Bilan

Ceci est une révolution

Mazda débarque sur le marché du SUV de ville coupé avec la CX-30 et un moteur qui devrait encore une fois marquer l’histoire automobile.

  • Skyactiv-X: un moteur à essence qui consomme comme un diesel.

    Crédits: Dr
  • Crédits: Dr

Au cas où vous auriez un doute, la mode automobile est définitivement au SUV/coupé cette année. Je ne vais pas vous égrainer la longue liste de ces véhicules qui envahissent nos routes actuellement, mais disons qu’on a le sentiment que les automobilistes ont une énorme envie de voir la route de plus haut, d’avoir «l’air sportif», tout en ayant la quasi-certitude que s’ils se retrouvent dans la jungle amazonienne ou en pleine montagne en sortant du parking du supermarché, ils pourront s’en sortir; parce qu’ils ont un 4x4.

Il semblait donc évident pour Mazda d’arriver sur le marché le plus porteur du moment. Sauf que chez Mazda, on a souvent l’impression qu’ils font tout pour ne pas faire comme tout le monde. Et c’est un compliment. La marque n’est pas numéro un dans le cœur des Suisses et ce n’est pas la voiture préférée du banquier moyen, mais elle a ce soin du détail qui fait que certaines de ses voitures ont su rester dans l’histoire – la MX-5 qui vient de fêter ses 30 ans a su traverser les générations et reste un fantasme pour beaucoup.

L’amour de la technologie

Souvent dans le passé, Mazda a su arriver sur le marché avec des trucs qui n’existaient pas, comme le moteur de la RX-7 et de la RX-8, deux voitures qui ont marqué leur époque. Le département recherche et développement du constructeur japonais semblant être insatiable, il a sorti cette fois un SUV coupé équipé du moteur Skyactiv-X. Alors oui, dit comme ça, ça peut paraître mystérieux. Comme il n’y
a que le résultat qui compte, on va essayer de résumer cette technologie en disant qu’ils ont révolutionné le moteur à explosion en faisant un doux mélange entre la technologie de l’essence et du diesel. A la fin, vous vous retrouvez bien moins souvent à la pompe.

Pourtant la CX-30 a tout de même 180 chevaux et donne l’impression d’avoir un peu de coffre et, donc, de consommer. Malgré cela, on se rend rapidement compte que l’on s’arrête moins souvent pour faire le plein. Le moteur à essence reste relativement nerveux, même si je paierai volontiers une prime pour 50 chevaux de plus. Pour faire simple, le moteur de la CX-30 – ce fameux Skyactiv-X - est indubitablement une révolution technologique. Mazda devrait encore une fois marquer l’histoire automobile avec cette nouveauté.

En ce qui concerne le reste, c’est un petit SUV de ville coupé avec les conséquences que cela peut avoir sur les places arrière. Evidemment, il ne faut pas envisager une acquisition pareille si c’est pour transporter une équipe de basket. En revanche, pour aller de l’école au travail, ça devrait parfaitement suffire. L’intérieur est bien soigné et le cuir est omniprésent dans le véhicule, le design épuré ne donnant même pas l’impression d’être dans une japonaise.

Une routière surprenante

Dès les premiers tours de roue, on se sent en confiance et presque en «maîtrise». Je regrette toujours cette prime pour mes 50 chevaux supplémentaires, mais on va dire que mon permis de conduire remerciera Mazda de n’avoir mis que 180 chevaux sous le capot. Le châssis fournit un comportement routier très agile à la CX-30 et par moments on en oublie presque que l’on est dans un SUV.

En résumé, le CX-30 est une voiture de son temps: un design fluide, un moteur révolutionnaire à sa manière et qui laisse une part de mystère au conducteur, une consommation réduite et une empreinte carbone bien plus raisonnable que la moyenne qui devrait ouvrir la voie pour le futur véhicule électrique de la gamme, même si je suis plus impatient de voir arriver la RX-9 (pardon Greta). En attendant, la CX-30 m’a donné une grosse envie: celle de partir faire le «Grand Tour» de Suisse avec elle. Reste à attendre que les cols alpins soient de nouveau ouverts.

* Bitume.ch

Thomas Veillet*

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."