Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Boris Collardi, l'homme Business 2013

Le 1 er mai 2009, vous étiez nommé CEO d’une des plus grandes banques privées helvétiques, à seulement 34 ans. Qu’est-ce que vous avez ressenti à ce moment-là ? - -

Est-ce que votre jeunesse a été un atout ou un handicap lors de votre nomination ? - -

Julius Baer mène une politique d’expansion depuis 2005, avec l’acquisition de Ferrier Lullin, Banca di Lugano, Ehinger & Armand von Ernst et le gérant de fonds GAM Holding. A l’époque, vous étiez déjà en charge de leur intégration. En 2010, vous rachetez les affaires suisses de la banque néerlandaise ING. En 2012, vous avez repris les activités de gestion de fortune (hors USA) de Merrill Lynch. Est-ce que vous cherchez encore à vous agrandir ? - -

Avec la fin du secret bancaire, le monde bancaire helvétique vit un nouveau paradigme. Comment avez-vous changé votre modèle d’affaires ? Et comment voyez-vous l’avenir de la place financière suisse ? - -

Le premier semestre 2013 a dépassé les attentes pour Julius Baer et vous avez même gagné des parts de marché dans la gestion onshore en Allemagne. Comment expliquez-vous ce succès ? - -

Julius Baer a vécu pas mal de turbulences depuis quelques années, comme le vol de données par des collaborateurs, les menaces de sanctions américaines, la suppression de près de 1000 emplois suite au rachat de Merrill Lynch. Plus récemment, le refus des actionnaires de vous verser un salaire de 6,7 millions de francs. Comment faites-vous pour gérer toutes ces situations ? - -

Vous avez aussi connu le drame de la disparition de l’ancien patron de Julius Baer Alex Widmer en 2009. Plus récemment, c’est Carsten Schloter, de Swisscom, qui s’est suicidé. Est-ce qu’être CEO d’une grande entreprise est un poste à risque, en termes de pression, de stress et d’attentes ? - -

Quel est votre meilleur moyen pour prendre du recul ? - -