Bilan

Best of salone del mobile

Marathon annuel du design, le Salone del Mobile de Milan conjugue nouveautés et réflexions sur notre relation à l’espace et aux objets. Dans la surabondance de projets présentés, Bilan Luxe a identifié quelques tendances majeures.
NOUVELLE SAISON DU MINIMALISME

Dans le monde du design l’austérité économique se transforme en un nouveau minimalisme. La grande majorité des créations respecte un style épuré qui magnifie les matières et dévoile, avec une simplicité seulement apparente, la réflexion du designer. L’économie de lignes et la pertinence des couleurs créent cette éloquence qui renforce le pouvoir iconique de chaque pièce. Minimalisme monumental.

1. « Rose », dessinée par Marco Parentela, est une chaise dont la structure évoque l’enchevêtrement des roseraies. Elle a été réalisée en assemblant manuellement des plaques de bois précédemment coupées au laser. « Rose », Domodinamica, bois avec supports en métal, www.domodinamica.com

2. L’union insolite d’un matériel artificiel et d’un matériel naturel donne toute son allure au tabouret « Trunk ». Sur une base de plexiglas est fixé le tronc d’un arbre coupé horizontalement et dans une forme carrée. « Trunk » de Mist-o, prix sur demande, www.mist-o.com

3. Parmi les nouveautés du salon, simplicité rime avec surprise. Martinelli Luce présente la forme élémentaire d’une ampoule qui illumine et… embaume. « O ! » de Studio Designlab pour Martinelli Luce, www.martinelliluce.it

4. Gaetano Pesce a créé pour Meritalia un canapé dont on peut composer librement les parties avec des fixations en acier. Son nom, « Michetta », indique en italien le petit pain, qui a inspiré le designer par les formes légèrement différentes qu’il peut prendre selon sa lévitation et sa cuisson. Canapé Michetta, www.meritalia.it

COUTURE DESIGN

Parmi les premiers stylistes à s’intéresser au design, Versace avait commencé, il y a vingt ans, à parer la maison de ses motifs d’inspiration grecque et baroque. Depuis, d’autres maisons de couture ont outrepassé placards et tiroirs pour interpréter l’espace d’habitation, commençant souvent par décliner leur univers dans un hôtel de luxe, comme Armani, Missoni et Moschino. Ou en signant des pièces limitées dans le cas de la marque Marni. Après Bottega Veneta, Jean Paul Gaultier et Hermès, cette édition du Salone voit l’arrivée de Roberto Cavalli. 5. Bottega Veneta tire son inspiration de sa tradition de maroquinerie pour réaliser son canapé « Meta », tandis que le contraste du bois et du verre rend l’insolite bureau à la fois imposant et aérien. Et indiscutablement chic. Canapé « Meta » en cuir, et bureau «Floating Vanity», www.bottegaveneta.com

6. S’inspire d’Arlequin, la théâtrale collection de Moschino pour Altreforme a été entièrement réalisée en aluminium, comme la série de tables en forme de collerette. Table « Colletto » de Moschino, www.moschino.com

7. Diesel continue sa fructueuse collaboration avec Foscarini pour ce qui concerne l’éclairage. Inspirée par les neveux de Donald, la lampe « Duii » est l’icône de la collection avec le diffuseur rappelant le phare d’une vieille voiture et le casque d’un ouvrier. Lampe « Duii mini » de Diesel pour Foscarini, www.dieselfoscarini.com

8. Le bois laqué rouge et le thème floral du fauteuil suggèrent d’emblée l’inspiration asiatique. Il s’agit d’une pièce signée par le designer japonais Kenzo. Fauteuil « Giop », Kenzo Maison, www.kenzo.com

L’OUTDOOR EST IN

La distinction entre outdoor et indoor s’étiole peu à peu. Probablement parce que les pièces pensées pour les beaux jours gardent en elles un souvenir de l’effet euphorisant du soleil. Mais aussi parce qu’elles rassurent par leur gage de résistance. L’acier est le plus souvent la matière première de ces sculptures, qui résistent aux intempéries et aux modes. 9. Marni a fait beaucoup de bruit avec une édition limitée, déjà sold out, de chaises en PVC construites par des anciens prisonniers colombiens dans le cadre du projet « Arte del Ritratto ». Chaises en PVC, 100 pièces, stock épuisé, www.marni.com

10. Stripe-Tease du talentueux Giulio Iacchetti a été plébiscitée pour ses géométries de coton qui enlacent la structure en acier. Ses mailles sont également disponibles en cuir, www.meritalia.com  

11. Danese réédite la chaise « Wired » de Gabriele Pezzini qui, il y a dix ans, avait relancé l’utilisation minimale du tube d’acier soudé, s’inspirant des maîtres comme Charles et Ray Eames et di Harry Bertoia. « Wired » de Danese, structure en métal avec feutre amovible, www.danesemilano.it

12. Dessinée par Giuseppe Bavuso, la bibliothèque « Shanghai » a une ossature qui rappelle une toile d’araignée. Fini en effet le classique alignement vertical de vos livres: la tendance actuelle veut qu’on les dispose de façon irrégulière ou horizontale. La particularité de cette pièce est le fait que, dans son cadre en chêne, soient fixées des étagères en ciment Ductal, un matériau dont la couleur résiste à l’exposition au soleil. Bibliothèque « Shanghai », de Giuseppe Bavuso pour Alivar, www.alivar.com

13. Hommage à l’iconique « Red Blue Chair » de Gerrit Rietveld, la version du designer tchèque Jan Plechac « Icon 03 » est en quelque sorte sa radiographie. Une œuvre déjà minimale, rendue éthérée, qui pourra trôner sur votre terrasse ou dans votre jardin. « Icon 03 » de Jan Plechac pour Ngispen, en acier, www.ngispen.com

Crédits photos: Dr

Francesca Serra

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Abel Ferrara
Mario Botta

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."