé sur un socle en pierre – l’acheteur choisit sa minéralité, du marbre noir absolu au granit moucheté – le bougeoir aux sept lumières se déplie en fonction de la place à disposition. Chic et ludique, il est l’œuvre du designer lausannois Nicolas Le Moigne pour le galeriste bruxellois spécialisé dans l’argenterie Francis Janssens Van der Maelen. www.fineartsilver.com et www.nicolaslemoigne.ch

    Crédits: Dr
  • Neverending Glory par Jan Plechá et Henry Wielgus

    C’est la lampe pour le fan d’opéra absolu qui passe sa vie à faire la tournée des salles. Les cinq suspensions de la collection Neverending Glory reprennent les silhouettes exactes des lustres qui éclairent les grands opéras autour du monde (Scala de Milan, Metropolitan de New York). Designée par les Pragois Jan Plechá et Henry Wielgus pour Lasvit, cette collection en verre est aussi une leçon d’histoire qui raconte, à travers ces lampes-ectoplasmes, la gloire du temps passé, la nostalgie du lustre d’antan. www.lasvit.com et www.janandhenry.com

    Crédits: Dr
  • Hocuspocus par Fries & Zumbühl

    Elle a un petit air de fantôme, la table basse du duo zurichois Fries & Zumbühl. Objet marrant à la fois complètement enfantin et en plein dans le design contemporain, elle se sent à l’aise aussi bien dehors que dedans. Dessinée pour Eternit, disponible en deux tailles, la console qui fait peur peut prendre de la hauteur grâce à un trépied astucieux qui se glisse sous sa corolle. Et soudain le spectre redevient une nappe. www.frieszumbuehl.ch et www.garden-styling.ch

    Crédits: Hocuspocus par Fries & Zumbühl
  • Curial par Rick Owens

    Rick Owens, c’est ce fashion designer au look de rock star qui démarra sa carrière dans le sportswear. Depuis quelques années, c’est aussi un designer de mobilier d’un genre très spécial. Son truc? Des fauteuils et des tables minimalistes de roi barbare, à la fois rupestres et inspirés de l’Art déco, splendides, mais parfois un poil morbides. D’autant que ses objets, tous édités en petite quantité, utilisent la pierre, l’os et du bois dont certaines pièces sont constituées d’essence pétrifiée vieille d’un demi-million d’années. www.carpentersworkshopgallery.com

    Crédits: Dr

 

sean layland

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."