Bilan

Tessin: la dolce vita au bord des lacs alpins

Randonnée en VTT, croisière autour des îles, dégustation de merlot dans les vignes et dîner étoilé, on craque cet été pour le Tessin, ce carrefour entre le nord et le sud de l’Europe.

  • Sur les rues et places piétonnes d’Ascona, on termine son cappuccino en terrasse avant un tour en bateau vers l’île de Brissago.

    Crédits: Alessio Pizzicannella
  • Au Tessin, le merlot est roi. Le cépage se déguste dans les restaurants mais aussi chez les producteurs.

    Crédits: DR

Rendez-vous sur le quai 1 de la gare de Bellinzone avec Marcello Stivan, l’initiateur de l’escapade «La spesa in fattoria» à vélo ou e-bike. Le promoteur favorise la mobilité douce et lève le voile sur les producteurs tessinois. Le dos tourné aux trois châteaux inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco, ces témoins de l’architecture médiévale fortifiée de l’arc alpin, on pédale dans la plaine de Magadino. Durant trois heures, les vergers défilent et, de ferme en ferme, on remplit sa besace.

Parmi les quatre restaurants de l’Eden Roc d’Ascona, on craque pour la cuisine gastronomique et raffinée de La Brezza. Aux fourneaux, le jeune chef étoilé, Marco Campanella. (Urs Homberger)

Pas besoin d’être bilingue pour s’inscrire aux escapades de Be free go green. La fondatrice et CEO, Arianna Fabbri, sensibilise le citadin à son environnement. Son charisme fait le reste. On la suit au cœur des vignes du village d’Agno pour une dégustation de vin avec une grappe de Luganais assis sur des bottes de foin. Tandis que le soleil se reflète sur la colline d’Oro, la sommelière et académicienne Kerstin Bernardi hume son nectar couleur rubis. Tenuta San Giorgio produit artisanalement 35 000 bouteilles. Honneur au merlot, ce cépage importé de Bordeaux qui occupe les vignobles tessinois. Chaque année, on en récolte 50 tonnes.

Dans la cave à vin de l’Hôtel Splendide Royal, Simone Ragusa, élu en 2014 meilleur sommelier de Suisse, ne tarit point d’éloges sur ces productions régionales dont il conserve près de 500 bouteilles. La typicité variétale et territoriale? Le merlot vinifié en blanc qui donne un blanc de noir appelé merlot blanc. On l’apprécie d’autant plus à la table étoilée de Domenico Ruberto, I due Sud, où le chef tisse un trait d’union entre le sud de sa patrie, l’Italie, et le Tessin.

Pazza di gioia!

Comme Mastroianni, Romy Schneider ou Sophia Loren, on avale les kilomètres, les cheveux au vent dans sa décapotable sportive louée pour la journée. On appuie sur le champignon de son Alfa Romeo Giulietta Spider, incarnation de la «dolce vita» des années 60. Certes, on ne traverse plus à tombeau ouvert les villages suspendus dans le temps et on ne fait plus crisser les freins dans les ruelles escarpées et encore pavées, mais le cœur bat à mille à l’heure avec cette joie si fellinienne. Entre un cappuccino sur la piazza grande de Locarno, une croisière jusqu’à Gandria ou une polenta dans un grotto, le canton offre la Méditerranée.

Et pourtant, son histoire est ponctuée par des pestes et des famines. Le canton se déploie avec le chantier du siècle: la construction du tunnel ferroviaire du Saint-Gothard qui, après des travaux pharaoniques, relie dès 1882 l’Europe du nord au sud. Avec cette nouvelle traversée des Alpes, le Tessin s’ouvre à sa destinée touristique. L’hôtel Splendide Royal, un des premiers palaces, vante dans une publicité son luxe: «Ascenseur, lumière électrique et orchestre privé qui joue tous les après-midi à l’heure du thé.» Les vacanciers anglais débarquent avec leur recette de scones et leur raquette de tennis. S’ensuivent les têtes couronnées. Qu’il fait bon se saluer sur la promenade qui borde le lac de Lugano! Palmiers, séquoias de Californie ou tilleuls, la rive sauvage se mue en un jardin botanique avec comme point d’orgue le parc Ciani.

Opération Sunrise

Changement de rive et de décor. Giacomo Bianchi entrechoque les glaçons de son crodino, cet apéritif amer dont les Italiens raffolent. Durant la «serata ticinese», tous les jeudis, le directeur adjoint de l’Hôtel Eden Roc Ascona narre l’histoire de l’ancien bourg de pêcheurs devenu, au fil des décennies, la perle du lac Majeur. Des clients l’écoutent religieusement. Réduits à leurs seules ressources et pour faire face à la pauvreté, les Tessinois, avant de voir la lumière au bout du tunnel (du Saint-Gothard), émigraient par villages entiers aux quatre coins du monde. Dans «Les frères noirs», un classique de la littérature de langue allemande, Lisa Tetzner raconte comment des paysans ou pêcheurs vendaient leurs garçons pour une poignée de francs, faisant d’eux les ramoneurs de Milan.

