Bilan

Immobiliers de luxe suisses dans le top 90 mondial

Dans la liste des 90 principaux marchés immobiliers de luxe, Verbier est à la 24e place du classement et a enregistré en 2013 une hausse de 6%.

Le marché mondial des biens immobiliers de luxe s'est renforcé en 2013.

Crédits: Keystone

Cinq localités suisses figurent dans la liste des 90 principaux marchés immobiliers de luxe, établis par le cabinet d'audit Knight Frank. Outre les grandes villes que sont Genève et Zurich, les stations de Verbier, Gstaad, et Crans Montana font partie du Prime International Residential Index (PIRI), l'un des volets du Wealth Report publié mardi.

Les cinq localités suisses ont vécu des situations contrastées: deux ont constaté une hausse et trois un recul des prix de l'immobilier de luxe. Verbier est à la 24e place du classement et a enregistré en 2013 une hausse de 6%. La station valaisanne est talonnée par Gstaad, à la 35e place, qui affiche une augmentation de 3% des prix.

Zurich, à la 59e place, a essuyé une baisse moyenne de 2% des prix du marché de l'immobilier de haut standing, alors que Genève, en 83e position, a vu les prix baisser de 8%. La station valaisanne de Crans Montana, à la 85e place, a constaté un recul des prix de 10%. Le rapport liste les 90 marchés immobilier de luxe à la croissance la plus élevée.

Au niveau mondial, le marché qui enregistre la croissance la plus marquée est la ville de Jakarta (+38%), suivie de la cité néo-zélandaise de Auckland (+29%). Bali figure à la troisième place, avec une hausse des prix de 22%.

Le marché mondial des biens immobiliers de luxe s'est renforcé en 2013. Alors que la moitié des localités avaient essuyé un recul de prix en 2012, ce pourcentage a baissé à 39% en 2013. Par contre, 20% des marchés ont constaté une croissance à deux chiffres des prix, selon le rapport PIRI. Des régions durement touchées par la crise ont rebondi, à l'image de Dubaï (+17%) ou Dublin (+17,5%).

L'enquête PIRI dresse un tableau contrasté entre les marchés asiatiques, qui bondissent et affichent les hausses les plus marquées, et les marchés européens plus faibles, qui représentent 80% des baisses de prix.

GENÈVE BIEN PLACÉE PAR LES VILLES D'IMPORTANCE MONDIALE

Genève est en cinquième position des villes les plus chères en terme d'immobilier de luxe selon le rapport PIRI: on doit y débourser 1 million USD pour acquérir 35 m2. Monaco est en haut du podium: 1 million USD permet d'y acquérir seulement 15m2, contre 50 m2 à New York ou 42 m2 à Paris.

Le Wealth Report 2014 évoque également les villes qui sont importantes aux yeux des plus fortunés, dans son Global Cities Survey. Ce classement se fonde sur les facteurs d'activités économiques, de qualité de vie, de formation et de pouvoir politique.

Londres reste au sommet des villes mondiales selon ce classement, suivie de New York et de Singapour. Genève en occupe la cinquième place et Zurich ne figure pas dans le top ten. En 2024, selon des prévisions de Knight Frank, la ville la plus importante sera New York, suivie de Londres et Genève ne sera qu'à la neuvième place.

L'étude a été publiée par le cabinet d'audit spécialisé dans l'immobilier Knight Frank. En Suisse, la firme partenaire de Knight Frank est la division Naef Prestige de la régie Naef.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."