Bilan

Designers du temps

La plupart des designers industriels qui s’attellent à l’horlogerie travaillent sur des modèles à quartz. Il arrive cependant que certains trouvent l’ambition de s’attaquer à la complexité d’un vrai mouvement. Cinq exemples iconiques.
  • 1. La BN0035 de Dieter Rams

    « So wenig Design wie möglich. » Le moins de design possible. Le dernier des dix points du « bon design » édicté au milieu des années 1970 par Dieter Rams résume l’affaire: le métier de designer c’est de viser l’essentiel, de ne jamais oublier qu’en face d’un objet il y a toujours un usager. Le designer allemand va ainsi appliquer ce principe à l’entreprise Braun, dont il sera pendant trente ans le responsable du look des produits. Des rasoirs, des phonographes (dont le fameux SK-4), des transistors, des projecteurs à diapos, mais aussi des réveils de voyage et une série de montres à quartz à qui il va imposer sa ligne rigoureuse et minimaliste. Collector.

    Crédits: Dr
  • 2. Le Record Chronograph d’Achille Castiglioni

    Si on devait citer les maîtres du design italien d’avant Memphis ? On dirait en vrac: Enzo Mari, Vico Magistretti, Gae Aulenti, Bruno Munari, Gio Ponti. Et bien sûr Achille Castiglioni, le père de la lampe Arco, qui inventa un fauteuil-icône à partir d’une tôle de tracteur. En 2000, Alessi lui commande une montre à quartz. Le designer décède deux ans plus tard, laissant le projet de garde-temps dans un tiroir. En 2013, le fabricant de design lance enfin sur le marché ce Record Chronograph qui joue sur les ronds et dont les index élégants portent la signature du graphiste suisse Max Huber.

    Crédits: Dr
  • 3. La r5.5 de Jasper Morrison

    Jasper Morrison avait déjà relooké en édition superlimitée la Ceramica Chronograph de Rado. En 2009, la collaboration entre la marque suisse et le designer britannique aboutissait à cette version chrono revisitée de la r5.5. Une montre toute simple, toute carrée, toute céramique, qui reprend le credo stylistique du designer pour qui la normalité sert de credo. Une beauté pure qui cache un mouvement automatique et qui assume son petit côté rétro eighties.

    Crédits: Dr
  • 4. Le Chronoscope de Max Bill

    Il a été artiste, architecte, politicien, mais aussi designer et directeur d’école, tentant de relancer à Ulm l’esprit du Bauhaus où il a suivi les cours de Walter Gropius. Max Bill, pédagogue de la forme, celui pour qui l’art est une affaire de division mathématique et de proportion géométrique, crée en 1961 une collection de montres pour la marque allemande Junghans, dont ce modèle large et très fin avec des boutons-poussoirs de chronographe et une graduation qui perturbe à peine son cadran blanc. Plus qu’une montre automatique, un instrument de mesure du temps. Un grand classique dont le nom résonne comme un objet scientifique : le Chronoscope.

    Crédits: Dr
  • 5. La Mach 2000 de Roger Tallon

    Des téléviseurs, une brosse à dents, l’intérieur des TGV… Roger Tallon, c’est l’exemple du designer industriel qui a réenchanté les années Pompidou. En 1974, Roger Tallon dessine la Mach 2000 pour la marque française Lip. Le fabricant horloger sort d’une année d’occupation de son usine par des ouvriers en colère refusant de lâcher le cabinotier. Son repreneur demande alors à six designers de créer les nouveaux modèles qui relanceront le business. Tallon dessinera ce chrono à quartz caractérisé par son look asymétrique et ses gros boutons colorés alignés sur le côté. De dépôt de bilan en rachat successif, Lip existe toujours. Comme la grosse breloque disponible sur le site du manufacturier www.lip.fr

    Crédits: Dr

Il y a d’un côté le designer horloger qui en général ne fait que ça. Et de l’autre le designer qui touche à l’horlogerie, mais qui le plus souvent s’occupe d’autre chose. Il y a donc designer et designer, deux pros d’un même métier dont les talents se croisent finalement rarement.

Sans doute parce que dessiner une montre c’est en connaître intimement la mécanique temporelle, ce qui peut prendre toute une vie. Du coup, la plupart des designers industriels qui s’attellent à l’horlogerie travaillent sur des modèles à quartz, moins contraignants.

Il arrive cependant que certains trouvent l’ambition de s’attaquer à la complexité d’un vrai mouvement. Cinq exemples iconiques de cette horlogerie de designer aux prises avec le temps.

Emmanuel Grandjean

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Technosophie
4 créatrices qui habillent les garçons

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."