A Lugano, on loue sa Spider pour la journée avant de rejoindre le jardin de l’hôtel Splendide Royal pour une pizza calabraise ‘Nduja flanquée de son cocktail Maria Sangrienta. (Vincenzo Tambasco)

Avant de rejoindre l’un des quatre restaurants du Beach Resort, Giacomo Bianchi rajoute un zeste de thriller à notre cocktail avec cette histoire d’espionnage qui marqua la fin de la Seconde Guerre mondiale. «L’opération Sunrise était le nom de code des activités secrètes orchestrées par Allen W. Dulles, futur directeur de la CIA. La casa Signore in Croce, aujourd’hui rebaptisée La Casetta, a accueilli une réunion top secret le 19 mars 1945 à 12 h 30 entre représentants alliés, nazis et italiens pour accélérer une capitulation pacifiste et éviter une effusion de sang.» Aujourd’hui, l’ambiance est plus détendue: entre la plage privée et l’embarcadère, la Casetta sert un excellent poisson grillé flanqué du doux clapotis du lac Majeur en guise de musique de fond.

«Balabiots» et thé vert

Un autre pan de l’histoire régionale se lève sur le Monte Verità, colline qui surplombe Ascona. Hippies avant l’heure, une colonie alternative et végétarienne s’y installe autour de 1905. Parmi eux, Henri Oedenkoven et Ida Hofmann, des rebelles fortunés qui fuient l’ennui d’une jeunesse dorée. Anarchistes, communistes, artistes, intellectuels ou psychanalystes agrandissent la ronde. Ils ouvrent un sanatorium qui accueille l’écrivain Hermann Hesse venu soigner son addiction au merlot. Ces idéalistes fuyaient le stress des cités industrielles et prônaient un retour aux valeurs essentielles. Ce lieu enchanté devient aussi le terreau d’Isadora Duncan et de Rudolf Laban, deux précurseurs de la danse contemporaine. Ici, le corps est en mouvement et s’exhibe durant les bains de soleil. Une tenue d’Adam qui choque le voisinage. «Moyennant une pièce, les curieux se rinçaient l’œil des balcons d’en face! Depuis, l’expression «Balabiots», à savoir «ceux qui dansent nus et fous», fait partie du patois local», raconte Christian Wilhem.

Nous sommes avec le guide touristique dans la Casa del Tè fondée en 2005 par Peter Oppliger. Ce droguiste a introduit le thé sur le Monte Verità. La cueillette reste symbolique avec une production qui ne dépasse pas les 2 kilos, mais on vient profiter de l’ambiance zen. Place à l’harmonie, au respect, à la pureté et à la sérénité lorsque les feuilles de Sencha Yame, ce bouquet fleuri importé tout droit du sud du Japon, sont arrosées d’une eau chauffée à 60 degrés. On dit qu’une énergie particulière traverse la colline. On la retrouve sur l’île de Brissago achetée en 1885 par la baronne russe Antoinette de Saint-Léger. Le jardin botanique abrite plus de 2000 essences, des plantes et arbres importés des quatre coins du monde que l’on visite après une petite croisière au départ d’Ascona. Sur la terrasse de la Villa Emden, on déguste un thé froid. «Il est fait maison», nous dit-on. Et les feuilles viennent du Monte Verità. Voilà à quoi sert cette production de deux kilos!


INFORMATIONS PRATIQUES

Le Ticino Ticket distribué par les hôtels permet de se déplacer gratuitement en transports publics en plus de réductions pour les croisières et autres attractions touristiques comme le Swissminiatur, à Melide. www.ticino.ch

Deux formules estivales au Splendide Royal de Lugano: «La Dolce Vita» (2 nuits en chambre double avec vue sur le lac et la location de la classic spider durant une journée. A partir de 813 fr. par personne) et «L’expérience gourmet» (une nuit en chambre double et l’accord mets et vin au restaurant étoilé I Due Sud) dès 340 fr. par personne. www.splendide.ch

Autre membre du groupe Swiss Deluxe Hotels, l’Eden Roc lance «Moving Mountains», un programme qui allie un corps sain dans un esprit sain. On part into the wild à La Brezza avec le jeune chef étoilé Marco Campanella qui lance un audacieux menu à base de plantes ayant des propriétés curatives qu’il cueille lui-même et des légumes tessinois. De 4 plats (120 fr.) à 7 plats (165 fr.). https://edenroc.ch

Eileen Hofer
Eileen Hofer

JOURNALISTE ET CINÉASTE

Lui écrire

Née en 1976 à Zurich. Études en Lettres. 2003: Post-grade en histoire du cinéma. A travaillé comme attachée de presse pour deux festivals de film. Depuis 2005, elle travaille comme journaliste et cinéaste. Elle lance un blog éphémère eileenexpresso.com en juin 2015. L'occasion de croquer ses voyages, raconter ses rencontres.

Plus de sujets sur eileenexpresso.com

et

www.facebook.com/eileenexpresso

Du même auteur:

Chris Hemsworth un acteur sexy aux superpouvoirs
Les derniers boosters anti-âge

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."