Bilan

Election de l’Homme de l’Année

Pour la première fois cet automne, Bilan Luxe organise l’élection de l’Homme de l’année 2013. Durant tout l’été, les 30 nommés vous seront présentés au fil des semaines. Aujourd’hui, portrait de Bastian Baker, en lice dans la catégorie "Culture".
  • Bastian Baker, catégorie Culture. Crédits: Sébastien Agnetti
  • Steve Guerdat, catégorie Sport. Crédits: Sébastien Agnetti
  • René Prêtre, catégorie Charity Crédits: Sébastien Agnetti
  • Christ & Gantenbein, catégorie Art/Architecture/Design Crédits: Sébastien Agnetti
  • Véra Michalski, catégorie Femme de l'année Crédits: Sébastien Agnetti
  • Boris Collardi, CEO de Julius Baer, catégorie Business. Crédits: Sébastien Agnetti

Né en 1991 à Lausanne, Bastian Baker est un auteur-compositeur-interprète suisse.

Dès son enfance, il s'intéresse à la musique. Il chante dans un chœur d'école à Villeneuve et réalise ses premiers solos. D'abord voué à une carrière de hockeyeur (son père est un ancien joueur de hockey suisse), il se réoriente fin 2010 dans la musique. C'est le père d'une amie qui le découvre lors d’un anniversaire. Convaincu du talent de Bastian, il lui propose de devenir son producteur. Il connaît dès lors une ascension fulgurante.

Bastian Baker reçoit en décembre 2011 le prix du Mérite Villeneuvois 2011. Ce prix récompense chaque année un citoyen de la Commune de Villeneuve ayant su se faire connaître nationalement voire internationalement durant l'année écoulée.

Son premier single Lucky sort en mars 2011 en Suisse et rencontre rapidement un grand succès. Après un premier concert devant 3'000 personnes au Caprices festival en avril 2011, il se produit sur la scène off du Festival de jazz de Montreux le 16 juillet 2011 et sort son premier album, Tomorrow may not be better, en septembre 2011. Dès la première semaine, l'album se positionne en troisième place des Swiss charts.

2012 est l’année de la consécration. Après avoir gagné un Swiss Music Award dans la catégorie Best Breaking Act, il est invité dans l’émission française Taratata. En septembre, son titre Lucky est ajouté à la playlist d’NRJ France et il fait partie des candidats de la saison 3 de l’émission Danse avec les Stars pendant plusieurs semaines. En décembre 2012, il fait la première partie du concert de Nolwenn Leroy à l’Olympia. Avec son allure de mauvais garçon des années 50 et sa figure d’Apollon, il est parvenu en seulement 3 ans à inscrire son nom sur la liste restreinte des artistes suisses célèbres à l'étranger.

Cet été, retrouvez au fil des semaines toutes les personnalités nommées.

Bilan.ch

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."