Bilan

Art et détox à Gstaad

Après les grandes folies culinaires de Noël, si on s’offrait pour le week-end un grand coup de fraîcheur ? Gstaad propose dès fin janvier des forfaits détox ultra ciblés. Et pour s’alléger l’esprit, une expo d’art contemporain en pleine nature.
  • La terrasse du Saanenwald Lodge

  • Le Saanenwald Lodge.

  • Le restaurant du Saanenwald Lodge.

  • L'Alpina Gstaad.

  • Panorama suite à l'Alpina Gstaad.

  • Chambre à l'Alpina Gstaad.

  • Chute d'eau à l'Alpina Gstaad.

  • Le Spa Six Senses à l'Alpina Gstaad.

  • Piscine intérieure du Spa Six Senses.

  • Elevation 1049, oeuvre de Roman Signer.

  • Le SnowXbike à Gstaad.

  • Horneggli Schönried.

  • Gstaad.

« Gstaad, c’est un peu le dernier paradis dans un monde de fou. »Pour Julie Andrews, fan de la région, comme pour beaucoup d’autres personnalités habituées à passer l’hiver à Gstaad, la station alpine, c’est d’abord « un charme chic et le luxe discret ».

Mais cette année, elle bouscule les esprits flegmatiques. Entre enfer et paradis, terre et ciel  – le thème de l’expo - John Armleder, Urs Fischer, Pipilotti Rist, Fischli & Weiss, Sylvie Fleury ou encore Ugo Rondinone, entre autres grandes pointures de l’art contemporain suisse, débarquent à la montagne et exposent chacun une œuvre créée sur-mesure pour l’occasion, exposée en pleine nature, sur les hauteurs de Gstaad. Baptisée « Elevation 1049 », sous l’impulsion des curateurs Neville Wakefield et Olympia Scarry et produite par la LUMA& Foundation, l’expo est visible du 27 janvier au 08 mars 2014. Entrée libre.

Surfer le long des 220 kilomètres de pistes de la station, entre installations artistiques et mécaniques, autorise largement le plaisir gourmand. La fondue au restaurant du Wasserngrat ou l’après-ski du Saanenwald Lodge avec ses pâtisseries et chocolats chauds maison ou encore ses bières artisanales sont à tester quoi qu’il arrive. Repartir sur son airboard, la dernière sensation glisse trendy de Gstaad, jusqu’en station sera simplement un peu plus acrobatique.

Et si l’on veut continuer les sensations fortes, le SnowXbike - une sorte de moto sur patin dont l’avantage est d’être écologique puisque propulsé par un moteur électrique – se pratique sur neige, sur des circuits adaptés, au milieu des pistes. Un modèle enfant existe, autorisé dès 12 ans.

De retour en station, on relâche toutes tensions et on apaise son corps au Spa Six Senses de l’Alpina. Les cures détox mises au point offrent des soins originaux et relativement poussés selon les attentes. Le choix est vaste. Du simple « Detox Winter Body » de deux heures au « Sens de detox » sur trois nuits ou plus, avec régénération du côlon, drainage lymphatique ou thérapie Velashape, enveloppement « Detox » avec des bandages ilā, deux séances de méditation et une inhalation Saltero, le but est forcément atteint.

Mais pour ceux qui désirent simplement deux heures de calme absolu, le Spa de l’Alpina possède un bassin de flottaison, le must de la relaxation. De forme octogonale, insonorisé, il contient 35 cm de solution saline à 30% – cinq fois plus dense et plus portante que l'eau de mer – qui dissipe les tensions musculaires et plonge le corps dans un état de relaxation plus profond et plus bénéfique que le sommeil. Et cerise sur le gâteau allégé, le spa offre des cures gastronomiques « Detox Delight ».

Si après ça, 2014 n’a pas bien commencé…

 

Nouveau rendez-vous, bilan.ch vous propose une idée weekend tous les 15 jours, en partenariat avec Suisse Tourisme.

Cristina d'Agostino

RÉDACTRICE EN CHEF ADJOINTE EN CHARGE DE BILAN LUXE

Lui écrire

Licenciée en Sciences politiques à l’Université de Lausanne puis spécialisée en marketing et économie à HEC Lausanne en 1992, Cristina d’Agostino débute sa carrière dans l’industrie du luxe, et occupe les fonctions de responsable marketing et communication pour diverses marques horlogères. En 2008, elle décide de changer radicalement d’orientation, et débute une carrière de journaliste. En freelance d’abord, elle collabore aux titres Bilan, Bilan Luxe, Encore, avant d’intégrer la rédaction de Bilan en 2012. Depuis 2012, elle occupe la fonction de rédactrice en chef adjointe et responsable des hors-série Bilan Luxe.

Du même auteur:

Ex-mannequin: un physique pour quel emploi?
Comment Matignon a créé six cliniques en quatre ans

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."