Bilan

Eté indien à Lugano

Sa baie, ses palmiers, ses cafés au bord de l’eau. Non, vous n’êtes pas à Ipanema, mais à Lugano. La plus exotique des villes suisses se déguste à l’automne, entre gastronomie et farniente au soleil, prête à déployer ses meilleurs atouts séduction pour enchanter notre été indien.
  • Dolce vita au soleil de l'été indien sur la Piazza della Riforma, au centre de Lugano.

    Crédits: Suisse Tourisme / Christof Schuerpf
  • Lumière d'automne au coucher du soleil sur la baie de Lugano vue depuis le Monte Bré

    Crédits: Suisse Tourisme / Andreas Gerth
  • Pour bien commencer la journée à Lugano, halte au Grand Café al Porto

    Crédits: Suisse Tourisme / Stephan Schacher
  • L'hôtel Villa Principe Leopoldo, niché au coeur d'un parc, domine Lugano

    Crédits: Villa Principe Leopoldo
  • Suite Giardino de l'hôtel Villa Principe Leopoldo à Lugano

    Crédits: Villa Principe Leopoldo
  • Splendide balade d'automne au fil du sentier des châtaigniers dans le Malcantone

    Crédits: Suisse Tourisme / Thomas Senf
  • Piscine avec vue: farniente dans l'écrin des sommets entourant Lugano au Resort Collina d'Oro

    Crédits: Resort Collina d'Oro
  • Plaisirs des yeux et du palais au restaurant Arté al Lago de la Villa Castagnola à Lugano

    Crédits: Villa Castagnola
  • Pour de plus amples informations: Ticino.ch

L’avantage avec Lugano, c’est que tous les plaisirs sont dans la nature. Les meilleures découvertes culinaires se découvrent depuis l’eau à l’abordage des grotti inaccessibles, au fil des sentiers des oliviers ou des châtaigniers non loin de la ville, ou au sommet des monts Bré ou Tamaro. Mais pour les amateurs du petit café matinal, départ obligé de la mythique terrasse en plein cœur de la vieille ville. Petit condensé d’hédonisme tessinois en 12 heures chrono. Andiamo!

08h00. Ristretto bien serré au Grand Café al Porto. A deux pas de la Piazza della Riforma, c’est dans ce haut lieu de l’histoire de Lugano que l’on déguste, dès l’ouverture, le meilleur café de la ville, les effluves sucrés de la confiserie en prime. Sous la verrière style Liberty ou dans la salle du Cénacle aux fresques florentines, vous vous assiérez peut-être là où Cary Grant, Sofia Loren ou même les officiers ennemis de la Seconde Guerre mondiale, en mars 1945 se sont rencontrés en secret.

09h00. On pose ses valises à la villa Principe Leopoldo, pour ce weekend dolce vita avec au menu gastronomie et balade à vélo électrique (forfait pour deux nuits: 470 francs par personne) ou en Maserati Quattroporte (495 francs p.p. pour deux nuits). Les deux vous assureront de filer cheveux au vent sous les doux rayons du soleil d’automne.

10h00. Départ pour le sentier des châtaignes, dans le Malcantone, à la découverte des fruits symboles de la région. Même si ce n’est pas encore la saison de la cueillette (octobre-novembre), le sentier permet de traverser quelques villages typiques du Haut Malcantone (Arosio-Mugena-Vezio-Fescoggia-Breno-Caroggio-Arosio). Cette boucle de 11 km se parcourt généralement en 4 à 5 heures environ, mais un sentier plus court de 2 heures peut être emprunté.

13h00. On loue un bateau moteur sur les rives du lac de Lugano, à deux pas de la villa Castagnola, et on met le cap direction le grotto Teresa, probablement l’un des plus exceptionnels de par sa position directement accessible depuis l’eau. On y déguste charcuteries et fromages de la région, gnocchi, risotti, mais aussi tripes ou ossobuco accompagné de polenta cuite au feu de bois. Si vous préférez un grotto sur les hauteurs verdoyantes de Lugano, vous adorerez déjeuner chez Morchino, là où Herman Hesse avait déjà ses habitudes.

16h00. On fait le plein de produits du terroir chez Gabbani. Cette épicerie fine, la plus réputée de Lugano, vous offre tous les trésors de la table tessinoise, vins, boucherie, charcuteries, fromages, fruits et légumes, tous sélectionnés par la famille Gabbani elle-même. Et on poursuit bien sûr sa séance shopping dans les boutiques de l’incontournable Via Nassa.

17h00. On admire la vue plongeante sur le lac de Lugano, un verre de spumante tessinois d’une main et sa serviette de bain de l’autre, alangui(e) au bord de la piscine du nouveau complexe Collina d'Oro Resort & Spa inauguré en 2012. Son centre de bien-être Alain Mességué ne manquera pas de nous faire revenir pour un séjour détox.

20h00. Plaisir des yeux et du palais pour finir la journée en beauté: retour à Lugano pour un dîner gastronomique au restaurant Arté Al Lago de l’Hôtel Villa Castagnola, installé dans une galerie d'art avec vue imprenable sur le lac (16 points Gault Millau).

 

Bilan.ch vous propose une idée weekend tous les 15 jours, en partenariat avec Suisse Tourisme.

 

Cristina d'Agostino

RÉDACTRICE EN CHEF ADJOINTE EN CHARGE DE BILAN LUXE

Lui écrire

Licenciée en Sciences politiques à l’Université de Lausanne puis spécialisée en marketing et économie à HEC Lausanne en 1992, Cristina d’Agostino débute sa carrière dans l’industrie du luxe, et occupe les fonctions de responsable marketing et communication pour diverses marques horlogères. En 2008, elle décide de changer radicalement d’orientation, et débute une carrière de journaliste. En freelance d’abord, elle collabore aux titres Bilan, Bilan Luxe, Encore, avant d’intégrer la rédaction de Bilan en 2012. Depuis 2012, elle occupe la fonction de rédactrice en chef adjointe et responsable des hors-série Bilan Luxe.

Du même auteur:

Ex-mannequin: un physique pour quel emploi?
Comment Matignon a créé six cliniques en quatre ans

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."