Bilan

Gaetano Pesce

Anatomie d’une icône

Crédits: Dr

Une grosse galette aplatie qui prend la forme d’un siège, gonflée comme par magie sous les yeux du public médusé. C’était en 1969. Réalisé en polyuréthane expansé comprimé sous vide, le fauteuil-happening Up5 fut imaginé par Gaetano Pesce. Une fois l’emballage ouvert, grâce à la présence de gaz fréon, le siège gainé de textile stretch prenait forme au contact de l’air. Une opération irréversible et spectaculaire que l’interdiction du fréon en 1973 stoppa net. Gaetano Pesce raconte que l’idée de l’assise gonflable lui est venue en observant, sous sa douche, comment une banale éponge pressée et comprimée reprenait sa forme initiale.

(Crédits: Dr)

Vingt-cinq ans plus tard, le fauteuil Up est réédité par B & B Italia. Il ne se gonfle plus. Réalisé en mousse de polyuréthane par moulage à froid, il est toujours sans châssis métallique et tient debout par sa seule masse.

Le turbulent designer italien donna deux surnoms à sa créature anthropomorphe, la Donna, en référence aux courbes voluptueuses d’Anita Ekberg plongée dans la fontaine de Trevi dans le film La Dolce Vita et la Mamma, allusion provocatrice et visionnaire pour l’époque de la femme traînant son cordon ombilical et sa condition comme un boulet (le fauteuil Up5 est rattaché par une corde élastique au pouf Up6). L’image était forte et le fauteuil devint illico un symbole de la modernité, une réaction cinglante au design officiel du moment.

Cette année, pour célébrer le cinquantenaire de cette icône incontournable de l’âge d’or du design italien, B & B Italia lui crée une nouvelle garde-robe avec des couleurs pimpantes et réédite aussi son revêtement d’origine à rayures beige et vert pétrole. Pour rester dans le monumental, le fabricant a installé une version géante (8 mètres de haut!) des fauteuils Up 5 & Up 6 sur la place du Dôme de Milan à l’occasion de la Design Week en avril dernier. Transpercée de flèches et cernée de prédateurs, la sculpture « avec ses gros seins et son gros derrière » dénonce de nouveau, cinquante ans plus tard, la condition de la femme. Un nouveau geste politique guidé, aujourd’hui comme en 1969, par le designer italien de 79 ans.

Patricia Lunghi

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Must have
Brafa VS Design Miami

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."