Bilan

Découvrez la Suisse en marchant

Tout au long de l'été, Bilan explore les tendances du tourisme: sciences, musique, pèlerinages, architecture, oenologie, agritourisme, vélo,... Des focus à retrouver deux fois par semaine sur notre site web.


A travers des randonnées, en longeant des bisses en Valais ou encore en escaladant des montagnes, il existe mille et une façons de parcourir la Suisse à pieds cet été. Tour d’horizon.

Les offres destinées aux randonneurs sont nombreuses.

Crédits: Hôtel Riffelalp

La marche est le sport national préféré des Suisses selon une étude réalisée par Suisse Tourisme. C’est également une motivation de voyage très fréquente pour de nombreux hôtes étrangers qui visitent la Suisse. En été, près des deux tiers des touristes en Suisse font de la randonnée pédestre, notamment dans les régions alpines et rurales. Le pays compte en effet le réseau de chemins de randonnées le plus dense au monde, avec 65'000 kilomètres de sentiers sur tout le territoire. Ainsi, presque tous les recoins de la Suisse peuvent être découverts à pieds grâce notamment à des chemins de randonnée qui sont continus, balisés dans les deux sens et régulièrement entretenus.

Il existe mille et une façon de découvrir la Suisse : pour les plus téméraires, en culminant des sommets, et pour les autres en se baladant au bord d’un lac, au milieu des vallées isolées ou encore sur des douces collines. Quoiqu’il en soit, marcher dans la nature permet de s’évader, d’évacuer le stress et de se régénérer tout en visitant des coins sublimes et souvent peu fréquentés. Bilan vous propose quelques exemples de randonnées à découvrir cet été. Vous trouverez cependant de nombreuses suggestions de balades sur MySwitzerland.

Les bisses du Valais

Les bisses – ses canaux d’irrigation que l’on retrouve uniquement en Valais - sont les témoins de l’histoire du canton qui a toujours lutté contre la sécheresse. Nendaz en compte huit, ce qui représente un réseau unique de près de 100 km. Ces sentiers ont été creusés dans le sol, taillés ou suspendus dans des parois rocheuses entre 1435 et 1876. Etagés entre 700 et 2300 mètres d’altitude, les bisses font le bonheur des randonneurs de tous âges car ils sont plats et au rythme de l’eau. Pour les découvrir et tout savoir de leur construction, de leur entretien, de leur fonctionnement ou encore du rôle de leur gardien, Nendaz Tourisme propose deux animations autour des bisses : «A la découverte des bisses», une journée le long des bisses avec une accompagnatrice de montagne (Prix : 50.-, repas et navette compris). Et « Histoire des Bisses, le lait des glaciers » (1h30 de balade guidée gratuite le long de quatre bisses différents).

Surpasser ses craintes en culminant à plus de 4000 mètres

A Zermatt, l’image de carte postale du Cervin où que vous vous trouvez dans le village, encourage à l’escalade. Ainsi les plus courageux pourront s’aventurer vers la cabane du Mont Rose, traverser les gorges du Gorner ou escalader un sommet de quatre mille mètres. Culminant à 2222 mètres, l’hôtel Riffelalp offre (inclus dans le prix de la chambre) les services de Yann, un guide diplômé aguerri qui accompagne les clients lors de randonnées jusqu’à l’ascension du Breithorn. La marche d’une durée d’environ deux heures et demie - aller retour –ne nécessite pas forcément une bonne condition physique. Elle peut ainsi tout à fait être expérimentée en famille. Il suffit de monter en télécabine jusqu’au Petit-Cervin puis d’enfiler ses crampons, son bonnet et ses gants, d’être encordés – crevasses obligent – avant d’escalader ce 4162 mètres tout en admirant les montagnes et bien évidemment le Cervin qui fait face. Yann propose également une promenade dans la «Vallée Perdue» pour les débutants ou une autre au refuge Hörnli.

Chantal De Senger
Chantal de Senger

JOURNALISTE

Lui écrire

Licenciée des Hautes Etudes Internationales de Genève en 2001, Chantal de Senger obtient par la suite un Master en médias et communication à l’Université de Genève. Elle débute sa carrière au sein de la radio genevoise Radio Lac. Journaliste depuis 2010 pour le magazine Bilan, elle est spécialisée dans les PME. En grande amatrice de vins et gastronomie, elle est également responsable du supplément Au fil du goût encarté deux fois par année dans le magazine Bilan. Chantal contribue par ailleurs régulièrement aux suppléments Luxe et Immo Luxe de Bilan.

Du même auteur:

Le road show de DSK passe par Genève
Genève accueille le premier salon suisse du champagne

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Luxe

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."