Bilan

Finis les voyages, vivent les expériences

Plus qu’une destination exclusive, les millionnaires recherchent désormais à vivre des événements uniques et surprenants. Pas nécessairement aux quatre coins du monde.

Le Bhoutan est un pays très apprécié des touristes fortunés.

Crédits: Adrees Latif/Reuters

Les safaris à dos d’éléphant en Afrique? Déjà fait. L’héliski et la pêche au saumon au Groenland? Pas très original. Le golf sur les volcans du Kamtchatka ou de Papouasie-Nouvelle-Guinée? Bof... Aussi exclusives et extraordinaires soient-elles, toutes ces expéditions n’intéressent plus les millionnaires en quête d’aventures. Aujourd’hui, les voyages traditionnels dans des conditions de luxe extrême n’ont plus la cote. C’est le concept même de destination qui est dépassé.

La tendance, désormais, est de vivre une expérience unique, éphémère et cousue main dans des sites non répertoriés par les guides de voyage. Pour ceux qui ont déjà visité le monde entier, l’idée est de découvrir un pays différemment, de détourner des lieux célèbres ou de créer un événement momentané que personne ne pourra connaître. 

«Il faut surprendre le client, lui provoquer des émotions et, cela, pas nécessairement aux quatre coins du monde», indique Olivier Dupont, directeur de Fert Travel Designers à Genève.

Des exemples? Privatiser Versailles ou le Musée historique du Caire pour une soirée, assister à un concert privé au sommet d’une montagne, rencontrer des sumos dans les coulisses de leur combat au Japon ou des astronautes dans leur base spatiale aux Etats-Unis. Ou encore cuisiner avec des grands chefs à leur domicile. Il s’agit avant tout de sacraliser un instant, de le rendre unique et inoubliable.

Les clients fortunés connaissent déjà tout, il faut dès lors les épater. «A Genève, nous avons fait allumer le jet d’eau à 7  heures du matin par de riches touristes russes. C’était quelque chose d’extraordinaire pour eux», raconte Olivier Dupont. 

Toutes ces offres exclusives nécessitent d’avoir un réseau dans le monde entier ainsi que des équipes pluridisciplinaires prêtes à organiser ces moments uniques pour leurs clients.

Hubert Vereecke, responsable communication de l’agence Au Tigre Vanillé, spécialisée dans les voyages exclusifs, explique pourquoi eux aussi doivent faire du sur-mesure: «Nous sommes obligés d’offrir des prestations hors des sentiers battus pour nous différencier des offres sur internet.»

Ainsi, le créateur de voyages se démarque en proposant des destinations intimes, originales et haut de gamme. Situé dans la chaîne de l’Himalaya, entre l’Inde et la Chine, le Bhoutan est l’exemple d’un lieu très apprécié des touristes en quête d’exclusivités. 

Grâce à l’impulsion du roi, le pays, longtemps replié sur lui-même, s’ouvre petit à petit au monde et au tourisme; un tourisme qui se limite à quelques dizaines de milliers de privilégiés par année. 

Les lieux restent donc exclusifs et coûteux puisqu’il faut non seulement passer par une agence agréée pour s’y rendre, mais également s’acquitter d’un forfait minimum de 250  dollars par jour et par personne pour le visiter.

Au Tigre Vanillé est, par ailleurs, également spécialisée dans les visites de provinces chinoises confidentielles, loin des traditionnels Pékin, Shanghai ou muraille de Chine. 

Mais également dans des destinations plus classiques privilégiées par les millionnaires, type Oman, «une pépite dans le monde arabe», ou le Botswana, le Zimbabwe, le Malawi et le Mozambique, des pays réputés pour leurs safaris très haut de gamme. «Ces destinations permettent de voyager hors du temps. Elles sont magiques et provoquent des émotions fortes pour les personnes en quête d’aventures authentiques», conclut Hubert Vereecke. 

Chantal Mathez

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."