Bilan

Bien bâti

Leurs auteurs pensaient construire le plus beau bâtiment du monde. Pas de bol, la population y a vu autre chose.
  • Le stade Al Wakrah au Qatar: Il a fait couler beaucoup d’encre le futur stade de la Coupe du monde de foot de 2022 projeté par Zaha Hadid pour le Qatar. L’intention de l'architecte était de reprendre les lignes fluides d’un boutre, cette barque arabe traditionnelle. En fait de bateau, tout le monde y a vu un immense sexe féminin. Certains commentateurs ont ainsi salué l’acte culotté d’une architecte femme dans un pays où la féminité a davantage de devoirs que de droits. Zaha Hadid s'est illico dédit de cette interprétation. « Est-ce que tous les bâtiments avec un trou ressemblent à des vagins ? C’est ridicule et extrêmement embarrassant ». Crédits: DR
  • L’église de la science chrétienne à Dixon: Vu d’en bas, l’église de la science chrétienne de Dixon, dans l’Illinois, est un bâtiment tout simple. Vu d’en haut, disons depuis Google Earth, c’est une autre histoire. Depuis novembre, Scott Shepherd passe son temps à justifier la forme étrange de la paroisse dont il est le directeur. Celle d’un phallus géant au repos. Son architecte, John McLane - sans rire, comme le flic dans la série Die Hard - trouve que les gens ont décidément beaucoup d'imagination. Crédits: DR
  • High Rise Office Building à Doha: Démarré en 2007, le gratte-ciel recouvert de verre et d’une résille brise-soleil est en voie d’achèvement. Imaginé par Jean Nouvel pour la ville de Doha au Qatar, on le compare à un sextoy, voire pire à un pénis. Dans un émirat où certaines pratiques sexuelles peuvent vous envoyer au tribunal, ça la fout mal. Crédits: DR
  • High Rise Office Building à Doha: Démarré en 2007, le gratte-ciel recouvert de verre et d’une résille brise-soleil est en voie d’achèvement. Imaginé par Jean Nouvel pour la ville de Doha au Qatar, on le compare à un sextoy, voire pire à un pénis. Dans un émirat où certaines pratiques sexuelles peuvent vous envoyer au tribunal, ça la fout mal. Crédits: DR
  • La Lilium Tower de Varsovie: Un bâtiment de Zaha Hadid, encore elle. La Lilium Tower c’est un hôtel et des appartements d’archiluxe empilés au centre de Varsovie sur 250 mètres de haut. Sauf que les Polonais y ont tout de suite vu un article d’hygiène intime. Le building répond désormais au petit nom pas super glamour de « Tampon ». Crédits: DR
  • Le siège du Quotidien du Peuple à Beijing: Vu en simulation, le siège du Quotidien du Peuple à Beijing ne présente rien de très spécial. Encore un exemple de cette architecture organique somme toute assez banale. Mais observé sous un certain angle, le bâtiment prend des allures de phallus géant. La chose a mis en émoi les autorités chinoises qui se sont empressées de bloquer les recherches internet liées à l’édifice. Sauf que l’image du building s’est éparpillée sur Weibo, le Facebook de l’Empire du Milieu. Crédits: DR
  • Le Swiss Re Building à Londres: La plus célèbre des architectures à connotation sexuelle accidentelle: la tour Swiss Re au cœur de la City, bâtie par Norman Foster et inaugurée en avril 2004. Les Londoniens taquins lui trouvent tout de suite un surnom. Le premier building écologique du Royaume-Uni – c’est ce que revendiquent ses concepteurs – sera The Gerking, le cornichon. Moins prosaïquement, il est surtout comparé à un attribut masculin. Crédits: DR
  • La Torre Agbar à Barcelone: C’est un peu la grande sœur de la tour de Doha. Normal, c’est le même architecte qui en est responsable. En 2005, le Roi Juan Carlos inaugure la Torre Agbar – du nom du groupe financier qui en est le commanditaire - dessinée par Jean Nouvel. Lequel explique que la forme de cette tour de 144 mètres évoque à la fois un geyser et les montagnes toutes proches du massif de Montserrat. Les Catalans taquinent des muses moins poétiques. Ils rebaptiseront l’édifice « Le suppositoire ». Crédits: DR
  • Le château d’eau d’Ypsilanti: Construit en 1890 par William R. Coats, inscrit au registre national du patrimoine américain depuis 1981, le château d’eau d’Ypsilanti, dans le Michigan, répond au sobriquet affectueux de « Big Dick ». Et on voit tout de suite pourquoi. En 2003, le bâtiment remportait le premier prix au "Most Phallic Building Contest" organisé par le magazine Cabinet. Crédits: DR

C'est haut, c'est grand et c'est long. On ne va pas vous faire un dessin: un building affecte d'office la forme de ce que vous savez. En architecture, on parle ainsi de l'érection d'un bâtiment. Parce que oui, un immeuble s'érige, se dresse.

Seulement voilà, il y a parfois des esthétiques fâcheuses, des ressemblances involontaires qui ruinent à jamais la rigueur artistique d'une construction. Et font passer le top du bâti contemporain pour une blague sexuelle. Zaha Hadid vient d'en faire les frais avec son stade qatari. L'architecte anglo-irakienne voulait rendre hommage aux lignes fluides des barques arabes traditionnelles. La moitié de la planète y a vu la forme d'un vagin. L'architecte eut beau s'en défendre, le buzz était lancé, le mal était fait.

Huit exemples d'architectures mal interprétées.

Antoine Roduit

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Mode in Switzerland
Le plein d’applis

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."