Bilan

Des femmes érigées en modèles par Annie Leibovitz

La photographe américaine était à Zurich pour présenter de nouveaux portraits de femmes de la série Women. Un travail entrepris en 1999 relancé avec le soutien d'UBS.
  • “Serena and Venus Williams, Palm Beach, Florida, 2016”. Une oeuvre à découvrir à Zurich à l'espace EWZ, Selnaustrasse 25.

    Crédits: © Annie Leibovitz from ‘WOMEN: New Portraits’
  • Annie Liebovitz vit à New York et travaille dans un atelier à Chelsea.

    Crédits: © Annie Leibovitz
  • Annie Leibovitz a présenté son travail au public zurichois mercredi.

    Crédits: Pierre Broquet
  • L'exposition a lieu dans les locaux post-industriels d'une ancienne usine électrique zurichoise.

  • L'exposition présente des portraits de femmes issus de différentes périodes.

    Crédits: Pierre Broquet
  • Annie Leibovitz est l'auteur de nombreuses photos iconiques, dont ce portrait de Yoko Ono et John Lennon, effectué en 1980.

  • Annie Leibovitz a photographié l'actrice Whoopi Goldberg plongée dans un bain de lait pour Vanity Fair.

  • Parmi les portraits célèbres, l'actrice Demi Moore enceinte et Meryl Streep photographiées pour Vanity Fair.

  • Annie Leibovitz a photographié Keith Richards pour le label de luxe Louis Vuitton.

  • En 2015, UBS a misé sur Annie Leibovitz pour signer les visuels de sa campagne d'image.

Sur la photo d'Annie Leibovitz, les sœurs Williams ont reproduit devant l'objectif une pose réelle remontant à l’US Open 2016. Serena doit faire face à une défaite en demi-finale et la perte de son premier rang mondial. Sa sœur Venus la prend dans ses bras pour la réconforter à l’issue du match.

« C’est vraiment fort de voir comment Serena et Venus se tiennent dans les bras l’une de l’autre. C’est difficile pour moi de voir Serena si vulnérable. Je ne peux pas faire autrement que de voir ma propre famille dans cette photographie, mes propres filles. Ce sont des sœurs », commente Annie Leibovitz. Grande femme élancée à la tignasse en bataille, la photographe américaine était mercredi à Zurich pour inaugurer son exposition : « Femmes : nouveaux portraits ». Elle s'est montrée dans son uniforme habituel : blouse et jeans noirs.

Les premières photos d’Annie Leibovitz ont paru dans Rolling Stone il y a 46 ans. Proche de la scène rock, elle s’illustre comme photographe sur la tournée des Rolling Stones. Après des débuts dans le photojournalisme, elle se tourne vers le portrait et accède à une notoriété mondiale grâce à son travail pour Vanity Fair. En 1980, elle signe la photo légendaire de John Lennon nu enlaçant Yoko Ono, prise quelques heures avant l’assassinat du musicien. Son perfectionnisme et ses mises en scène sophistiquées rendent son style reconnaissable au premier coup d’œil.

Lire aussi: Zoom sur 10 femmes entrepreneurs dans le monde

En 1999, elle entreprend avec sa compagne d’alors Susan Sontag une collection de portraits intitulées Women. Susan Sonntag considérait cette production comme une histoire sans fin, un « Work in Progress ». Pour l'écrivain et activiste, ce travail reflète « des changements sans équivalent dans la conscience des femmes durant les dernières décennies. » L’exposition zurichoise présente de nouveaux portraits ajoutés à ce corpus, comme ceux de la rockeuse Patti Smith, la manager de Facebook Sheryl Sandberg ou encore la chanteuse Adèle.

Annie Leibovitz aime voir sa production exposée au public. « Je ne suis pas sûre qu’un portrait se contente d’une seule image. Je pense que mes photographies sont comme des sœurs l’une pour l’autre. Elles fonctionnent mieux en tant que série. Ajouter ces femmes au corps de la série Women est une mission extraordinaire. »

Parallèlement à ses portraits glamour de stars pour Vogue ou Vanity Fair, Annie Leibovitz travaille pour le compte de marques comme Gap ou Vuitton. On se rappelle du détournement d’image de Keith Richards, à la guitare dans une chambre d’hôtel à côté d’une valise du célèbre malletier. En 2014, la photographe a réalisé les visuels d’une campagne d’image pour UBS. Par la suite, la banque s'est engagée à soutenir financièrement son œuvre. Ce partenariat lui a permis de reprendre la série Women qui fait l’objet d’une tournée d’une dizaine d’escales de Londres à New York et s’achève à Zurich.

Lire aussi: Des femmes entrepreneurs livrent leurs conseils

Dans ses prises de vue, la photographe affirme son féminisme. Les femmes sont dépeintes dans des situations que les érigent en modèles et met en valeur leur force. « Elles sont montrées dans un rôle où leur vocation et les causes qu'elles défendent prennent le pas sur le reste », explique Annie Leibovitz. Les images font abstraction de la séduction et de la beauté traditionnellement attendues des femmes et les présentent comme si elles avaient été des hommes. « Réunir ces personnages a été une partie de plaisir comparé à la tâche que c’était en 1999, lors des débuts du projet. C’est maintenant beaucoup plus facile de trouver des femmes dans à des postes où elles représentent une industrie entière », souligne la Newyorkaise.

Si le montant octroyé par UBS n'est pas divulgué, la presse américaine évoque une somme de plusieurs millions de dollars. Présentée par UBS Wealth Management, l’exposition « Women : New Portraits » s’inscrit dans le cadre d’un programme destiné à améliorer le service à la clientèle féminine. Selon Jürg Zeltner, Président d’UBS Weath Management : « Les recherches montrent que les femmes ne reçoivent pas un service adéquat de la part des gestionnaires de fortune. Cette lacune représente une immense opportunité que nous voulons saisir. »

Ewz-Unterwerk Selnau, Zurich, du 28 janvier au 19 février 2017. Entrée gratuite.

Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."