Bilan

Chics team

Le style est affaire de goût. Personnel, certes. Mais il se révèle choc lorsqu’il se joue en équipe.

A chaque rendez-vous mode, le Hors-Série Luxe se propose d’exposer sous les feux de l’image quelques figures de l’avant-scène artistique ou économique, pour en capter les goûts vestimentaires, les petites manies esthétiques, à la rencontre de l’élégance helvétique, à la fois romande et alémanique. Cette année, ce rendez-vous « des plus élégants » propose d’élargir la focale sur un champ plus vaste que l’individu. Et tenter de capter, à la manière de la série culte Mad Men, si l’esprit de corps dégage sa propre lecture de l’élégance. Sportive, culturelle, horlogère, hôtelière ou immobilière, cinq équipes, au service d’une même image, démontrent qu’elles ont du style. Et qu’elles travaillent leur savoir-faire par un certain savoir-être.

POLO CLUB DE VEYTAY - MIES

Martin, Yves, Yasmine et Simon Luginbühl Propriétaires du Polo Club de Veytay  (en photo ci-dessus) Au milieu de leurs 120 hectares, à quelques enjambées du lac Léman, les Luginbühl ont du style. Sans doute, leur façon désinvolte et sans maniérisme de porter pantalon blanc, bottes et polo sport. En vingt-cinq ans, ils ont réussi à convertir le Domaine de Veytay en haut lieu du polo en Suisse romande, tout en restant ouverts et accessibles à tous. Alors, forcément, quand on leur demande de poser en tenue de ville au milieu de leurs chevaux, les Luginbühl s’étonnent, mais acceptent, amateurs de belles matières et d’élégance. Pour Yves, son épouse Yasmine et ses fils Martin et Simon, le chic se conçoit sans ostentation. L’étiquette, chez les Luginbühl, c’est de ne pas parler marque, mais de s’habiller en accord avec leur envie, en fonction du moment, mais toujours de manière décontractée. Yves Luginbühl : « L’élégance, pour nous, ne se définit pas en termes de marque ni de luxe, mais doit refléter vérité et authenticité. C’est ainsi que l’on conçoit notre vie et le polo. Sans faux-semblant. »

PARMIGIANI FLEURIER - CAUX, CHALET DE CLAUDE NOBS

Paolo Cattagni, directeur de la filiale Parmigiani Italie Catia Hofmann, directrice communication internationale Pierre Landolt, président de la Fondation de Famille Sandoz et du conseil d’administration de Parmigiani Jean-Marc Jacot, CEO de Parmigiani

Soigner leur style, les membres de l’équipe Parmigiani le font par goût. L’élégance, un réflexe automatique ? Sans être calculé, il est forcément un rouage indispensable pour évoluer avec chic dans l’univers des belles mécaniques. Pour Pierre Landolt, elle est affaire de discrétion avant tout. Et l’homme la cultive au plus haut point. « A part démontrer une qualité irréprochable de l’objet ou du textile, l’élégance est une attitude, une ouverture vers l’autre. A mes yeux, elle incarne surtout l’élégance de cœur. » Chez Jean-Marc Jacot, elle est une forme de politesse envers soi et autrui. Ses mots-clés qui la résument : « L’harmonie, le mouvement, le détail. Tout ce que l’on ne voit pas de prime abord, mais qui fait la différence. » C’est ce qui le séduit chez Gérard Sené, un créateur qu’il affectionne tout particulièrement. Catia Hofmann fonctionne au coup de cœur. Elle choisira l’ultraféminité ce jour-là dans sa robe Sport Max, parfaitement coupée. Et Paolo Cattagni, en vrai amateur du classicisme à l’italienne, affectionne les costumes sur mesure, taillés dans un tissu Zegna ou Vitale Barberis.

