Bilan

Escapade rétro-chic à Berne

Designers et microbrasseries, ours bruns et galeries trendy : Berne a su mettre au goût du jour ses atouts historiques. La ville médiévale réunit tous les ingrédients pour une escapade automnale rétro-chic et délicieusement cosy.
  • La Sky Terrace de l’hôtel Schweizerhof invite à la relaxation après une journée de balade à Berne.

    Crédits: © Hotel Schweizerhof Bern.
  • Le Centre Paul Klee dont le bâtiment est l’œuvre de l’architecte Renzo Piano.

    Crédits: © Zentrum Paul Klee
  • Soirées jazzy au Jazz Room de l’hôtel Innere Enge.

    Crédits: © Hotel Innere Enge
  • Vue aérienne du centre historique de Berne, classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

    Crédits: © Terence du Fresne / Suisse Tourisme
  • Visiter Berne, c’est aussi prendre le temps de se relaxer au bord de l’Aar.

    Crédits: © Gian Marco Castelberg & Maurice Haas / Suisse Tourisme
  • La vue sur l’Aar et le quartier de la Matte est particulièrement belle depuis la Münsterplattform

    Crédits: © Gian Marco Castelberg & Maurice Haas / Suisse Tourisme
  • Du pont de Monbijou, qui relie le quartier de Kirchenfeld au quartier de Monbijou, on a une vue imprenable sur le Palais fédéral et la vieille ville de Berne.

    Crédits: © Gian Marco Castelberg & Maurice Haas / Suisse Tourisme
  • Le Kornhaus accueille diverses institutions culturelles, y compris un restaurant et un café où il fait bon s’arrêter par une belle journée d’automne.

    Crédits: © Gian Marco Castelberg & Maurice Haas / Suisse Tourisme
  • Le Zibelemärit (marché aux oignons) se tient chaque année à Berne le 4e lundi de novembre.

    Crédits: © Urs Lindt / Suisse Tourisme

C’est à pied que Berne et ses spécialités se laissent le mieux appréhender. Derrière ses arcades ancestrales, la capitale cache des adresses très tendance. Dans les méandres de l’Aar ou sur les hauteurs, ses tables osent l’originalité. Sélection pour deux jours de flânerie chic et de détente arty.

Des murs bourrés d’anecdotes

Les hôtels bernois ont des histoires à raconter. Le Goldene Schlüssel a vu défiler des visiteurs depuis 1508. Cet établissement de caractère est le point de départ idéal pour un séjour incluant une visite mémorable de la vieille ville classée à l’Unesco. A l’Innere Enge, c’est le roman du jazz qui est conté : chaque chambre est ornée d’authentiques souvenirs de musiciens... et sa jazzroom réputée propose des concerts réguliers. Au coeur de la vieille ville, le cinq étoiles Schweizerhof, depuis sa sky terrace tout juste rénovée, révèle une vue imprenable sur les toits et le Palais fédéral.

Ses offres pour deux nuits incluent un accès à son spa d’exception, à moins que l’on ne préfère le spa octogon, logé dans une superbe centrale à gaz du XIXème siècle.

Du shopping, oui mais pointu !

Au pied de la « Zytglogge », tour de l’horloge et son fameux cadran astronomique, on s’engouffre volontiers dans les ruelles et les quelque 6km d’arcades pour s’imprégner des meilleures créations locales chez Ooonyva, ou Kitchener, des sélections acidulées de Jules Maison ou pour choisir un thé rare chez Länggasstee, dans le Länggassequartier.

Le samedi matin, on profite de l’excellent marché local où on déniche un Belper Knolle – fromage sec indispensable - avant de s’attabler comme les Bernois au Metzgerstübli (13 points Gault et Millau) au Lötschberg, un peu plus éloigné, ou au mythique Café Einstein, dans la maison où ce dernier a élaboré une grande partie de ses théories.

Tables avec vues

En sous-sol, comme le spectaculaire Kornhauskeller, ancienne cave à grains, ou en hauteur, comme le Gurten, les tables bernoises mêlent gastronomie et cadre hors normes. Incontournable, le Schwellenmättelli, en bordure des eaux turquoises de l’Aar, offre d’excellent brunches dominicaux. Le Schöngrün (17 points Gault&Millau) ravira les gastronomes. Les férus d’histoire plébisciteront l’Altes Tramdepot, micro-brasserie de charme.

En soirée, on se retrouve au Dudu bar, au Kapitel et ses soirées amuse-bouge, ou au Ciel.

Sorties vibrantes

Pas de passage à Berne sans un tour au Centre Paul Klee, qui présente dès le 21 octobre une rétrospective des oeuvres que ce dernier se refusait à vendre, ou au Kunstmuseum qui nous invite à une immersion dans les couleurs d’Augusto Giacometti. Jusqu’à fin novembre, les illuminations nocturnes du palais fédéral valent le détour, ainsi que le Zibelemärit, marché aux oignons, qui plongera la ville dans une ambiance de fête le 24 novembre. Avec les enfants, on privilégie un tour de la ville dédié aux ours, et on ne repart pas sans son Mändelbärli, exquise pâtisserie locale aux amandes.

 

Bilan.ch vous propose une idée weekend tous les 15 jours, en partenariat avec Suisse Tourisme.

Camille Andres

JOURNALISTE

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."