Bilan

Crise de Bourge vient chatouiller la Chaux-de-Fonds

La galerie "Crise de Bourge" propose des pièces uniques et des thématiques originales.

La Chaux-de-Fonds est quelque peu chatouillée grâce à l’audacieuse initiative d’Andrée Ortlieb, passionnée d’art et d’artisanat depuis de nombreuses années, qui a ouvert récemment une galerie appelée "Crise de Bourge".

Imaginé comme une vitrine anonyme, l’espace renferme des créations d’artistes ayant tous la même démarche : l’ingéniosité et la « débrouillardise ». Le but de la propriétaire: mettre en avant des créateurs proposant des pièces uniques, pour les petits et grands budgets.

Pour elle, l’histoire de l’objet fait son âme. Les thématiques toujours originales de la galeriste change quatre fois par année, et vont de petites pièces rock’n’roll à d’autres oeuvres plus imposantes et atypiques.

Galerie Crise de Bourge, Rue du Grenier 5, 2300 La Chaux-de-Fonds, tél 032 842 56 18

www.crisedebourge.ch

Lucie Notari

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

L'étoffe des icônes
Un brin de couleur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."