Bilan

Enrique Iglesias Le recordman à battre

Enrique, c’est l’homme aux 60 millions d’albums. Auteur-compositeur- interprète de 21 titres placés numéro 1 au« Billboard’s infamous music charts » – mieux que Mariah Carey et même les Beatles – le Madrilène livrait cet été le duo le plus « caliente » avec JLo sur les scènes du monde, enivrait la planète fan extatique de son nouveau parfum Azzaro « Night Time » dont il est l’égérie depuis quelques mois, tout en continuant à partager la vie de la plus sexy des tenniswomen depuis dix ans. Alors détiendrait-il en plus le record absolu de survivre à l’image puissamment séductrice de son père ?

1. Séducteur, élégant, viriL... A lire la campagne de communication du nouveau parfum Azzaro « night time » on croirait lire un descriptif des hommes Iglesias. Ça vous colle à la peau ?

Je ne me perçois définitivement pas comme un séducteur. Je sais que l’équipe d’Azzaro ne m’a pas choisi uniquement pour mon physique, mais pour la force et la performance que je livre sur scène, qu’elle juge charismatiques, énergiques et d’une élégance innée. C’est du moins ce qu’ils m’ont dit... J’ai accepté de faire cette campagne car je savais qu’elle serait réussie, j’avais le sentiment qu’elle serait créative. Et j’aime les sensations que me procure ce parfum, l’effluve qu’il dégage, et je suis tout simplement convaincu.

2. Racontez-nous un peu comment se sont passés vos concerts avec Jennifer Lopez ?

Cette tournée américaine a été une expérience exceptionnelle ! Nous avons créé beaucoup de nouvelles productions pour ce show et essayé de livrer au public des effets inédits qui, je l’espère, ont séduit les fans.

3. Et en dehors de la scène, quels sont vos petits plaisirs du moment ?

Mon luxe c’est juste de rester et me détendre à Miami, regarder des films avec mes amis et aller faire des balades en bateau. Ou juste rester à la maison avec mes chiens Jack et Lucas. Mais j’aime aussi beaucoup la Suisse. La ville de Zurich est particulièrement époustouflante en hiver. Cela fait quelques années maintenant que je n’y suis plus retourné, mais j’espère y revenir cette année !

Crédits photos: Dr

Cristina d’Agostino

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."