Bilan

Des massages pour soigner corps et esprit

Au-delà de la détente et du bien-être, les soins proposés dans les spas sont de plus en plus médicalisés. Ils visent une remise en forme à la fois physique et psychologique.
  • «Un massage est avant tout un acte de bienveillance»

    Crédits: Shutterstock
  • Lucian Retea, responsable des formations du Spa Puressens à l’Hôtel des Trois Couronnes.

La thérapeute commence par vous examiner les pieds, vous demande si vous faites un peu de rétention d’eau, puis si vous avez des tensions quelque part. Elle aperçoit rapidement que votre bassin penche un peu à droite et qu’un début de sciatique se manifeste. Que votre digestion n’a pas l’air au top et que votre estomac est sensible. Que la nuque est raide, sûrement lié au stress. Ce diagnostic posé rapidement par Nadine, thérapeute au Four Seasons Hotel des Bergues à Genève, vise à comprendre quel soin sera le plus approprié pour vous. Ou plutôt pour votre corps et pour votre moral.

Cette praticienne expérimentée a en effet des notions d’ostéopathie, de réflexologie, de psychologie et connaît très bien le fonctionnement du corps, l’importance d’une bonne alimentation ou encore les conséquences du stress. Après ce bref constat, elle prend l’initiative de nous prodiguer un massage «Healthcare», couplé de quelques points de pression réénergisants. 80 minutes plus tard, nos tensions musculaires sont apaisées, nous nous sentons moins stressée et nos énergies sont rééquilibrées.  

«En plus du questionnaire de santé, il faut toujours faire un check-up visuel de la personne en face de soi avant de commencer un soin», explique Lucian Retea, thérapeute et responsable des formations du Spa Puressens à l’Hôtel des Trois Couronnes à Vevey. «La couleur de la peau, les cernes, l’état des ongles, ou encore des mains en sueur indiqueront rapidement l’état de stress ou de fatigue du client», ajoute le spécialiste, qui insiste sur l’importance de prendre en compte les énergies de la personne.

Ce dernier soigne par intuition avec des «massages énergétiques intuitifs: j’essaie de sentir ce dont la personne a besoin à ce moment précis. Par la suite, les effets du massage se feront ressentir sur les plans physique, énergétique et émotionnel. Il libérera les tensions musculaires, augmentera la circulation du sang et de la lymphe et améliorera le tonus musculaire.» 

«Nous proposons également des soins sur mesure qui ne sont pas dans notre brochure, explique Virginie Fliegans, directrice du Spa du Four Seasons Hotel des Bergues à Genève. D’où l’importance de communiquer en amont avec nos thérapeutes pour être bien conseillé, le but étant d’offrir un traitement qui correspond aux besoins du client.» Plusieurs traitements sur 50 ou 80 minutes utilisent des méthodes ayurvédiques et de l’aromathérapie, mélangeant des techniques provenant d’Inde et d’ici. Virginie Fliegans conseille par ailleurs de prendre le temps de décompresser dans un hammam avant le soin, afin de soulager les muscles et permettre une détente aux niveaux physique et mental. 

L’Hôtel La Réserve a aussi misé sur la remise en forme avec son Spa Nescens inauguré il y a quelques années à Bellevue (GE). L’établissement cinq étoiles propose des séjours santé et des soins afin de se libérer du stress, de retrouver un dynamisme, d’affiner sa silhouette ou encore de ralentir les effets du temps. Les soins «better aging» sont prodigués par des thérapeutes, des coaches et des spécialistes médicaux.   

Reiki, acupuncture...

«Cela fait une dizaine d’années que les spas ont pris une orientation thérapeutique», indique Sophie Agullana, directrice du spas au Grand Hôtel Kempinski à Genève. «De nombreux établissements pratiquent des thérapies holistiques qui prennent en compte la globalité de l’être humain: le physique, le mental et l’émotionnel.» Depuis plusieurs années, les gens prennent plus soin d’eux en adoptant une nouvelle hygiène de vie qui allie des sports et des activités comme le yoga, la méditation, avec une alimentation saine et des soins du corps.

$Des disciplines provenant d’Asie sont par ailleurs de plus en plus souvent enseignées dans les écoles de massage comme le reiki, l’acupuncture ou encore les techniques de pression énergétique. «Le but étant d’allier de plus en plus bien-être et soin du corps pour une prise en charge globale du client», ajoute Sophie Agullana. 

Chaque thérapeute devrait avoir des connaissances d’anatomie et de physiologie humaines, estime Lucian Retea du Spa Puressens. «La formation ne devrait jamais s’arrêter.» Ce dernier conclut: «Chaque massage est une rencontre: dans mon cas, je cherche à changer l’esprit de mon client en rentrant en contact avec ses énergies. Il faut cependant toujours garder l’aspect «cocooning» du spa et ne jamais faire des massages une torture. Pour faire ce métier, il faut aimer l’humain, car un massage est avant tout un acte de bienveillance.»                      

Par Chantal

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."