Bilan

Après l’effort, les spas offrent du réconfort

Lutter contre le stress, rééduquer après un traumatisme ou entretenir la musculature: la balnéothérapie aide à soigner le corps et l’esprit des chevaux.

Spa équin ECB. L’hydrothérapie soulage les blessures de la partie inférieure de la jambe.

Crédits: Dr

Dans le cadre de la réhabilitation de chevaux blessés, l’aquathérapie obtiendrait de très bons résultats, affirme Saskia Muskens, veterinary service manager lors du Concours hippique international de Genève: «Une tendinite est soignée deux fois plus vite.» A mi-chemin entre le curatif et le wellness, plusieurs centres de remise en forme pour chevaux, souvent adossés à des cliniques, ont ouvert en Suisse ces dernières années. 

Au Haras national suisse d’Avenches (VD), l’Institut suisse de médecine équine (ISME) dispose de plusieurs installations qui accueillent des chevaux en résidence ou en simple visite. L’aquatraining permet une activité modérée sur un tapis roulant aquatique inclinable et sert à soulager le dos du cheval tout en le remusclant, sans lui faire supporter trop de poids sur sa blessure. La séance est suivie par un séjour au solarium pour sécher et relaxer l’animal. «Un hongre de concours de 14 ans est venu il y a deux ans pour se remettre d’une blessure opérée et se remuscler. Sa propriétaire a ressenti une telle différence dans
son comportement et sa façon d’être monté qu’il vient chaque semaine depuis deux ans!», souligne Alessandra Ramseyer, vétérinaire spécialisée en médecine sportive à l’ISME.

«L’usage de l’aquathérapie accroît la circulation sanguine de l’animal et limite les risques de blessure; il existe même des spas portatifs assez efficaces», ajoute Saskia Muskens. 

Des massages…

Après une période d’acclimatation, les chevaux prennent plaisir à ces activités aquatiques. Marcher dans de l’eau à hauteur des genoux et nager constitue pour eux d’excellents compléments à leurs exercices traditionnels et leur change les idées. Un moyen efficace, donc, de lutter contre le stress. 

Outre ces balnéothérapies, les centres de bien-être équins sont aussi équipés de tapis roulants avec systèmes de portage, pour atténuer les problèmes musculaires et dorsaux
tout en soignant la démarche. Des programmes de massages pourraient être même être proposés: «Des techniques de palper-rouler ont été adaptées et j’ai observé l’état d’apaisement de l’animal pendant une séance, ce qui peut aussi accélérer la faculté de récupération du cheval après une opération, un effort ou un traumatisme», a constaté Saskia Muskens.

… et de la balnéo

Des tapis de course inclinables, des jets d’eau froide douce ou salée, font aussi partie des soins, lesquels «sont souvent prodigués aux athlètes, mais nombre de nos pensionnaires sont des chevaux d’agrément», observe Eva Nydegger, qui a ouvert le centre Stall Ben à Schwarzenburg (BE) en 2014. Elle propose des services de prestige et accueille des chevaux après des compétitions.

La vocation première de ces spas est essentiellement curative, mais les recherches dans le domaine démontrent de plus en plus leur efficacité sur la psyché du cheval qui, à l’instar de son cavalier, aime que l’on prenne soin de lui. 

Charlotte Mentha

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."