Bilan

Horlogerie, l’appel du large

Les derniers salons horlogers ont confirmé la tendance du moment: sport et loisirs sont devenus la priorité. Les huit montres qui feront sensation ce printemps.
  • La 35e édition de l’America’s Cup débutera dès le 26 mai aux Bermudes. Le team Oracle sera le Defender, et Panerai sera la montre officielle de la course.

    Crédits: Sam Greenfield/Oracle
  • Rolex Oyster Perpetual Yacht-Master II

    Tous les régatiers le savent, un compte à rebours précis avant la course est un gage de victoire. Le chronographe de régate Oyster Perpetual Yacht-Master II avec compte à rebours programmable doté d’une mémoire mécanique et synchronisable en vol est désormais équipé d’un nouveau cadran et de nouvelles aiguilles qui renforcent sa lisibilité. Créée il y a dix ans sur la base du calibre maison 4161, cette fonction permet un compte à rebours programmable de 10 à 1 minute et peut être synchronisée en vol pour se caler précisément sur le décompte officiel de la course. Fr. 17 800.- en acier.

    Crédits: Dr
  • Panerai Luminor Marina 1950 America’s Cup 

    Franchir la ligne de départ dans une position et un timing parfaits, c’est ce que les six catamarans en course pour la 35e édition de l’America’s Cup vont vouloir effectuer avec précision. Aujourd’hui propriété du groupe Richemont, la marque emblématique de la marine italienne a réussi un coup de maître en devenant la montre officielle de la plus prestigieuse course à la voile du monde, organisée pour la première fois en 1851 au large de la côte sud de l’Angleterre. Cette année, c’est au large des côtes des Bermudes que le team Oracle défendra son titre. La Luminor Marina 1950 America’s Cup 3 Days Automatic est produite en édition limitée à 300 exemplaires. Fr. 7600.-

    Crédits: Dr
  • Breitling Navitimer Rattrapante

    La fameuse règle à calcul circulaire d’aviation affichée sur le cadran est devenue au fil du temps la signature de la marque et la Navitimer la montre fétiche des pilotes. Modèle mythique, présenté pour la première fois en 1952, la Navitimer présente cette année un mouvement «maison» à rattrapante certifié chronomètre (COSC). La manufacture de Granges (SO), reconnue en horlogerie pour son expertise dans la mise au point de chronographes, a souhaité innover en simplifiant la construction du mécanisme à rattrapante et ainsi permettre la mise sur le marché d’un modèle au prix beaucoup plus abordable pour tous les passionnés d’aviation. Fr. 10 180.- sur bracelet caoutchouc.

     

    Crédits: Dr
  • Oris Big Crown 1917 Limited Edition 

    C’est en fouillant dans ses archives que la marque Oris a découvert il y a quelques mois que la première montre pilote de son histoire n’avait pas été conçue pendant la Seconde Guerre mondiale, mais bien vers 1917. A cette époque, il s’agissait pour la plupart de montres de poche, équipées d’anses à fil soudées au boîtier, pour que les pilotes militaires de la Première Guerre mondiale puissent les attacher au poignet. Cette année, Oris rend hommage à cette première montre-bracelet avec la Big Crown 1917 Limited Edition, dont le style vintage reprend le verre bombé, la couronne et le logo de 1917. Les pilotes apprécieront. Fr. 2400.-

    Crédits: Dr
  • Tudor Heritage Black Bay Steel

    L’histoire de la montre de plongée Tudor remonte à 1954. Une longue lignée de «plongeuses» viendra nourrir le mythe de la marque adoubée par certaines des plus grandes marines militaires du monde. Cette année, la montre de plongée Heritage Black Bay est proposée dans une version tout en acier et une fonction date. Le modèle reprend les codes vintage des anciennes montres de plongée maison, comme le cadran et la glace bombée, la couronne proéminente, le triangle rouge de la lunette ou encore les aiguilles à la forme angulaire surnommées snowflakes, typiques des montres livrées à la Marine nationale française dans les années 1970. 

    Fr. 3600.- sur acier

     

    Crédits: Dr
  • Blancpain Tribute to Fifty Fathoms MIL-SPEC

    Le mythique modèle Fifty Fathoms, qui concentre depuis soixante-cinq ans toutes les inventions de la montre de plongée moderne et qui équipait déjà le poignet des nageurs de combat de l’armée française, puis d’autres forces navales à travers le monde pour leurs missions sous-marines, rend hommage cette année au fameux modèle Fifty Fathoms MIL-SPEC choisi en 1958 par l’armée américaine et les unités d’élite UDT et Seals. Le modèle Tribute to Fifty Fathoms MIL-SPEC reprend sur son cadran la pastille d’étanchéité signalant un problème de pénétration de liquide en virant du blanc au rouge. 

    Fr. 13 200.-

    Crédits: Dr
  • Chopard Mille Miglia Classic XL 90th Anniversary Limited Edition

    La course italienne Mille Miglia fête en 2017 ses 90 ans. Après avoir été une épreuve de vitesse où se sont illustrés certains des plus grands pilotes de l’histoire, elle est devenue une épreuve de régularité tout en conservant son tracé de 1000 miles (1600 km) de Brescia vers Rome et retour. Partenaire historique de la course, Chopard célèbre l’événement avec une édition limitée à 90 exemplaires. Son boîtier en or rose et son mouvement chronographe L.U.C en font la montre Mille Miglia la plus prestigieuse jamais lancée par Chopard. Fr. 39 000.-

    Crédits: Dr
  • Omega Speedmaster Racing Master Chronometer

    La collection Speedmaster fête cette année ses 70 ans et dans la droite ligne de ces montres dédiées à la course automobile, le modèle Speedmaster Racing Master Chronometer fait son entrée. Le modèle est en acier inoxydable avec un cadran noir mat, une lunette en céramique polie avec échelle tachymétrique en Liquidmetal® brossé et des inscriptions orange assorties aux aiguilles vernies et à la pointe de la trotteuse. Une minuterie sur le cadran évoque les motifs à carreaux des pistes de course, clin d’œil au nom de la collection. Fr. 7800.-

    Crédits: Dr

Pour vivre l’aventure au grand air et se dépasser hors des salles de fitness, les marques horlogères se sont surpassées cette année, amenant l’extrême au poignet de chacun. La tendance est forte, certainement portée par la vague des montres connectées et le besoin accru de monitorer sa santé. Mais le message des manufactures suisses est clair, le sport se pratique aussi une montre mécanique au poignet.

Le chronographe est d’ailleurs la complication horlogère qui aura fait l’objet des plus nombreuses interprétations. Et pour se distinguer nettement du trend digital – et de l’image d’obsolescence - les codes esthétiques employés vont directement puiser dans le patrimoine historique des marques et jouer la carte du vintage, du savoir-faire maison ancestral. Déclinées en quatre catégories de loisirs (voile, plongée, aéronautique et circuits automobiles), voici huit nouveautés 2017 sélectionnées par Bilan.

Cristina d’Agostino

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."