Bilan

A vos lectures!

Aldo Cipullo, le joaillier derrière le Love ou le Juste un Clou de Cartier

(Crédits: Dr)

Le bracelet Love ou Juste un Clou de Cartier, c’était lui. Cet ouvrage publié aux Editions Assouline remonte le fil de l’incroyable success story de ce joaillier au talent fou. On y découvre des centaines de photographies de stars portant des bijoux iconiques réalisés par Aldo Cipullo qui a fait ses armes chez David Webb et Tiffany & Co. à New York, avant de s’installer chez Cartier de 1969 à 1974. Il dessinera des pièces modernes et intemporelles comme le célèbre bracelet Love doté de son tournevis, un hommage à la passion romantique. Ses créations vont radicalement changer le visage de la maison Cartier.

«Cipullo: Making Jewelry Modern», texte de Vivienne Becker, Editions Assouline, 28x35,5 cm 2021, 212 p. Prix: 195 euros.

L’art de l’écriture raconté par Montblanc

(Crédits: Dr)

Un stylo serait bien plus puissant qu’une épée selon un certain adage vantant la puissance de la communication et des mots. En brandissant un stylo, on peut exprimer son point de vue, ses joies, ses craintes ou encore ses émotions. L’écriture permet de laisser une empreinte. Ce nouvel ouvrage signé Alex Fury dans la collection Assouline emporte les lecteurs dans l’histoire de la maison Montblanc fondée en 1906, pionnière dans l’art de l’écriture. Par ses instruments d’écriture, Montblanc célèbre le pouvoir de la main et la puissance des mots. Les passionnés découvriront des images d’archives, des documents
et des visuels époustouflants signés du photographe Laziz Hamani.

«Montblanc: Inspire Writing», Collection Assouline Legend, 26x35cm, 2021, 220 p. Prix: 205 fr.

Alicia Alonso: prima ballerina assoluta au parcours exceptionnel

(Crédits: Dr)

Cet ouvrage sous forme de BD réalisé par la Genevoise Eileen Hofer et la Française Mayalen Goust, qui mêle fiction et réalité, est un hommage aux arts de la danse. Le récit révèle l’histoire d’Alicia, danseuse et chorégraphe cubaine, qui a créé en 1948 le Ballet national de Cuba, puis qui l’a dirigé alors qu’elle est en partie aveugle depuis l’âge de 19 ans. En 1959, la ballerine devient une fervente partisane de la révolution cubaine. Elle sera par la suite nommée ambassadrice de bonne volonté de l’Unesco pour sa contribution au développement et à la sauvegarde de la danse classique. Elle est l’initiatrice du style dit «Ecole cubaine».

(Crédits: Dr)

«Prima Ballerina Assoluta», Eileen Hofer, Mayalen Goust, 21x27,5 cm, 2021, 152 p. Prix: 20 euros.

Les pilotes stars de 1968 mis en scène par des passionnés de photographie et d’automobile

(Crédits: Dr)

Des photos fortes, insolites, ou bien qui restituent l’atmosphère de l’époque au sein des circuits automobiles de la fin des années 1960. C’est ce que l’on découvre dans cet ouvrage qui s’inscrit pleinement dans la trajectoire esquissée par les trois précédents opus de la série «Car Racing» (1965, 1966 et 1967) dont la maison d’édition est détenue par Richard Mille. Les trésors d’archives de l’agence photographique DPPI permettent de s’immerger dans l’ambiance unique du sport automobile de l’époque. Avec en toile de fond, les virtuoses du volant et stars des sixties, Jim Clark, Graham Hill, Jackie Stewart ou encore Jochen Rindt.

«Car Racing 1968», les archives inédites de DPPI, Johnny Rives, Manou Zurini, Alain Pernot, Editions Cercle d’art, 280x328, 2021, 240 p. Prix: 95 euros.

Chantal De Senger
Chantal de Senger

JOURNALISTE

Lui écrire

Licenciée des Hautes Etudes Internationales de Genève (IHEID) en 2001, Chantal de Senger obtient par la suite un Master en médias et communication à l'Université de Genève. Après avoir hésité à travailler dans une organisation internationale, elle décide de débuter sa carrière au sein de la radio genevoise Radio Lac. Depuis 2010, Chantal est journaliste pour le magazine Bilan. Elle contribue aux grands dossiers de couverture, réalise avec passion des portraits d'entrepreneurs, met en avant les PME et les startups de la région romande. En grande amatrice de vin et de gastronomie, elle a lancé le supplément Au fil du goût, encarté deux fois par année dans le magazine Bilan. Chantal est depuis 2019 rédactrice en chef adjointe du magazine Bilan et responsable du hors série national Luxe by Bilan et Luxe by Finanz und Wirtschaft.

Du même auteur:

Le road show de DSK passe par Genève
Genève accueille le premier salon suisse du champagne

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."