Bilan

Du style en cuisine

Le chef étoilé Andreas Caminada est le nouvel ambassadeur de la marque Hublot. Quels liens entre la gastronomie et l’horlogerie? Réponses

Ricardo Guadalupe, CEO de Hublot, et le chef Andreas Caminada.

Crédits: Dr

Andreas Caminada, plus jeune chef à avoir obtenu, à l’âge de 33 ans, trois étoiles Michelin (et 19 points au Gault&Millau), est devenu l’ambassadeur de la marque horlogère Hublot. Basé à Fürstenau, l’une des plus petites villes du monde avec ses quelque 300 habitants, l’hôtel-restaurant du Château de Schauenstein est devenu le fief de la gastronomie grisonne. Interview croisée entre l’épicurien Ricardo Guadalupe, CEO de Hublot, et la star de l’art culinaire suisse, Andreas Caminada.

Quel est le parallèle entre l’horlogerie et la gastronomie?

RG Il y a beaucoup de parallèles entre nos deux industries tels que la passion pour ce que nous faisons, l’importance des détails, la qualité des produits, et surtout le bon «timing» qui est aussi important dans la gastronomie que dans l’horlogerie. En effet, la cuisine doit être d’une précision horlogère absolue.

AC Je pense qu’il existe en effet de nombreuses similitudes entre l’horlogerie et la gastronomie. Nous cherchons tous les deux à avoir une identité propre mais, avant tout, le plus important, c’est notre volonté de surprendre nos clients.

Peut-on comparer le métier d’horloger à celui de chef cuisinier?

AC Les deux sont des métiers d’artisanat, mais je pense que le métier d’horloger va encore plus loin dans les détails et la précision. Dans une cuisine, nous avons un peu plus de liberté pour l’improvisation et la créativité.

Comment peut-on encore innover dans vos deux secteurs?

RG L’innovation est toujours possible dans nos deux industries. Hublot essaie d’évoluer en permanence. C’est le cas via notre récente collaboration avec la maison italienne Rubinacci qui fait des vêtements sur mesure. Mais nous innovons aussi lorsque nous essayons de réinterpréter le passé avec nos complications, nos mouvements ou encore notre esthétique.

AC Je cherche toujours à réaliser de nouvelles recettes même si j’adore les plats traditionnels. Tout le monde veut du changement, mais, à la fin, il faut juste que ce soit très bon. Je ne veux pas être un avant-gardiste, je veux juste être un chef traditionnel mais moderne.

Est-ce qu’un gastronome est nécessairement un passionné de montres?

AC Je dirais que oui, les profils sont assez similaires. Un épicurien aime forcément les belles choses et la qualité, autant dans la nourriture que dans l’horlogerie. 

Andreas Caminada, qu’allez-vous apporter à la marque Hublot en tant qu’ambassadeur?

AC Je porte une Hublot tous les jours, même en cuisinant. Le temps est très important pour moi. Ce partenariat est inspirant.

RG Andreas est un parfait ambassadeur pour notre marque, non seulement du point de vue humain, mais également pour tout ce qu’il représente: le travail, la convivialité, l’excellence, la passion. Et il existe une vraie alchimie entre nous, ce qui facilite le succès de notre partenariat.

Que peut-on vous souhaiter pour la suite?

RG Nous voulons continuer à faire la différence dans notre industrie. 

AC Continuer ce que nous faisons déjà ici. Et puis, faire passer des messages, notamment à travers notre Fondation Uccelin qui soutient les jeunes talents dans la cuisine.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."