ECAL - LAUSANNE

Anouk Schneider, intervenante en communication visuelle  Augustin Scott de Martinville, responsable du master en design de produit Alexis Georgacopoulos, directeur Nicolas Le Moigne, responsable du master en design et industrie du luxe

L’ÉCAL et sa jeune équipe de têtes pensantes tracent un avenir prometteur au futur de la création suisse. Classée par BusinessWeek dans les dix meilleures écoles de design du monde en 2011, il faut du flair, une posture à l’avant-garde, mais aussi du style pour maintenir le cap. Il se lit dans leur choix vestimentaire, avec un souci du détail parfaitement maîtrisé. Nicolas Le Moigne : « J’aime bien jouer la couleur, trouver l’accessoire qui marque le style. Une ceinture, un foulard, un nœud papillon, même la couleur d’un lacet. Tout est affaire de nuances et de détails. » Sur ses chaussures Repetto grises – une commande issue d’une série très limitée à Paris – il a préféré lacer une paire de lanières jaune, plus raccords avec son écharpe vert menthe. Et chez tous le souci d’éviter la surenchère du look. Augustin Scott de Martinville : « Il n’y a rien de pire dans une soirée que d’être over dressed. Il vaut mieux privilégier le confort et se sentir à l’aise si l’on veut jouer l’élégance. » Et même aller jusqu’à laisser l’ego de côté sans fausse modestie, pour Anouk Schneider.

  KM&P - ZURICH

Christian Haupt, Partner Katharina Reimann, Transaction Management Philippe Mueller, Partner Reto Lötscher, Property Management

« Urbanité plus que conformité ! » Si grande est la diversité architecturale du visage d’une ville, si grande est celle des gens qui utilisent les immeubles pour y habiter, y travailler, y faire leurs courses. Le style vestimentaire fait partie intégrante du modèle d’affaires de Kuoni Mueller & Partner (KM&P). Doué de flair pour les trends urbains, Philippe Mueller a fondé sa propre société de conseil immobilier au beau milieu de la crise immobilière des années 1990. Il misait sur le développement de la petite grande ville en un centre de services global. Il n’y a plus, de nos jours, de maxi-opération immobilière sans que les plus de trente membres de l’équipe KM&P y soient associés. Dans cette activité, l’habillement ne se conforme plus aux schémas sociaux stricts : il est choisi par respect envers chaque client. Décontracté au bureau, à l’image du fondateur de l’entreprise et de Katharina Reimann, Transaction Manager ; formel, en costume, comme le Property Manager Reto Lötscher, et d’une légèreté estivale pour Christian Haupt, l’homme qui prend en charge les clients du segment de propriété le plus élevé.

PARK HYATT - ZURICH

Jacques Morand, Directeur général Laura Amanzi, Responsable marketing et communication Joerg Leser, Directeur vente et marketing Wolfgang Bogner, Responsable Onyx Bar

« Park Hyatt Zurich, c’est du lifestyle, du luxe discret et une élégante litote. Nous souhaitons être perçus de la même manière et choisissons notre habillement en fonction du quotidien d’un hôtel de luxe. » C’est ainsi que le directeur général Jacques Morand décrit le « dresscode » intégré par tous les collaborateurs. « Par conséquent, les principes de la mode qui nous permettent de représenter notre maison consistent en une élégance naturelle et intemporelle », commente Laura Amanzi, responsable du marketing et de la communication, qui affiche sa préférence pour l’indémodable Yves Saint Laurent. Pour Joerg Leser, directeur Sales & Marketing, ce sont des accessoires comme la pochette blanche pliée horizontalement qui confèrent à un costume sombre une note personnelle. Même un vêtement professionnel, tel celui que porte Wolfgang Bögner, responsable de l’Onyx-Bar, devient pour le client l’écrin distingué de la plus importante carte de visite : le sourire.

Crédit photos: Marc Latzel et Marc Ninghetto

Cristina d'Agostino

RÉDACTRICE EN CHEF ADJOINTE EN CHARGE DE BILAN LUXE

Lui écrire

Licenciée en Sciences politiques à l’Université de Lausanne puis spécialisée en marketing et économie à HEC Lausanne en 1992, Cristina d’Agostino débute sa carrière dans l’industrie du luxe, et occupe les fonctions de responsable marketing et communication pour diverses marques horlogères. En 2008, elle décide de changer radicalement d’orientation, et débute une carrière de journaliste. En freelance d’abord, elle collabore aux titres Bilan, Bilan Luxe, Encore, avant d’intégrer la rédaction de Bilan en 2012. Depuis 2012, elle occupe la fonction de rédactrice en chef adjointe et responsable des hors-série Bilan Luxe.

Du même auteur:

Ex-mannequin: un physique pour quel emploi?
Comment Matignon a créé six cliniques en quatre ans

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."