Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Formule 1: les Titans du circuit

Maurizio Arrivabene (Ferrari) et Toto Wolff (Mercedes).
Avec Maurizio Arrivabene à sa tête, la Scuderia s’est montrée bien plus compétitive lors du championnat 2015.
Partenaire de la marque horlogère IWC
1 / 5

Maurizio Arrivabene - -

Votre carrière a toujours été étroitement liée à Ferrari, notamment quand vous étiez en charge du sponsoring chez Philip Morris. Comment êtes-vous passé de l’autre côté? - -

Vous n’avez pas hésité? - -

Cela fait maintenant une année que vous êtes à la tête de la Scuderia. Un premier bilan? - -

La F1 perd de l’intérêt auprès de son public. Comment raviver l’audience? - -

Que fait la Scuderia pour être plus proche de ses spectateurs? - -

Vous comptez désormais parmi les ambassadeurs de Hublot. Ce n’est pas commun de voir un manager comme vous tenir ce rôle. - -

Christian « Toto » Wolff - -

Vous avez commencé en investissant dans des entreprises technologiques. Et vous voici directeur et actionnaire de l’écurie Mercedes. Un parcours atypique… - -

Vous aviez également investi dans l’écurie britannique Williams Grand Prix. - -

Mais vous êtes toujours actionnaire de l’écurie Williams? - -

L’écurie Mercedes et son pilote Lewis Hamilton ont remporté haut la main les titres mondiaux 2015. Quels seront vos principaux défis en 2016? - -

La F1 perd de l’intérêt auprès de son public. Que peut-on améliorer dans son spectacle? - -

Les marques IWC et Mercedes sont liées depuis plus de dix ans. Quelle est l’histoire de cette relation? - -