Bilan

Bulgari (se) réinvente

La marque italienne a présenté vendredi 8 novembre à la presse et ses partenaires sa nouvelle manufacture à Saignelégier. Plus précisément, le site qui a fermé à La Chaux-de-Fonds a été transféré en terres jurassiennes pour réunir les faiseurs de cadrans et de boîtes, donnant lieu à un pôle habillage.

Jean-Christophe Babin, lors de l'inauguration du nouveau pôle de Bulgari à Saignelégier (JU).

Crédits: DR

La semaine s’annonce plus légère que la précédente pour Bulgari. Après un événement de présentation à Zurich mardi dernier, la marque a enchaîné jeudi soir avec la remise du Grand Prix d’Horlogerie de Genève. Elle y a remporté deux trophées – celui de la montre chronographe pour l’Octo Finissimo et celui de la montre joaillerie pour la Serpenti Misteriosi Romani.

Vendredi, Jean-Christophe Babin, CEO de Bulgari, Antoine Pin, directeur de la division horlogerie de Bulgari ou encore d’autres personnalités de la marque, de Saignelégier ou du canton du Jura, ont officiellement inauguré le nouveau site de la manufacture. Elle s’est agrandie pour abriter à la fois les faiseurs de cadrans et ceux de boîtiers. Antoine Pin l’expliquait : «C’est une nouvelle façon de concevoir le travail. Les personnes travaillent avec des machines davantage qu’avec des pièces en particulier.»

Dans son discours inaugural, Jean-Christophe Babin a souligné le côté ambitieux de ce projet. «L’idée était de regrouper et de fusionner les deux expertises.» affirme-t-il. C’est donc un «pôle habillage» qui a vu le jour et qui a pour objectif de casser les frontières entre différents métiers de l’horlogerie.

A l’intérieur du bâtiment

Pascal Brandt, Watches communications director, s’est chargé de la visite des membres de la presse. A l’intérieur du bâtiment, de nombreuses pièces se suivent. A l’intérieur, les employés s’affaires aux diverses étapes nécessaires à la création d’un garde-temps de la haute horlogerie.

Si l’assemblage est toujours réalisé à Neuchâtel – et c’est de là que partent les pièces pour les différents points de vente – le site de Saignelégier est au cœur du processus. Traitement des pièces pour éviter l’oxydation, station de lavage, polissage ou encore contrôle qualité : Bulgari use largement de ses locaux. Jean-Christophe Babin déclarait notamment pendant la cérémonie que ce pôle habillage permettra d’augmenter la cadence des livraisons au site neuchâtelois.

Et la suite ?

Ce pôle habillage fraîchement inauguré, les cadres de Bulgari améliorer le secteur horloger de la marque en général – déjà bien en vu. La filiale de LVMH peut compter sur la joaillerie comme source de revenu principale. Le fait d’avoir nommé Antoine Pin comme directeur du pôle habillage n’est pas anodin, lui qui a notamment travaillé en Chine et qui a contribué à faire de Bulgari une marque séduisante dans le pays.

Pour son retour, il parlait de ce nouveau poste comme d’un «cadeau» dans un site très symbolique. Jean-Christophe Babin a affirmé qu’à l’heure actuelle, les horlogers devaient faire preuve à la fois de créativité et de réactivité industrielle. Avec le nombre de modèles qui sort chaque année, il faut obtenir des résultats. «Si la moitié fonctionne, nous pouvons être satisfaits.» estimait le CEO. Avec ses récentes récompenses au Grand Prix de l’Horlogerie de Genève, la marque italienne a pu se rassurer sur ses valeurs et ses idées.

Garciarebecca1
Rebecca Garcia

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Rebecca Garcia a tout juste connu la connexion internet coupée à chaque téléphone. Elle a grandi avec la digitalisation, l’innovation et Claire Chazal. Elle fait ses premiers pas en journalisme sportif, avant de bifurquer par hasard vers la radio. Elle commence et termine ensuite son Master en journalisme et communication dans son canton de Neuchâtel, qu’elle représente (plus ou moins) fièrement à l’aide de son accent. Grâce à ses études, elle découvre durant 2 mois le quotidien d’une télévision locale, à travers un stage à Canal 9.

A Bilan depuis 2018, en tant que rédactrice web et vidéo, elle s’intéresse particulièrement aux nouvelles technologies, aux sujets de société, au business du sport et aux jeux vidéo.

Du même auteur:

A chaque série Netflix son arôme de cannabis
Twitch: comment devenir riche et célèbre grâce aux jeux vidéo

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Luxe

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."