Bilan

Digiluxe (Luxe automne 2020)

Digiluxe (Luxe automne 2020)

(Crédits: Dr)

Entrupy authentifie vos précieuses sneakers

La cote des sneakers de collection s’envole. Dernièrement, plusieurs modèles ont même dépassé les 100 000 dollars. Bien entendu, de telles sommes aiguisent l’appétit des faussaires. Soutenue par le groupe de luxe LVMH avec qui elle travaille sur la même problématique pour les sacs à main, la société Entrupy a récemment dévoilé un nouveau système d’authentification de sneakers qui permet de déterminer en 60 secondes si une basket est contrefaite ou non. Le système d’Entrupy se compose d’une application connectée à une boîte dans laquelle sont installés les modèles à analyser. Plusieurs points caractéristiques de la chaussure sont alors analysés afin de déterminer si la chaussure est authentique ou non identifiée. Selon Vidyuth Srinivasan, CEO d’Entrupy, ce système baptisé Legit Check Tech connaît un taux de réussite de 100%. Afin d’inspirer confiance à ses futurs utilisateurs, Entrupy s’engage à rembourser l’acheteur si une paire contrefaite devait passer entre les mailles de son filet. www.entrupy.com


(Crédits: Dr)

Xiaomi invente la télé transparente

Marre de ce grand rectangle noir qui gâche la si jolie décoration de votre appartement ? La marque chinoise Xiaomi a ce qu’il vous faut : un téléviseur entièrement transparent ! Contrairement aux autres télés, le Mi TV Lux n’est pas doté d’un panneau arrière, et il est possible de voir à travers lorsque celui-ci est éteint. Tous ses composants électroniques sont réunis dans un socle circulaire qui fait office de haut-parleur et accueille les ports HDMI, ethernet, wi-fi et Bluetooth 5.0. L’ensemble tourne sous MIUI for TV, une version modifiée d’Android TV. Certains fabricants tels que LG ou Panasonic avaient déjà présenté des prototypes d’écrans transparents, mais Xiaomi est bien le premier à commercialiser un tel modèle auprès du grand public. D’une taille de 55 pouces, il est proposé en Chine à un prix d’environ 7000 fr. et devrait prochainement arriver en Europe. www.xiaomi.com


(Crédits: Dr)

Street Art Cities

Apparu aux Etats-Unis dans les années 1970, le street art est aujourd’hui répandu dans le monde entier. D’abord rebelles et illégales, ces œuvres sont même devenues de véritables phénomènes sur le marché de l’art, poussées par certaines stars du mouvement telles que Banksy. Pour répondre à cet engouement et pour garder une trace de ce patrimoine parfois éphémère, une app a vu le jour : Street Art Cities. L’application se veut participative en invitant tous les amoureux d’art urbain à s’emparer de leur smartphone afin de photographier chaque œuvre remarquable et la soumettre ensuite sur l’application pour que celle-ci puisse être répertoriée et partagée avec le reste de la communauté. A ce jour, plus de 15 000 peintures murales figurent dans Street Art Cities, de quoi visiter cette immense exposition virtuelle à travers 271 villes et 66 pays différents. www.streetartcities.com


(Crédits: Dr)

Burberry et Tencent inventent la boutique du troisième type

La vénérable maison anglaise et le géant chinois de l’internet avaient annoncé leur partenariat en fin d’année passée. En voici le résultat : une boutique où le monde physique et les médias sociaux se rencontrent. Ce premier « magasin de vente au détail social » a ouvert ses portes à Shenzhen, en Chine. Le point de vente est alimenté par la technologie Tencent, en s’appuyant en particulier sur WeChat, une application grâce à laquelle les clients peuvent débloquer du contenu exclusif et des expériences personnalisées à partager sur leurs réseaux sociaux. Parmi ses fonctionnalités, visiter virtuellement le magasin, obtenir des renseignements plus précis sur les produits, accéder aux services clients, prendre des rendez-vous personnalisés ou avoir accès à des événements privés. Chaque zone du magasin est développée selon un concept différent et tous les produits sont étiquetés avec un code QR qui se connecte à un écran numérique. Autre avantage: les membres qui s’engagent régulièrement gagneront de la « monnaie sociale Burberry » dont ils auront l’usufruit dans le cadre du programme. www.burberry.com

Jorge Guerreiro

FONDATEUR DE JSBG.ME

Lui écrire

Après avoir travaillé dans des domaines aussi variés que l'industrie du disque ou l'hôtellerie, Jorge S. B Guerreiro a lancé en juin 2010 le blog JSBG.me (JSBG, comme ses initiales). Depuis, toute une équipe de chroniqueuses a rejoint le projet. Devenu petit à petit un véritable webzine, JSBG.me se décline désormais également, en plus du français, en anglais et brésilien et couvre un choix éclectique de sujets: de la mode à la musique, en passant par les voyages, le design, l’horlogerie ou le cinéma.

www.JSBG.me

www.facebook.com/www.JSBG.me

Du même auteur:

Swatch et Damien Hirst collaborent pour les 90 ans de Mickey
Digiluxe

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."